Discussion:Laurent Fabius

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]

NPOV[modifier le code]

Je cite: "l'opportunisme qu'il a semblé manifester lors du référundum n'a pas amélioré la donne"

L'ajout effectué par 213.41.1.222 respecte-t-il la neutralité de point de vue? (si oui, penser à corriger les fautes d'orthographe, le "référendum" en "campagne pour le référendum")

Merci pour vos avis

Witoki 17 fev 2005 à 12:32 (CET)

Pour moi, non. Dire « il semble » ne suffit pas à enlever la non-neutralité. Il faut attribuer l'accusation, par exemple en citant quelqu'un. Turb 17 fev 2005 à 23:15 (CET)

Je suis d'accord. J'ai corrigé par une formule plus neutre, en "attribuant l'accusation". Dites-moi si vous êtes d'accord avec la formulation. Merci Turb pour le commentaire! Witoki 18 fev 2005 à 11:51 (CET)

J'ai modifié la dernière phrase concernant le pourcentage de 5% de Fabius au sein du PS. D'où ce chiffre sort-il ? Depuis 1993, Laurent Fabius n'a jamais présenté de motion propre, il s'est toujours présenté avec la motion majoritaire.

La fin de l'article est très surprenante... L'avant-dernier paragraphe, qui traite de l'"opportunisme" de Laurent Fabius lors de sa prise de position dans le débat interne au Parti socialiste, rapporte des propos très partiaux de la presse favorable au "oui". Je ne vois pas pas trop ce que ce genre de commentaire a à faire dans une encyclopédie... Par ailleurs, étant donné que la plupart des arguments développés en premier par Fabius (calendrier socialiste oblige) ont été repris par les syndicats et élu(e)s de gauche. Sont-ils également "opportunistes" pour autant...??? Le dernier paragraphe va dans le même sens de non-respect de la neutralité du point de vue qui nous est tous chère ici. Je cite : "de manière générale, Laurent Fabius, à l'image bourgeoise et parisienne...". Juste après avoir justement relevé que Fabius était élu de Haute-Normandie (ça, c'est ce que l'on doit trouver dans une encyclopédie), cela relève à nouveau du jugement. En plus, ce ne serait pas un homme de gauche ? Le PS est un parti de droite ? Il faudra donc que je revois ce que j'enseigne à mes étudiants... Il faut laisser à la presse ce genre de commentaire ! Enfin, la dernière phrase me paraît relever plus de l'oracle qu'autre chose. Si Fabius était si affaibli que ça, pourquoi aurait-il été conforté dans sa place de Secrétaire National du PS (ce qui manque d'ailleurs dans l'article) par François Hollande? Comme le fait justement remarquer notre ami ci-dessus, le seul moyen de savoir combien "pèse" un homme dans le PS est le vote de sa motion. Or il n'en a pas présentée... Voila... Le reste me semble à peu près correct, encore que les mesures "de gauche" du gouvernement Fabius (ISF...) pourraient être rajoutée. Cela, cela tient de l'Histoire ; le reste, il faut attendre un peu... (FC, 06/04/05)

J'ai enlevé le passage sur la fête de l'Humanité. Il faudra peut être le remettre un jour, certainement modifié, mais pour l'heure, il me semble que le traitement manque singulièrement de recul; on est plus là dans l'anecdote journalistique que dans l'encyclopédie qui doit ramener les événements à des proportions raisonnables les uns par rapport aux autres. (Ogaret,20/09/05)

Je supprime : "Début septembre, des rumeurs de retrait de cette "candidature à la candidature" apparaissent dans les rangs des Fabiusiens." , assertion visiblement délirante alors qu'il a confirmé hier sa candidature à Lens (Ogaret, le 17/09/06)

______________ il y a une erreur qu eje ne corrige pas car je ne connais pas l'année mais il n'était olus PM en 2003 et n'a donc pas pu faire baisser l'impot

Inversion du calendrier (électoral)[modifier le code]

R. Zaharia 13/09/09. Dans le passage suivant: " Essayant d'amadouer les syndicats et de vaincre les réticences de la majorité plurielle, persuadée d'être reconduite aux affaires, Laurent Fabius reste en poste jusqu’à la défaite de Lionel Jospin à l’élection présidentielle d’avril-mai 2002. Quelques mois avant la nomination de ce dernier, Laurent Fabius avait pronostiqué : « Lionel Jospin aura deux haies à franchir. S'il perd les législatives, la présidentielle sera aussi perdue »[...] ».

Il faut supposer que la dernière phrase a été prononcée bien avant le 3 avril 2001, date à laquelle le Parlement a voté l'inversion du calendrier électoral (les législatives de 2002 ont eu lieu après la présidentielle des 21 avril et 5 mai). En l'absence de cette précision, la phrase "S'il perd les législatives, la présidentielle sera aussi perdue" est incompréhensible !

Faute de connaitre en détail l'histoire de cette déclaration, (faite en mai 1997, peut etre ?), je répugne à modifier le texte... mais il me semble qu'une référence à l'inversion du calendrier, (à condition de connaitre la position de LF à ce sujet), serait utile !


parti pris et lien[modifier le code]

Deux choses:

  • le lien vers le site de Laurent Fabius ne marche pas (2005-06-11)
  • au lieu de donner des avis et des suppositions sur les intentions du bonhomme, ne serait-il pas preferable, soit de rien dire, soit de citer Fabius directement, et peut-etre aussi ses detracteurs ?

Photographie de Laurent Fabius[modifier le code]

Je le trouve pas trop à son avantage sur cette image, mais surtout c'est une photographie sous copyright, proposée à la suppression. Sauf erreur de ma part, elle n'est pas encore mentionnée sur Wikipédia:Images à supprimer, ce que je vais corriger de ce pas. --Wiz (Discuter) 6 octobre 2005 à 04:54 (CEST)

Françoise Castro[modifier le code]

L'erreur est souvent commise, mais il n'y a aucun lien de parenté entre Françoise Castro et l'architecte Roland CastroFredtoc 21 juin 2006 à 23:33 (CEST) vraiment? J'en doute--Jagrain (d) 13 novembre 2010 à 18:54 (CET) A mon avis, ils sont frère et soeur--Harbowl (discuter) 7 septembre 2014 à 15:53 (CEST)

NOPV (suite)[modifier le code]

Revas demande dans son NOPV de "tout reprendre à zéro"; c'est aller un peu vite en besogne. Ceci dit, pour éviter ce genre de controverse, il faudrait réécrire ou supprimer les passages trop hagiographiques.

