Domaine de Beauregard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Beauregard
Image illustrative de l’article Domaine de Beauregard
Façade principale (ouest)
Période ou style Style troubadour
Fin construction 1864
Propriétaire initial Jules Nicolas Le Cesne
Destination initiale Lieu de villégiature
Propriétaire actuel Commune d'Hérouville Saint-Clair
Destination actuelle Centre de loisirs
Site web http://domaine.beauregard.free.fr
Coordonnées 49° 12′ 50,5″ nord, 0° 18′ 43,5″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Normandie
Commune Hérouville Saint-Clair

Géolocalisation sur la carte : Basse-Normandie

(Voir situation sur carte : Basse-Normandie)
Château de Beauregard

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Beauregard

Le Domaine de Beauregard, situé en périphérie d'Hérouville Saint-Clair au bord du canal de Caen à la mer, est composé de prairies et de surfaces boisées qui s'étendent sur 23 hectares. Il comprend un parc, un château et des dépendances.

Historique[modifier | modifier le code]

Le domaine de Beauregard appartenait au fief de Colbert[1]. Au milieu du XIXe siècle, la propriété fut acquise par un armateur du Havre, Jules Nicolas Le Cesne, qui en fit un lieu de villégiature. Le château de style troubadour (typique de l'architecture normande du XIXe siècle) est achevé en 1864.

Le domaine a subi de lourds dégâts pendant la Seconde Guerre mondiale après laquelle il a été racheté par l'État et mis à la disposition de l'ORTF qui l'occupait l'été pour ses colonies de vacances.

Racheté par la commune d'Hérouville Saint-Clair en 1977 et peu utilisé hormis quelques événements ponctuels, ainsi un certain nombre de "fêtes de la Rose" jusqu'en 1988, date à laquelle est créée l'association qui porte son nom, il est devenu progressivement un lieu d'activités culturelles et sportives.

En 1999, lors de la tempête, certains dégâts furent à déplorer en particulier des chutes d'arbres centenaires.

Depuis juillet 2009, le parc du chateau accueille le Festival Beauregard avec en tête d'affiche pour les premières éditions : Mika, Pete Doherty, Arthur H, Iggy Pop & The Stooges, Ayọ, Gossip, Phoenix… Il a réuni 20 000 festivaliers pour sa première édition[2].

Le parc[modifier | modifier le code]

Le parc est composé d'espaces boisés et de prairies. En outre, s'y trouvent des sculptures à motifs animaliers : sangliers, chiens, scènes de chasse.

En 2011, dans le cadre du 1100e anniversaire de la fondation de la Normandie, une reconstitution d'un village viking a été entreprise dans le parc de Beauregard par l'association Les Vikings, an 911. Ce chantier archéologique, baptisé Ornavik, qui s'est déroulé sur une dizaine d'années, est ouvert au public[3].

Le château[modifier | modifier le code]

Les dépendances[modifier | modifier le code]

  • L'annexe du château
  • la bergerie
  • la ferme

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Geindre, Il était une fois Hérouville St-Clair, 1988
  2. Le festival Beauregard marque les esprits avec 20 000 festivaliers dès son lancement, Ouest-France, 5 juillet 2009
  3. http://www.ornavik.fr/