Dolmen de Mané-Groh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dolmens de Mané-Groh
Image illustrative de l’article Dolmen de Mané-Groh
Vue générale.
Présentation
Nom local Dolmen de Mané-Croc'h, Dolmen de Mané Grah
Type Dolmen
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Fouille 1866 et 1886
Protection Logo monument historique Classé MH (1889)
Visite Libre d'accès
Caractéristiques
Dimensions ~ 9 × 5 m
Matériaux Granit
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 42″ nord, 3° 07′ 13″ ouest
Pays France
Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Erdeven
Géolocalisation sur la carte : alignements de Carnac
(Voir situation sur carte : alignements de Carnac)
Dolmens de Mané-Groh
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
Dolmens de Mané-Groh
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Dolmens de Mané-Groh

Le dolmen de Mané-Groh (ou dolmen de Mané-Croc'h[1], dolmen de Mané Grah[2]) est un dolmen situé à Erdeven, dans le Morbihan en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

Ce mégalithe est situé en forêt[2] à environ 540 m à vol d'oiseau au nord-est du hameau de Crucuno et environ 100 m à l'est de l'étang Er Varquez[3].

Au nord du dolmen, à environ 350 m[3], se situe l'alignement de Coët Er Beï ("Bois du loup" en breton), dit aussi alignement de la Chaise de César[4], dénommé ainsi car l'un des menhirs a une forme de chaise, même si César ne s'y est très probablement jamais assis.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un dolmen à couloir[1] transepté[2]. Ces dimensions sont les suivantes :

  • m[5] à 7 m[2] de long pour le couloir ;
  • environ 3 × 5 m[1] pour la sépulture proprement dite, subdivisée en 4 chambres latérales[1] d'environ 1,5 × 2 m[2].

3 dalles[1] couvrent encore le monument. Une dernière, couvrant le début du couloir, est toutefois manquante[2]

Le dolmen était autrefois recouvert d'un tertre[5] ou d'un cairn[6], globalement orienté nord-nord-ouest/sud-sud-est[6]. Celui-ci renfermait également une tombe à coffre[5] ruinée[7].


Historique[modifier | modifier le code]

Le monument date du Néolithique[8] (4000, à 3500 avant notre ère[5]).

Un broyeur et une meule ont été découverts lors de fouilles menées en 1866 et 1886[6], avant que le monument ne soit classé au titre des monuments historiques par la liste de 1889[8].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « France - Dolmen de Mané-Croc'h [DLMANG] », Mégalithes du monde
  2. a b c d e et f (en) « Mané-Groh Dolmen », The megalithic portal
  3. a et b Distances vérifiées sur Géoportail
  4. « La Chaise de César » (consulté le ).
  5. a b c et d « Dolmen de Mané Groh », Mégalithes bretons
  6. a b et c « Dolmen de Mané-Gro’h — Erdeven », Topic-topos
  7. « Coffre de Mané-Croc'h [CFMANC] », Mégalithes du monde
  8. a et b « Dolmen de Mané-Groh », notice no PA00091185, base Mérimée, ministère français de la Culture