  • Sur l'affaire des œuvres d'art et de l'IGF, je sais que c'est une réponse à une polémique récente et au minimum inélégante, mais là, c'est un peu forcer le trait.
  • Sur l'affaire du Rainbow Warrior, je suis prêt à croire qu'il "n'avait pas été informé de l'opération", mais tout de même, la ficelle est un peu grosse - passage à suprimer, je pense.
  • Rien à dire concernant l'affaire du sang. Les décisions de la CJR ont la force de la chose jugée.
  • Sur l'action en tant que ministre de l'économie et des finances de Jospin, là, par contre, ça ne va pas du tout. Si on dit qu'"il" (en fait le parlement à l'initiative du gouvernement, bien sûr) a supprimé la vignette, il faut aussi lui attribuer le changement de statut d'EDF-GDF, etc. Ou alors simplement rappeler quelles fonctions il a exercé et quand. Ca suffirait largement il me semble.

Règle n°1 de ce genre d'exercice: ne pas donner des batons pour se faire battre. Là, il y en a un paquet.


Même avis que Le Plume, repartir tout à zéro, c'est niette ! . L' article actuel est le fruit de multiples contributions, et les arguements de Revas tels présentés sont assez superflus , et même NPOV pour ma part. Je suivrai cet article de très très près Laurent 13 25 juin 2006 à 22:15 (CEST)
Ce qu j'entend par "reprendre à zéro", c'est réecrire l'article, parce que le ton général de l'article est mauvais. Wikipédia n'est pas la pour accuser quiquonque ou justifier quoi que ce soit. J'essaie de proposer une nouvelle veson de l'article, qui reprendra les informations contenues dans la version actuelle que je ne conteste nullement. C'est seulement le ton qui sera plus encyclopédique. --Revas 25 juin 2006 à 23:00 (CEST)j'approuve totalement ce point de vue: trop d'approximation et de on dit.--Jagrain (d) 13 novembre 2010 à 18:56 (CET)
"Réecriture", pourquoi pas. Laurent 13 25 juin 2006 à 23:20 (CEST)
J'ai réecris l'article : Utilisateur:Revas/Laurent Fabius. Si vous voulez passer voir.--Revas 26 juin 2006 à 02:13 (CEST)
Pour ceux qui voudraient, comme moi, avoir le diff, il est ici. J'ai fait quelques modifs, et mon diff par rapport à l'original est , si tu peux me donner ton avis, Revas. (Pour le diff entre la version de Revas et la mienne, voir ici). J'ai principalement fait des modifications mineures et rajouté un paragraphe sur la perception de son positionnement sur le non (qui est plus qu'aisément sourçable, par exemple cet article de Libé, daté d'il y a deux jours). Manuel Menal 26 juin 2006 à 03:07 (CEST)
Je n'ai pas d'objection contre ta version. Si ce n'est le qualificatif "social-libéral" donné à la politique menée par Fabius au gouvernement. C'est un terme controversé en France, qui sert souvent au sein du PS (et à Fabius actuellement) pour disqualifier un rival "droitier". L'interessé se défendait à l'époque de mener une politique "sociale-libérale"? Il aurait dit "sociale démocrate". Peut on effacer l'expression ? Je ne pense pas que cela retirerait quelque chose à la qualité du paragraphe. Bien cordialement, --Revas 26 juin 2006 à 18:26 (CEST)
Je pense qu'il ne faut pas abandonner l'usage du terme social-libéral dans la mesure où c'est le terme qu'emploient ses adversaires, au PS et à gauche, pour marquer ce qu'ils estiment être une contradiction. Le but de ce paragraphe est de rapporter une critique largement rapportée et médiatisée, il me semble qu'utilise le terme de ses opposants est mieux. En revanche, pour bien respecter le NPOV, je viens de changer la formulation (cf. le diff). Ça t'irait ? Manuel Menal 26 juin 2006 à 18:36 (CEST)
C'est bon. Je crois qu'on a un bon article maintenant, non ?--Revas 26 juin 2006 à 18:48 (CEST)
Meilleur, en tous cas. J'ai inclu les modifications dans la version actuelle de l'article, et donc retiré le bandeau. Si quelqu'un veut exprimer un désaccord, il suffit de le remettre et on reprendra la discussion. Manuel Menal 27 juin 2006 à 00:38 (CEST)

Impôt sur la fortune et exonération des oeuvres d'art

Pourquoi Revas refuse-t-il que Laurent Fabius, en entérinant l'exonération des oeuvres d'art de l'impôt sur la fortune, ait sauvé le patrimoine national et la liberté d'expression de l'art. C'est une vérité évidente qu'au moins, on peut mettre à son actif.

Car, qu'on le veuille ou non, et malgré toutes ses qualités et son comportement digne, dans l'esprit de beaucoup, il reste le lampiste des affaires du Rainbow Warrior et du Sang contaminé. Jakado 24 juillet 2006 à 10:02 (CEST)

Parce que c'est une affirmation gratuite et non sourcée. C'est ce qu'on appelle un point de vue. Le but de l'article n'est pas de défendre ou d'accabler Fabius. C'est de raconter ce qui c'est passé. Je sursaute en lisant malgré toutes ses qualités et son comportement digne : ce n'est pas le sujet de wikipédia : on expose des faits, on ne cherche pas à faire l'apologétique ou la critique de quiquonque.
Je note par ailleurs que votre remarque souffre d'un manque de cohérance : l'article explique qu'il affirme, peut-être à raison, s'être opposé à l'exonération des oeuvres d'art de l'impôt sur la fortune. Comment peut-on, une ligne plus loin, le feliciter d'avir sauvé le patrimoine culturel français, par cette mesure que, parait-il, il a désaprouvé ?
Bien cordialement, --Revas 19 septembre 2006 à 15:13 (CEST)

