Discussion:Roland Garros

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives



il faudrait mettre un lien vers Internationaux_de_France_de_Roland_Garros mais je ne sais pas bien sous quelle forme. Ghost dog 5 jun 2004 à 16:25 (CEST)

décès: 25.10.1918 ! : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Il y a eu une photo sur ce site mais la date est le 21/10/1918 ([1]) phe 19 février 2006 à 10:53 (CET)


Je ne crois pas que l'on puisse se fier à la date de ce document militaire pour plusieurs raisons que je ne vais pas détailler ici. Quoi qu'il en soit, la date de décès est confirmée par la chronologie de son carnet de guerre et les différents témoignages publiés (Quellennec et Ajalbert). La date officielle du décès est bien celle qui figure dans l'article : le 05 octobre 1918. Tcauterman 29 janvier 2007 à 18:41 (CET)

Garros and Audemars[modifier le code]

I am sorry I am writing in English, but my French is too bad. I would like to know if there are any information if Garros was homosexual. He had a close friendship with Cocteau, who even dedicated a poem to him. I wrote an article about Emond Audemars. He never married, like Garros, and they were best friends and pilots. Audemars never drove an airplane again after Garros died. This sounds to me like big grief. --87.186.91.209 (d) 7 juin 2010 à 12:25 (CEST)

Garros & Audemars Gays ? (Réponse)[modifier le code]

Hi,

Having -- openly -- gay friends cannot make you think he was gay :) He shared his life with a woman and reported to be in love with her for a long time (cf Quellennec et Ajalbert books ). Fiendship is one of the most crucial asset of a pilot. He was friend with lots of them even if Audemars was one of the closest.

As a Garros family member (having no problem with sexual orientation matters and several gay family members) I was not told anything that could led me to think he was gay. (but I cannot, with no doubt, confirm I was not as I cannot confirm he was ...).

Thibaut Tcauterman (d) 13 juillet 2010 à 11:15 (CEST)

Salut,

Ce n'est pas parce que tu as des amis -- ouvertement -- homosexuels que tu es nécessairement homosexuel. Il a partagé sa vie avec une femme et ses biographes ont insisté sur la force de cette relation qui a duré dans le temps (cf Quellennec et Ajalbert) L'amitié est l'une des choses les plus importante pour un pilote. Il était ami avec beaucoup, même si Audemars devait être celui dont il était le plus proche. Je suis de la famille Garros (et je n'ai aucun problème avec des orientation sexuelles différentes et certains membres de la famille sont ouvertement gay) et je n'ai jamais été au courant de quoi que ce soit qui m'aurait mis un doute sur son orientation sexuelle. (Je ne peux pas le confirmer avec certitude dans un sens comme dans l'autre).

Thibaut. Tcauterman (d) 13 juillet 2010 à 11:15 (CEST)

En tous cas, ce qui est certain, c'est que Marcelle Garros n'était pas à 100% hétérosexuelle, puisqu'elle a de façon avérée eu une aventure avec Mireille Havet de Soyecourt. Ce n'est certes pas le fait d'avoir des amis gays qui font de toi un gay, mais il est toutefois certain que dans le cercle intime de Cocteau, il y'avait une proportion de gays bien plus impressionnante que la moyenne, je ne crois pas que ce soit abusif de le dire. Quand on ajoute qu'à cette époque, il était très fréquent que les gays épousent des lesbiennes (cf. le cas d'un autre ami de Cocteau, Harold Nicolson, marié à Vita Sackville-West), il n'y aurait absolument rien d'étonnant à ce que ce cher Roland ne soit lui-même pas à 100% hétérosexuel, surtout si c'est le cas d'autres personnes dans sa famille. On sait que le fait qu'il y'ait un gay dans une famille rend les chances qu'il y'en ait d'autre un peu plus élevées que la moyenne également. C'est sans doute un point à creuser, si tant est qu'il ne l'ait jamais été. Rien n'est certain.

De l'ordre du café du commerce tant qu'il n'y a pas de sources secondaires sérieuses (historiens) pour accréditer cette « théorie ». Celette (discuter) 6 juin 2016 à 01:21 (CEST)
T'as un mec , c'est le meilleur aviateur du début de l'aviation, en plus il est inventif. Alors y'a des mecs qui ne trouvent rien de mieux à faire que de se demander si sa mère était gouine et lui pédé. Quel est l'intérêt historique du truc ? De savoir si une lesbienne peut donner naissance à un excellent aviateur ? Ça changerait votre avis sur la PMA ? Vous avez le sens du détail à la con pour vouloir faire avancer aussi loin l'historiographie. Si vous espérez le prix Nobel d'histoire, je suis au regret de vous dire qu'il n'existe pas. --François GOGLINS (discuter) 7 juin 2018 à 20:43 (CEST).

