Donjons et Dragons : La Puissance suprême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Donjons et Dragons : La Puissance suprême

Titre original Dungeons and Dragons: Wrath of the Dragon God
Réalisation Gerry Lively
Scénario Robert Kimmel
Brian Rudnick
Acteurs principaux

Mark Dymond
Clemency Burton-Hill
Bruce Payne
Ellie Chidzey
Steven Elder

Sociétés de production Studio Hamburg World Wide Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Genre Aventure
Action
Fantastique
Fantasy
Durée 105 minutes
Première diffusion 2005

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Donjons et Dragons : La Puissance suprême (Dungeons and Dragons: Wrath of the Dragon God) est un film multi-nationalité réalisé par Gerry Lively, sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Damodar, le serviteur du mage maléfique Profion, part à la recherche du globe de Falasur, le grand dragon noir aux pouvoirs élémentaires. Il compte libérer le dragon qui gît sous une montagne et qui a commencé son réveil. Un groupe de courageux héros est envoyé par l'empereur d'Yshmir pour contrer cette menace.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Dungeons and Dragons: Wrath of the Dragon God
  • Titre français : Donjons et Dragons : La Puissance suprême
  • Réalisation : Gerry Lively
  • Scénario : Robert Kimmel, Gerry Lively et Brian Rudnick
  • Musique : David Julyan et Dana Niu
  • Direction artistique : Augis Kepezinskas
  • Décors : Rob Harris
  • Costumes : Daiva Petrulyte
  • Photographie : Igor Meglic
  • Son : Gareth Bull, Richard Straker
  • Montage : Rodney Holland
  • Production : Steve Clark-Hall, Wolfgang Esenwein et Ramunas Skikas
Production exécutive : Donatas Zvalionis
Coproduction : Adam Kuhn et Christian von Tippelskirch
Production déléguée : Courtney Solomon, David Korda, Steve Richards, Dieter Stempnierwsky et Allan Zeman
Production associée : Alexandra Bouillon
Consultant production : Cindi Rice et John Frank Rosenblum

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le et s'est déroulé à Trakai et Vilnius, en Lituanie.

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Tourné directement pour la télévision, le film ne fut jamais projeté en salle dans son pays d'origine.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Donjons et Dragons : La Puissance suprême
Score cumulé
SiteNote
Allociné1.2 étoiles sur 5[9]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

En France, le site Allociné propose une note moyenne de 1,25 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 17 titres de presse[9].

Analyse[modifier | modifier le code]

À l'inverse de l'opus précédent, ce film intègre de nombreux éléments directement issus de l'univers du jeu. En particulier, on voit les personnages du groupe agir de concert en utilisant au mieux leurs capacités propres, comme recommandé dans les règles.

Selon les capacités développées par les personnages dans le film et l'entretien avec Gary Gygax figurant dans le DVD, on peut déduire que les personnages du groupe ont les caractéristiques de jeu suivantes.

Caractéristiques de jeu des personnages
Nom Alignement Peuple Classe Niveau
Berek loyal bon humain guerrier 7
Lux chaotique bon humaine barbare 7
Nim chaotique bon humain roublard 7
Dorian neutre humain prêtre d'Obad-Hai 7
Ormaline neutre elfe magicienne 9
Melora neutre bon humaine prêtresse d'Obad-Hai/magicienne 1/4

Les personnages utilisent des objets magiques issus du Guide du maître : gemme de vision[10], flasque de venin acide de ver pourpre, anneau du bélier[11], épée vorpale, bâton de foudre, masse d'arme de tonnerre[12], … Et ils rencontrent des monstres issus des Manuels des monstres : dragon blanc[13], mantes obscures[14], spectres[15], magmatique[16], homme-lézard[17], ainsi qu'une liche[18] ; on voit également un drow[19] pendu dans le repère de Damodar, et le démon Jubilex est mentionné (bien qu'il n'apparaisse pas).

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les runes apparaissant sur le grimoire de Libram ainsi que sur le portail scellé des Turaniens, sont celles qui illustrent le jeu de rôle RuneQuest.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Série de films[modifier | modifier le code]

Le film fait suite au Donjons et Dragons réalisé par Courtney Solomon en 2000. Gary Lively a tourné une suite à La Puissance suprême en 2012 : Donjons et Dragons 3, le livre des ténèbres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Donjons et Dragons : La Puissance suprême - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  2. « Sweetpea Entertainment », sur closinglogos.com (consulté le ).
  3. « Donjons et Dragons : La Puissance suprême », sur JP box-office.com (consulté le ).
  4. (en) « Donjons et Dragons : La Puissance suprême - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  5. (en) « Donjons et Dragons : La Puissance suprême - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  6. (en) « Donjons et Dragons : La Puissance suprême - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  7. (en) « Classification Parentale au Royaume-Uni », sur bbfc.co.uk (consulté le ).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre Donjons et Dragons II », sur CNC (consulté le ).
  9. a et b « Donjons et Dragons : La Puissance suprême - critiques presse », sur Allociné (consulté le )
  10. GdM, p. 248
  11. GdM, p. 216
  12. les propriétés vorpale, de foudre et de tonnerre peuvent s'adjoindre à différents types d'arme, voir GdM, p. 222-224
  13. MM, p. 61
  14. MM, p. 131
  15. MM, p. 164
  16. MM, p. 130
  17. MM, p. 117
  18. MM, p. 216
  19. MM, p. 83

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Skip Williams, Manuel des monstres : Livre des règles III [« Monsters Manual »], v 3, 224

Liens externes[modifier | modifier le code]