Machiavélisme Fabusien[modifier le code]

J'ai déjà entendu des interprétations politiques tordues (ne serait-ce qu'à la radio le matin) mais là on franchit allègrement les bornes. Supposer que Fabius aurait eu la volonté de faire échouer le TCE libéral pour permettre le maintien des traités libéraux actuels est une assertion proche du délire. Je sais bien que le rédacteur de l'article est censé reprendre des informations ou "oui-dires" présents dans l'opinion publique. Dans ce cas il faudrait qu'il dise sur quelles sources il se fonde: éditorialistes, sondages ou bien son voisin de palier. A ce compte, on peut aussi prétendre qu'il a coulé le Rainbow Warrior pour faire de la pub à GreenPeace, et que c'est un ex-baba infiltré dans la bourgeoisie parisienne. Ma concièrge le dit, je ne fais que le relater sur Wikipédia !

Je pense qu'il faudrait supprimer la phrase en question parce que sa connnotation conspirationiste n'est pas digne de la légendaire rigueur intellectuelle de Wikipedia.

J'ai supprimé la phrase " D'autres détracteurs voient au contraire une constance sociale-libérale entre son soutien passé aux traités constituionnels successifs (Acte unique, Traité de Maastricht, Traité de Nice...) et sa participation au rejet du TCE qui juridiquement a pour conséquence de pérenniser ces derniers.". Je souhaiterais obtenir des explications sur sa signifiation qui me parait pour l'instant hautement fumeuse.

Article orienté[modifier le code]

Cet article ne me parrait pas vraiment neutre et ressemble plutôt à de la propagnade Fabiusienne. Toutes les mentions sur son passé de diviseur ont été supprimées et des faits importants (Raimbow-Warrior, Sang contaminé, Trahison de Jospin, Tentative de profiter de la situation le 21 avril 2002, Comportement de roquet lors des débats télévisés...) éludés.


En passant deux remarques: Fabius a ouvertement soutenu le manifeste de la troisième voie Blair - Schröder contre Jospin, je vais l'intégrer quelque part. Et il est écrit qu'il a mis en place la phase 2 des 35 h alors que sauf erreur cela ne relevait pas de l'Economie et des finances? Il faudrait Pour ce point, j'attend votre avis pour modifier. Poltronghost 22 octobre 2006 à 07:59 (CEST)

Programme[modifier le code]

Les points principaux du programme de Ségolène sont indiqués sur sa bio, ne faudrait il pas faire le même chose pour Fabius? Genre les 100 euros du SMIC... Poltronghost 22 octobre 2006 à 07:59 (CEST)

Thomas Fabius à l'UMP ????[modifier le code]

Je viens de lire dans la biographie de Laurent Fabius que son fils Thomas est membre de l'UMP, pouvez vous me donner une source fiable prouvant cette affirmation ?

Non, je ne peux pas. L'info a été ajoutée hier par un anonyme, et je pense, pour ma part, qu'elle est fausse. Thomas Fabius est chef d'entreprise et s'est par ailleurs déclaré contre les 35H, ce qui a été plutôt médiatisé. À ce moment là, l'UMP lui avait proposé de prendre sa carte. Rien n'indique qu'il l'ait fait. J'ai donc supprimé l'information. Merci, Manuel Menal 23 octobre 2006 à 18:53 (CEST)

1970-1974?[modifier le code]

j'ai entendu lors d'un debat (peut-etre dans Ripostes) il y a peu le porte parole de de villiers faire allusion a un passé douteux de fabius, en meme temps qu'il citait madelin, deviedjan et longuet, quelqu'un est-il u cournt d'une eventuelle appartenance a un mopuvement extreme? Jean-Claude62 22 janvier 2007 à 12:56 (CET)

ps c'etait samedi 20 janvier chez ruquier video Jean-Claude62 22 janvier 2007 à 13:05 (CET)

Fabius ayant appartenu à un "mouvement extrême"? Quel est ce délire?--Harbowl (discuter) 7 septembre 2014 à 15:57 (CEST)

Proposition d'article de qualité refusée le 7 février 2007[modifier le code]

Cet article a été proposé comme article de qualité mais a été rejeté car ne satisfaisait pas les critères de sélection dans sa version du 7 février 2007 (historique).
Si vous désirez reprendre l'article pour l'améliorer, vous trouverez les remarques que firent les wikipédiens dans la page de vote.

Pourquoi ne pas le semi-protéger?[modifier le code]

Il s'agit d'un article autour d'une personnalité politique intervenant, de surcroit, dans la campagne présidentielle actuelle. Au vu de tous les problêmes, quoi que légers, de justesse et d'objectivité qu'a rencontré et que rencontre encore cet article, parfois dûs a des gens non-connectés, et peut être non-inscris, donc impossible a retrouver en cas d'attaque de l'article. Ce risque est d'autant augmenté pendant un entre deux tours. Je pense qu'il faudrait donc classer cet article en tant qu'article semi-protégé. Qu'en pensez-vous ? Adrille le 1 mai 10:13 (GMT+1)

La semi-protection n'est à utiliser que lorsqu'il devient flagrant que le vandalisme de la page par des IPs devient une sérieuse perte de temps pour tout le monde. Je pense que ce n'est pas le cas pour cet article. Turb 1 mai 2007 à 23:31 (CEST)

Carla Bruni[modifier le code]

Les débats sont suffisamment vifs sur Nicolas Sarkozy pour ne pas rajouter la même chose ici (pour quelque chose d'aussi anecdotique), sans compte que Gala ne me semble pas une source acceptable. Turb (d) 15 janvier 2008 à 16:08 (CET)