Le Journal de Roland Garros[modifier le code]

Dans le Lotissement du ciel, de Blaise Cendrars (1948), je découvre le passage suivant :

Le Journal de Garros est le document le plus extraordinaire, le plus pittoresque et le plus vivant que l’on puisse lire sur les débuts de l’aviation en France et à travers le monde. Une centaine de pages sont consacrées aux exhibitions que Garros s’est trouvé dans l’obligation d’aller faire dans un cirque aux États-Unis pour gagner de l’argent, vu que sa famille lui avait coupé les vivres pour rappeler Roland à l’ordre, et il donne cent portraits d’extravagants qui se passionnèrent d’un seul coup pour les choses de l’air et qui voulaient devenir pilotes : des cow-boys, des financiers, des mécanos, des ivrognes, des femmes, toutes plus ou moins toquées qui voulaient subir au moins le baptême de l’air et qui l’entraînaient dans toutes sortes d’aventures qui se terminaient généralement dans des bars aux fulgurants cocktails (les premiers !) que Garros énumère avec éblouissement, ainsi que sa formation de pilote d’élite sorti indemne des mille et un risques courus et des innombrables chutes d’un casseur de bois. Ce Journal est toujours inédit. Garros l’a fait taper à cinq exemplaires et l’a remis personnellement à cinq de ses amis, pour la plupart de ses anciens compagnons d’aventures à La Nouvelle-Orléans, à Mexico, à La Havane, sous la condition expresse de ne jamais le publier ni de le communiquer à la presse. J’avais tout de même réussi à entrer en possession de l’un de ces cinq exemplaires mais il a disparu, ainsi que tous mes autres papiers, lors du pillage de ma maison des champs en Seine-et-Oise fin juin 40. Mon exemplaire était un manuscrit de 286 feuillets soigneusement dactylographiés au recto et au verso, sur un papier de Hollande, d’un petit format écu, genre papier à lettres d’une femme du monde ou du demi, sans interligne, sans paragraphes et sans marge aucune, de la dactylographie en bloc, du travail consistant, comme bétonné, sans une faute, sans une rature. De l’ouvrage bien faite. Je n’ai jamais vu un tel boulot. Raconter de qui je le tenais serait écrire un roman. Peut-être le ferai-je un jour ; mais rien n’est moins certain. Ah ! si Ajalbert avait connu ça, que n’en aurait-il pas fabriqué, ce furieux ! Et cette page d’un humour si tranquille et d’une si belle maîtrise de soi quand Roland raconte comment il fuma une cigarette, couché à l’ombre, sous l’aile de son avion, dégustant seul son triomphe, souriant de plaisir, contemplant la mer, couché sur le sable chaud où il s’était posé, avant de remonter à bord et de repartir pour aller se faire contrôler et chronométrer par les officiels, à Tunis, et de leur annoncer par sa présence qu’il venait de franchir la Méditerranée. Le premier !

C’est à la page 77 et 78 de l’édition de poche Folio.

Que faut-il en penser ? Ce journal de Roland Garros existe-t-il réellement ? A-t-il été évoqué par d’autres personnes ? En a-t-on gardé quelque trace ? Faut-il faire mention de ce passage du Lotissement du ciel dans l’article, sous la forme d’une note en bas de page ? Ou au contraire ignorer tout cela, sachant que Cendrars est assez peu fiable comme source historique et que ses mémoires sont (probablement) largement fantasmées ? Torsade de Pointes (discuter) 14 novembre 2013 à 15:57 (CET)

Oui, ce journal existe. Une édition du texte a paru en 2016 aux éditions Phébus. DocteurCosmos (discuter) 13 septembre 2016 à 06:03 (CEST)

lieu du deces de roland garros[modifier le code]

Saint-Morel-FR-08-mémorial Roland Garros

Roland Garros n'est pas mort à Vouziers, son avion s'est écrasé à Stonne, petit village proche de Vouziers — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 90.47.201.62 (discuter).

il faudrait que vous donniez la source de cette information ; cordialement ; JLM (discuter) 6 janvier 2015 à 11:41 (CET)
Absolument pas. son avion s'est écrasé à Saint-Morel (Ardennes), où un monument commémore le lieu. Sa sépulture est à Vouziers. --François GOGLINS (discuter) 4 juin 2018 à 04:57 (CEST).
Pour ceux que ça intéresse je viens de trouver une décision de jugement sur lui dans les actes de décès du 16e arrondissement de Paris de 1919. Ce sont les actes no 104 et 105 (vues 4 et 5 de 31). On dit qu'il est décédé des suites de ses blessures et qu'il est Mort pour la France. --Danielvis08 (discuter) 8 juin 2018 à 11:46 (CEST)
Très intéressant. Le document indique qu'il fut exhumé puis réinhumé. Edmond Audemars, son ami était présent à la procédure. Jean-Pierre Lefèvre-Garros, son neveu, dans l'ouvrage Roland Garros, éd. Ananke, 2001, p. 402 donne l'indication de l’identification du cadavre exhumé par Audemars le 27 décembre 1918 à Vouziers. Assistait à la procédure le fossoyeur qui l'avait inhumé la première fois. --François GOGLINS (discuter) 8 juin 2018 à 22:47 (CEST)