Discussion:Réforme protestante

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

2004[modifier le code]

La version de réforme du 25 fév 2004 à 04:04 est à supprimer !!! Qu'elle ait pu rester plus de 8 heures en ligne est une honte...

Rose-Croix[modifier le code]

Je ne comprend pas pourquoi l'article Rose-Croix fait partie des liens internes de cet article ?

De même, cet article est dans la catégorie histoire de la réforme, je trouve que ça fait tache à côté des 95 thèses, de Socinianisme etc... Sinon il faut y mettre l'Opus Dei !

Jamin 15 novembre 2005 à 10:57 (CET)

Johan Valentin Andreae, auteur des Noces Chymiques de Christian Rosenkreutz, ouvrage fondateur s'il en est, était un théologien protestant. En allemagne, d'autres théologiens (toujours protestants) participèrent activement à la diffusion des idées rosicruciennes. Les manifestes rosicruciens, s'inspirant de la Réforme de l'Église, appelaient à une Réforme générale de l'Humanité. L'émergence du rosicrucianisme est donc intimement liée à la Réforme. --Paracelse 15 novembre 2005 à 14:13 (CET)

Fusion du 13 juillet 2006 à 12:50 (CEST)[modifier le code]

Bien que n'étant pas historien, je trouve cet article super mal fait... surtout très très critique vis à vis des catholiques...Dire qu'un pape était l'antéchrist ou je sais pas quoi, enfin voilà on dirait plus un pamphlet de guerre de religion débile qu'un article neutre. piereloi@gmail.com

Je suis en 1ère année d'histoire et je trouve cet article très lacunaire et très mal rédigé. Il manque pas mal d'informations et d'explications. Merci à l'avance de réctifier l'artcile.

Heu... À qui parlez-vous ?
Karinade 19 octobre 2006 à 12:01 (CEST)

Grand n'importe quoi[modifier le code]

Dans cet article, il y avraiment tout et n'importe quoi. la première chose à faire c'est un grand nettoyage que je viens de faire. C'est terrible. Pourvu qu'aucun journaliste ou historien ne vienne mettre son nez dedans, la honte pour WP. Dès que possible, je commence à étoffer l'article. Maffemonde (d) 9 décembre 2008 à 19:30 (CET)

Les origines de la Réforme[modifier le code]

Le contenu de la section Les origines de la Réforme n'a pas été wikifié, et est redondant avec la suite. Je propose sa suppression (et le transfert partiel vers les autres sections si utile). EMV (d) 26 mai 2009 à 15:05 (CEST)

Assez d'accord avec cette analyse et cette proposition. -O.M.H--H.M.O- 19 juin 2009 à 13:06 (CEST)

Présentation quelque peu POV[modifier le code]

Telle que présentée, (« [elle] est moins un retour au sources [etc.] »), la Réforme protestante semble une réforme sociale plutôt que religieuse, ce qui va contre le sens : à la même époque on voit apparaître des réformateurs sociaux ou/et politiques qui n'en passent pas par la religion. Il me semble admissible de rédiger une introduction qui fasse comprendre que le « retour aux sources » est un moyen et non une fin mais la formulation actuelle donne à croire une chose fausse, c'est-à-dire que ledit retour aux sources est secondaire dans le projet des réformateurs. -O.M.H--H.M.O- 19 juin 2009 à 13:05 (CEST)

Raisons de la demande de vérification[modifier le code]

  • Absence de wikification
  • Absence de source
  • "[modifier]" visible à la fin du texte ça je l'enlève
  • Référence (ou pas?) à la fin du paragraphe mentionnant un évangile : bizarre Sh@ry tales 21 août 2009 à 15:16 (CEST)

Un seul auteur ?[modifier le code]

Je ne doute pas des qualités de Michel Péronnet. Mais n'y a-t-il pas d'autres auteurs compétents sur ce sujet ? MLL (d) 1 mars 2010 à 12:05 (CET)

Henri VIII[modifier le code]

"Au début de la Réforme, Henri VIII prend position pour les idées luthériennes"

Ceci est faux, Henri VIII défend le catholicisme, et se sont surtout les conseillers du roi (dont Thomas Cranmer et Thomas Cromwell) qui dirigent pendant un temps l'Eglise d'Angleterre vers une doctrine protestante. Mais avant sa mort Henri VIII réaffirme une doctrine catholique. Le Schisme concerne le procès du divorce en attente: pour faire pression sur le pape, Henri lâche les amarres une par une avec Rome. Mais Henri VIII reste très virulent contre les Luthériens.

La Réforme Anglicane, si elle s'inspire des idées des deux Thomas, elle se met en place avec le successeur d'Henri VIII (le jeune Édouard VI est très influencé par les régents et les autres conseillers de la cour), et la voie moyenne d’Élisabeth Ire essaie de trouver un compromis entre la Réforme et l’Église catholique, en conservant la pompe et la hiérarchie catholique, tout en établissant une doctrine réformée. --—Jérémy76 [Discutez] 9 décembre 2011 à 23:03 (CET)