Il n'y a pas que Gala à le citer, il y a de nombreuses autres sources, par exemple une dépêche Reuters du 8 janvier 2008 à 15h55 qui n'est pas au conditionnel. Le problème principal est que je ne comprend pas pourquoi cette liaison supposée est mentionnée sur la page de Carla Bruni alors pourquoi la censurer sur celle de Laurent Fabius ?Lpele (d) 17 janvier 2008 à 16:37 (CET)
Peut-être parce que Laurent Fabius est un personnage plus notable que Carla Bruni, sur qui il y a plus de choses à dire, et moins à zapper pour non intérêt ? Turb (d) 17 janvier 2008 à 18:20 (CET)
Tout au contraire, Carla Bruni a eu beaucoup plus de relations notables avec des notables que Laurent Fabius ! Lpele (d) 18 janvier 2008 à 15:28 (CET)
Il me me semble que la Wikipédia gagne à s'intéresser aux postes de premier ministre et de ministre de Fabius (kilomètres de littérature, débats, articles, etc.) plutôt que sur un article d'un numéro de Gala (racontant des c**** en plus). Turb (d) 18 janvier 2008 à 16:15 (CET)

d'origine Juif séfarade ou Ashkénaze??[modifier le code]

Petite bizarerie sur l'origine de son père:

Wikipedia français: Juif Ashkénaze ... Wikipedia anglais : Juif Séfarade Fabius n'est certainement pas un nom d'origine séfarade--Harbowl (discuter) 7 septembre 2014 à 16:07 (CEST)

ISBN[modifier le code]

Il faudrait trouver/compléter les ISBN de ses ouvrages, non ?

Sa date de naissance.[modifier le code]

C'est incroyable que personne ne se soit apercu que la notice wikipedia de fabius donne deux dates de naissances differentes sur la meme page. (1930 et 1946).

C'est rectifié, merci. Vous pouvez aussi modifier Wikipédia vous-même en cliquant sur "modifier". Turb (d) 8 novembre 2008 à 16:06 (CET)
Je prefere le signaler, parce qu'a chaque fois que je rectifie une erreur, elle est immédiatement remise en ligne sans vérification préalable.
Auriez-vous un exemple ? Sinon, il est préférable de motiver ses modifications, vous aurez aussi plus de visibilité en vous créant un compte dans Wikipédia. Turb (d) 8 novembre 2008 à 18:02 (CET)

Non au censeurs et autres Turb(lions):[modifier le code]

Au sujet des élections de ce parachuté:

In : Les dessous de politique en France http://incroyablemaisvrai.centerblog.net

Imaginez : Une seule liste au premier tour, pas d'autre choix que de voter pour cette liste ou de voter blanc. Comme les bulletins blancs ne sont pas décomptés, une seule voix -celle du candidat par exemple- sera suffisante pour qu'il soit élu pour 6 ans. Pas de choix, pas de campagne, pas de bilan, pas de débat, pas de possibilité de sanction, c'est du 100% assuré dès le premier tour. Eh bien, cette chose inimaginable en démocratie vient de se produire. Et pas avec n'importe qui ! Jugez donc : au Grand-Quevilly en Normandie, Laurent Fabius a réalisé cet incroyable et affligeant exploit. Dans notre billet du 12 Janvier intitulé "Halte aux cumulards avec mandats illimités", nous dénoncions ces graves atteintes à la démocratie. Non seulement ces professionnels de la politique assèchent méthodiquement toute concurrence face à eux, mais aussi jusque dans leur propre camp où pas une tête ne doit dépasser. Prendre le risque de se présenter face à l'un des plus beaux CV de la République, ancien premier ministre, ex-président de l'assemblée nationale, haut-fonctionnaire du Conseil d'Etat, énarque, chef d'un courant et ancien premier secrétaire du PS, c'est non seulement sans espoir mais aussi S'EXPOSER A DE GRAVES ENNUIS ! Car comment songer à se positionner sur une liste concurrente quand on sait que pendant les 6 ans à venir, vous (et les vôtres) risquez de vivre l'enfer pour quelques instants d'inutile révolte ? Non! Comme les petits copains, vous restez tranquillement chez vous, courbant l'échine et discret comme un poisson rouge. Si vous ne le faites pas pour vous, au moins le faites-vous pour votre famille et pour que vos enfants ne soient pas trop embêtés à l'école communale ou à la cantine ! Monstre froid, Fabius n'aura même plus le plaisir, comme aux législatives, de compter sur un faire-valoir pour remporter l'élection avec plus de 67% des voix : dans 15 jours, sa liste sera élue avec ... 100% des voix. Mieux que Poutine en Tchétchénie qui se traine à 98.1 % des suffrages. Quand mettrons-nous enfin un terme à ces graves dérives de notre démocratie, décidément bien malade ?


« Je suis le mal aimé… » Pourrait fredonner Laurent Fabius, le plus jeune Premier Ministre que le président François Mitterrand « ait donné à la France ». Et pour cause : Au-delà de la fameuse affaire du sang contaminé, ce crâne d’œuf, monstre froid de la politique politicienne, n’est jamais parvenu à franchir le mur de l’impopularité à jamais dressé entre lui et les français, obstacle infranchissable pour ses ambitions présidentielles. Les raisons sont nombreuses, entre certitude et mépris, estime de soi et condescendance ou encore entre arrogance ou cynisme… Ayant dû en rabattre sur ses ambitions nationales, l’Attila du bocage, retraité de la haute Fonction Publique, s’est retiré sur ses terres normandes (d’adoption) pour tenter une seconde carrière de potentat. Elu en Mars 2008 à la Mairie de Grand-Quevilly avec le score impérial de… 100% - personne n’ayant osé se présenter contre lui- l’ancien premier ministre s’est ensuite fait porter à la tête de la communauté d’agglomération rouennaise, agrandissant les frontières de son nouveau royaume (la CREA) grâce à la pusillanimité de quelques maires en mal de reconnaissance et n’ayant pas osé déplaire au monarque. Comme tout roitelet qui se respecte, le premier acte de gestion du sieur Fabius a été de constituer sa Cour en élevant au grade de Premier Vice-Président quatre de ses collègues, en l’occurrence 4 maires de communes voisines, en reconnaissance de leur soumission. Ainsi, le nouveau roi d’Yvetot vient-il d’inventer le concept d’avoir 4 « premiers » vice-présidents, se déclinant en : Un premier premier vice-président, Jean-Marie Aline, Maire du Trait (rallié) Un deuxième premier vice-président, Valérie Fourneyron, Députée Maire PS de Rouen Un troisième premier vice-président, Didier Marie, Maire d’Elbeuf, Président du conseil général (rallié) Un quatrième premier vice-président, Patrick Simon, Maire de Ste M. sur Duclair (rallié) Viennent ensuite 41 (quarante et un) vice-présidents et 16 conseillers délégués, ces derniers étant les seuls à échapper aux 1703 € par mois d’indemnité, celle-ci venant évidemment s’ajouter aux indemnités municipales que tous perçoivent dans le cadre de leur mandat local ! (Ne calculez pas : pour 6 ans de mandature, cela coûte 5,7 millions d’Euros à la communauté d’agglomération ! )

Source : http://www.la-crea.fr/composition-bureau-de-la-crea.html

On notera le très envié poste de François Zimeray, ancien Président de la Communauté de Communes, ci-devant Ambassadeur des Droits de l'Homme, devenu à titre complémentaire... délégué aux Entrées d’Agglomération ! Juste de quoi compléter un petit pécule de diplomate, non ? Stratosphérique ! Et s’il fallait encore convaincre les plus endurcis de nos contradicteurs, gardons à l’esprit que le 7 janvier dernier, le roi Fabius s’est payé le luxe d’une élection de Maréchal, obtenant au premier tour de scrutin 158 voix « pour » et 6 bulletins blancs, aucun candidat n’ayant - là encore - osé l’affronter en échange du plat de lentille. Un autocrate, vous dis-je ! Mais que fait la droite locale ? Eh bien, elle vote pour lui … Régnant sur 470 000 sujets dans le cadre de ladite agglomération rouennaise, Fabius Imperator vous salue bien bas, tel le roi d’Yvetot et, comme dit la chanson : « Aux filles de bonnes maisons Comme il avait su plaire Ses sujets avaient cent raisons De le nommer leur père…

Un 3ème scandale fut étouffé, celui de l'Affaire Cons-Boutboul..., où il aurait été mentionné comme l'ami intime de la victime (traduise qui pourra...)!

In : La bonne mère de Fleury-Mérogis - - Sylvie Véran - Notre époque ...

Quand à l'arrivée de ce personnage... en politique :

Il avait frappé en vain à la porte des partis de droites, qui s’étaient moqué de lui avant de lui montrer la sortie, pour enfin être accepté en dernier ressort au PS (in : L’idiot international, de Jean-Edern Hallier).J-E H comme source fiable!!!--Harbowl (discuter) 7 septembre 2014 à 16:07 (CEST)

Bonjour, Wikipédia n'est pas là pour héberger vos propres analyses, mais pour proposer une présentation synthétique des points de vue notable. Voir aussi WP:TI et WP:NPOV.
D'autres avis : ne serait-il pas pertinent de supprimer ces propos, potentiellement injurieux et/ou diffamatoires ? Turb (d) 15 juin 2010 à 16:18 (CEST)
Pour qui roulent ces dits Turb(eurs)? Pour les Sot(cialiste)s!

Digne de son père, lisez sur le Web:

Thomas Fabius en garde-à-vue à Paris - - leJDD.fr Le fils de l'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius, Thomas Fabius, a été placé en garde à vue mercredi matin à la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) à la suite de plusieurs plaintes pour escroquerie, annonce RTL. Ce chef d'entreprise est visé par deux plaintes pour abus de confiance et escroquerie. [...]

Lien mort[modifier le code]

Le lien de la référence n°18 est mort... et l'archive aussi ("erreur 404")

AZF[modifier le code]

J'ai reçu plusieurs emails de wikipédistes me demandant de discuter ma modification d'article sur Laurent Fabius avant de la publier. Leurs emails renvoyaient à des pages de discussions auxquelles ne j'arrivais pas à répondre. Ne voyant aucune de leurs interventions sur la page discussion de la page wiki Laurent Fabius, je pensais que leurs liens dans leurs emails étaient ceux qu'il fallait utiliser et qui pourtant ne marchaient pas en modification.

Pourquoi ces wikipédistes qui ont supprimé mes ajouts n'ont jamais voulu enclencher la discussion provenant d'eux-mêmes au niveau de la page Discussion Laurent Fabius qui semblent être la seule à servir et sur laquelle j'aurais pu m'expliquer s'ils avaient commencé à s'y expliquer eux-mêmes.

On a censuré mes infos sur la journée exceptionnelle de Laurent Fabius le 21 septembre 2001 pendant laquelle il vécut l'explosion d'AZF, la destruction d'une usine AZF soeur jumelle de celle qui se situe dans sa ville de Grand-Quevilly et pour laquelle son emploi du temps possède encore de très nombreuses zones obscures. Cette participation toulousaine de M. Fabius a même convaincu plusieurs parties civiles de la convoquer comme témoin au procès AZF en 2009. Je n'ai que voulu qu'indiquer les informations que j'ai pu vérifier. Elles sont partielles et ne préjugent nullement de l'importance ou non pour M. Fabius de cette journée. Je ne crois pas qu'une telle info d'ailleurs de nécessite l'autorisation de ce monsieur Fabius et que 2 ou 3 wikipédistes prêts à censurer ces informations sans aucune justification valable ne répondent à un consensus acceptable par l'esprit de Wikipédia.

Je demande donc le retrait de mon interdiction d'intervenir sur Wikipédia et je demande à nouveau l'accès à la page Laurent Fabius et la participation de ces wikipédistes à cette page de discussion avant même d'imposer leur point de vue par des méthodes refusant dès le départ la discussion. GRESILLAUD (d) 16 mai 2012 à 11:45 (CEST)GRESILLAUD

  1. Merci de parler de censure, puisque vous ne connaissez pas le fonctionnement de Wikipédia.
  2. Le refus de discuter avec vous s'est exprimé par une réponse à une question que vous avez posée à Wilimut, 3 wikipediens sur votre page de discussion, ce qui n'établit pas un manque de volonté.
  3. Vous posez des informations qui vous semblent intéressantes, issues de votre enquête, en les synthétisant selon votre envie. Elles n'ont été traitées que fortuitement par des sources secondaires, ce qui ne rend pas l'élément prégnant dans la vie publique de Fabius. Vous n'aurez sans doute pas remarqué que ces infos ont été ajoutés à l'article sur l'explosion d'AZF, où elle a davantage sa place, même si le traitement (axe sur Fabius alors que Jospin et Chirac sont aussi cités comme témoin), me semble toujours discutable. Concernant l'article sur Fabius, je répète ce que je vous ai écris : tant que les sources évoquant un lien entre Fabius et AZF seront centrés sur AZF et non sur Fabius, le sujet sera à traiter dans l'article sur AZF et non dans la bio de Fabius. Cordialement. HaguardDuNord (d) 16 mai 2012 à 14:10 (CEST)

Censure[modifier le code]

Pourquoi sa judéité est-elle censurée ? Ramzan (discuter) 22 février 2014 à 17:13 (CET)

Fabius est le fils d'un antiquaire « issu d'une famille d'origine juive ashkénaze convertie au catholicisme », selon ce qui est marqué dans l'article. Que voulez-vous de plus ? Turb (discuter) 22 février 2014 à 17:57 (CET)
La source de ce passage est un peu légère (crédibilité? auteur?), par ailleurs elle n'est même pas citée correctement puisqu'il y est indiqué "Laurent Fabius est issu d’une famille d’origine juive par son père, mais reconvertie à la religion catholique durant la Seconde guerre mondiale". Que signifie "reconvertie", et pourquoi "d'origine" dans ce contexte? -- Minorities observer (discuter) 18 septembre 2015 à 08:57 (CEST)

Front al Nosra[modifier le code]

Un article du monde du 13 décembre 2012 (http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/12/13/syrie-pression-militaire-et-succes-diplomatique-pour-les-rebelles_1805889_3218.html) est souvent évoqué pour montrer le "soutien" de Fabius au front Al nosra (contre la décision américaine de le classer organisation terroriste). L'ajout de cette information pose apparemment problème (révocation). Je propose donc d'en discuter ici si la formulation que j'avais proposé pose problème (plutôt que d'évacuer le problème par un argument ad hominem du type "c'est la "fachosphère" qui en parle)). La citation la plus pertinente dudit article :

« En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que "tous les Arabes étaient vent debout" contre la position américaine, "parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot". "C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne", a ajouté le ministre" »

Il me parait impossible de ne pas comprendre que selon le journaliste, Fabius est un soutien de l'opposition (c'est le sens du "ainsi", qui a valeur d'exemple). Opposition qui ne semble pas être Al Nosra dans ce contexte (donc ce n'est pas ça qui peut permettre de dire que Fabius soutien Al Nosra). Viens ensuite le "bon boulot". La formulation est maladroite, car on peut penser que Fabius rapporte la position de "tous les Arabes" sans que ce ne soit aucunement sa position. Cependant, formellement, le journaliste rapporte le propos de Fabius (guillemets), donc en principe c'est bien la position de Fabius (le fait que le front face du "bon boulot"). L'idéal serait de trouver le verbatim...Est-ce là qu'il y a controverse ? Ou bien est-ce sur l'interprétation de ce "bon boulot" comme un soutien à Al Nosra ? Merci à Lefringant et Pierre73 de m'éclairer. Si on n'arrive pas à se mettre d'accord, la meilleure solution est sans doute de donner la citation entière, charge au lecteur d'en faire l'interprétation. La révocation sans discussion n'étant pas une sinécure… Levochik (discuter) 16 septembre 2015 à 09:21 (CEST)

ta formulation d'origine eétait « il apporte son soutien à l'organisation terroriste du front al-Nosra » formulation que moi et d'autres utilisateurs on trouvé très déformée par rapport aux propos repris dans la référence du Monde qui sont moins simplificateurs. Tu ajoute même que « il est marqué noir sur blanc que Fabius déplore que le front soit classé terroriste ». La encore on est dans du langage diplomatique et une formulation plein de raccourcis comme la tienne n'est pas juste par rapport à l'article. Donc oui ces formulations déforment et interprètent (selon moi volontairement) ce que dit la source. Même constat sur l'article Al Nosra--Lefringant (discuter) 16 septembre 2015 à 09:41 (CEST)
Il est effectivement marqué noir sur blanc ce que j'ai dit ! Fabius, qui est un soutien de l'opposition, a critiquée la mise à l'index du front. Et si on comprend, comme il est assez naturel de le faire mais certes pas obligé vu l'ambiguité, que le "bon boulot" est la position de Fabius, alors il s'agit bien de soutien. Mais cherchons à avancer plutôt : est-ce que vous pouvez répondre précisément à mes questions ci-dessus afin de converger vers une formulation consensuelle ? Levochik (discuter) 16 septembre 2015 à 15:53 (CEST)
Et bien on peut donc dire que Fabius soutien l'opposition et les rebelles syriens. --Lefringant (discuter) 16 septembre 2015 à 16:29 (CEST)
ça viendrait naturellement dans l'article après "En décembre 2012, il [Fabius] considère encore que « la fin se rapproche pour Bachar el-Assad »"; Quid de : "soutien de l'opposition, il a critiqué la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes". Je rajouterai bien "car il font du bon boulot", qui reprend la formulation qui fait le plus de bruit tout en gardant l'ambiguité (son avis ou celui de l'opposition ?). Ambiguité qu'il serait mieux de lever évidemment, mais je vois pas trop comment...Levochik (discuter) 16 septembre 2015 à 21:19 (CEST)
Je réitère ma demande de la plus grande prudence avec cette citation, tronquée et déformée à travers l'internet mondiale sur les sites de complotistes (c'était cela ma remarque sur la fachosphère dans le revert, car j'avais eu du mal à retrouver la citation originale parmi les monceaux de boue). En cherchant d'autres sources que cette citation de décembre 2012, j'ai trouvé cet article du Figaro [1] mais surtout celui-ci du Monde [2] de mai 2013, donc postérieur, et dans lequel Laurent Fabius répond que nous allons augmenter notre soutien envers l'opposition modérée, la Coalition nationale syrienne qui doit s'élargir, s'unifier et garantir clairement à chaque communauté le respect de ses droits en cas de changement de régime. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, nous proposons de classer comme "organisation terroriste" au sens de l'ONU le Front Al-Nosra, opposé à Bachar Al-Assad mais filiale d'Al-Qaida. Je pense que cette seconde citation éclairerait la première, ou justifierait qu'on ne cite ni l'une ni l'autre et qu'on développe quelques lignes sur son action contre Bachar. Pierre73 (discuter) 17 septembre 2015 à 22:44 (CEST)
Depuis le début il y a un lien sur l'article de LeMonde, qui n'est généralement pas associé à cette mystérieuse "fachosphère"...Bref. Je note avec intérêt la citation de mai 2013, qui montre que Fabius s'est finalement rangé à l'avis dominant. Je propose en conséquent le correctif :
"soutien de l'opposition [Fabius], il a critiqué la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes (faisant remarquer que celui-ci faisait "du bon boulot" sur le terrain) <citation premier article du monde>, avant de se ranger à cet avis en 2013 <citation 2eme article du monde>." Levochik (discuter) 21 septembre 2015 à 14:51 (CEST)
Dans le premier article fabisus dit que les arabes sont vent debout contre la décision US de classer Al Nosra terroriste. Il ne dit pas qu'il est lui même contre ou que c'est la position de la France, c'est un peu plus subtil que cela le boulot de ministre des affaires étrangères. Je ne suis donc pas d'accord avec ta proposition de reformulation qui fait dire au sources ce qu'elles ne disent pas et que LF s'est bien gardé de dire de manière aussi simpliste.--Lefringant (discuter) 21 septembre 2015 à 15:03 (CEST)
Moi itou, et je m'excuse je n'ai pas le temps de proposer une meilleure formulation. A mon avis, la seconde source seule convient mieux. Pierre73 (discuter) 21 septembre 2015 à 20:16 (CEST)
Petit rappel : on ne prend pas des articles d'actualité pour en faire un fait historique. Cette phrase est-elle notable ? Permet-elle d'illustrer l'analyse d'une politique diplomatique ? Est-elle régulièrement reproché à Fabius dans les médias (pas dans la fachosphère svp) ? Il faudrait s'appuyer au minimum sur l'analyse solide (et non conjoncturelle suite à telle ou telle déclaration) de la position française sur le conflit syrien pour écrire cette partie. HaguardDuNord (discuter) 30 octobre 2015 à 09:12 (CET)
oui cette phrase est notable et permet d'illustrer l'analyse de la diplomatie menée par L. Fabius: rebelles " modérés" ou non, "qui doit participer au futur de la Syrie"etc . Elle explique de plus le porte-à-faux actuel de la diplomatie française. Vous refusez toute formulation de cette citation, y compris matinée d'une analyse contextuelle. " il déclare que « Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre" ne semble pas , elle, poser problème . Alors, deux poids deux mesures ? La discussion est-elle possible ?...--JYMJYM (discuter) 1 novembre 2015 à 17:58 (CET)
certains ici, refusent en fait tout consensus et ne proposent aucune re-formulation comme si la citation elle même devait être occultée " la phrase est-elle notable ?". La proposition de Levochik me semble pouvoir être retenue: "Depuis le début il y a un lien sur l'article de LeMonde, qui n'est généralement pas associé à cette mystérieuse "fachosphère"...Bref. Je note avec intérêt la citation de mai 2013, qui montre que Fabius s'est finalement rangé à l'avis dominant. Je propose en conséquent le correctif :
"soutien de l'opposition [Fabius], il a critiqué la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes (faisant remarquer que celui-ci faisait "du bon boulot" sur le terrain) <citation premier article du monde>, avant de se ranger à cet avis en 2013 <citation 2eme article du monde>.--JYMJYM (discuter) 3 novembre 2015 à 14:34 (CET)
La question est "est-ce que ce refus puis cet alignement est pertinent pour être noté sur WP ?". Nos avis personnels sont sans intérêt. Seul une analyse globale de la position de Fabius dans cette affaire peut permettre de trancher du relai ou pas, et de la forme à adopter. Ni l'article du Fig ni le 2e article du Monde ne correspondent à des articles d'analyses globales, donc ne permettent pas de justifier une mention. La question n'étant pas "comment écrire" mais "que faut-il écrire", les propositions de reformulation ne servent à rien, puisque ne permettent pas de trancher la question. HaguardDuNord (discuter) 3 novembre 2015 à 14:55 (CET)
je vous cite : "Seul une analyse globale de la position de Fabius dans cette affaire peut permettre de trancher du relai ou pas, et de la forme à adopter. Ni l'article du Fig ni le 2e article du Monde ne correspondent à des articles d'analyses globales, donc ne permettent pas de justifier une mention". Alors, il faut supprimer le passage suivant ? "En août 2012, s'exprimant au sujet du régime syrien, il déclare que « Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre »51 le qualifiant également de « bourreau »52. En décembre 2012, il considère encore que « la fin se rapproche pour Bachar el-Assad »53. "--JYMJYM (discuter) 30 novembre 2015 à 20:06 (CET)
Fait HaguardDuNord (discuter) 1 décembre 2015 à 00:36 (CET)
je n'ai pas le courage de me battre contre le fan club de Fabius. je me contente d'ajouter ici encore une mention venue tout droit de la fameuse fachosphère : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/10/97001-20141210FILWWW00263-des-syriens-demandent-reparation-a-fabius.php Un jour le vent tournera peut être et ça pourra être utile. Amitiés à tous Levochik (discuter) 23 décembre 2015 à 15:49 (CET)
on a même plus de sources que celle-là (Réveil Communiste, 24 heures, Rtl). Il y a juste un petit problème Notification Levochik, c'est qu'aucune de ces sources ne précise le contexte. Le voici: Les Amis de la Syrie se réunissent en décembre 2012. Une centaines de pays sont représentés. C'est pendant cette réunion que les américains annoncent qu'ils vont mettre Al-Nosra, la branche syrienne d'Al Quaïda, dans la liste des organisations terroristes. Cette décision est contestée par les pays arabes présents à la conférence. Et c'est à ce moment là que Fabius déclare estimer que “tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils (Al Nosra) font un bon boulot”. “C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre. (1). Récapitulons: Fabius estime que les pays arabes participant à la réunion des Amis de la Syrie critiquent la décision des américains et qu'ils pensent que Al-Nosra fait du bon boulot. Ce n'est pas à priori Fabius qui pense que Al-Nosra fait du bon boulot. Ce sont les pays arabes présents ce jour là à la réunion. Il est impossible, à mon sens, au vue des informations que nous avons, de pouvoir démontrer qu'il partage ce point de vue. Dire que "Fabius a dit que Al-Nosra fait du bon boulot" est donc ce qu'on appelle un raccourci malheureux. Ce qui assez drôle, c'est qu'il l'a effectivement dit, au sens littéral de "dire". Mais les formulations utilisés par les journalistes sont trompeuses, car elles laissent penser qu'il a exprimé son propre point de vue. C'est une mal-information. Je crois. Cordialement --Prométhée26 (discuter) 27 avril 2016 à 22:53 (CEST)
je n'écris pas autre chose dans mon premier post (problème de : Fabius dit ce qu'il pense ou ce que pensent d'autres). Quelles sources sur le contexte ? Ca serait intéressant si les thuriféraires du grand Fabius laissent passer...Levochik (discuter) 28 avril 2016 à 10:07 (CEST)

┌───┘
Bonjour Notification Levochik
Non seulement on ne peut pas dire que le point de vue de Fabius est que Al-Nosra fait du bon boulot (il dit cela juste afin d'expliquer pourquoi l'opposition à Bachard El-Assad est "vent debout" contre la décision des américains de mettre Al-Nosra dans la liste des groupes terroristes), mais en plus, si on regarde les autres déclarations de Fabius ce jour là, à la réunion des Amis de la Syrie en décembre 2012, on comprend que Fabius marche sur des oeufs. Je te propose les deux sources suivantes.

Source: 20 minutes

(...) lors de la réunion des amis de la Syrie à Marrakech le 12 décembre. Interrogé sur la décision américaine d'inscrire les jihadistes du Front Al-Nosra sur la liste anti-terroriste, Fabius a indiqué "réfléchir à cela".
"Je suis en train de réfléchir à cela parce que les Américains ont pris cette décision. Par ailleurs, la Coalition nationale syrienne était très hostile à cette position en disant que (les jihadistes d'Al-Nosra) sont des gens qui se battent contre Assad, donc c'est très difficile de les désavouer", a-t-il rappelé.
"Il faut faire extrêmement attention. Je suis en train d'étudier tout cela parce que des rapports nous indiquent qu'ils ont un lien avec Al-Qaïda (...) Si Monsieur Bachar tombe, que deviennent ces combattants, que deviennent leurs armes ? Est-ce qu'on va les retrouver au Mali ou ailleurs?", s'est-il interrogé."

Source: The Guardian

Laurent Fabius a fait écho des préoccupations des États-Unis au sujet de l'organisation (Al Nosra), mais a promis d'étudier son rôle. Il a dit pendant la réunion marocaine, que les soupçons concernant al-Nosra étaient un «problème», ce qui impliquait que la France et la Grande-Bretagne n'avaient pas l'intention dans l'immédiat de remettre en cause une prolongation de trois mois d'un embargo sur les armes en Syrie.

(France's foreign minister, Laurent Fabius, echoed US concerns about the organisation, but pledged to study its role. He told the Morocco meeting that that suspicions regarding al-Nusra were a "problem" which meant that France and Britain had no intention immediately of reviewing a three-month extension of an arms embargo on Syria. )

Fabius a dit que la réunion avait montrait des différences d'opinion sur la façon dont l'al-Nosra devrait être traité, avec des pays arabes demandant pourquoi un groupe qui a prouvé son efficacité contre les forces d'Assad avait été mis à l'écart.
Fabius: «Les Etats-Unis ont considéré que le groupe devrait être mis sur la liste des terroristes... En ce qui concerne la France, nous allons étudier le rôle de Al-Nosra en détail, car c'est un problème qui doit être pris en compte.»

( Fabius said the meeting had exposed differences of opinion on how the al-Nusra should be treated, with Arab states asking why a group which has proved its effectiveness against Assad's forces had been sidelined.
The United States considered that this group should be put on the terrorist list ... As far as France is concerned, we're going to study (al-Nusra's role) in detail, because it's an issue that cannot be avoided.
)

Pour finir, je dirais ceci: l'information concernant "Al Nosra fait du bon boulot" pose de très gros problèmes. Pour ma part, j'ai effectué une analyse sémantique précise, et je peux même démontrer que le "ainsi" dont tu parlais dans ton premier post ne prouve rien. Je reste persuadé que le raccourci effectué par les médias est une faute. Le mieux est donc, je crois, en définitive, de ne rien mentionner dans cet article. Sinon, il faudrait une section spéciale entière pour bien expliquer le truc et que personne ne tombe dans le panneau ! De toutes façons, je n'ai pas trouvé de source secondaire qui explique que le raccourci fait par les médias induit le lecteur en erreur en lui faisant croire que le point de vue de Fabius est identique à celui des pays arabes qui s'opposaient à la décision américaine de classer Al-Nosra dans les groupes terroristes. Donc, pour moi, on est en stand by tant qu'on aura pas de sources supplémentaires... Ce qui pourrait arriver un jour si l'affaire rebondit en justice...--Prométhée26 (discuter) 28 avril 2016 à 22:34 (CEST)

entièrement d'accord : le "ainsi" que je soulignais, par exemple, donne la version du journaliste (qui est peut être une simple maladresse). Le pb est aussi que tous les journalistes se fournissent aux mêmes sources. Je suis ok avec le stand by, on peut pas vraiment conclure à 100%. Cordialement Levochik (discuter) 1 mai 2016 à 12:40 (CEST)
Notification Levochik, Lefringant, Pierre73, HaguardDuNord et Prométhée26 : Je signale cette vidéo qui semble clarifier les propos de Fabius et aller dans le sens de la conclusion de cette discussion. Tan Khaerr (discuter) 6 novembre 2016 à 09:02 (CET)
Merci pour ce lien, qui montre comment à partir d'une citation tronquée, reprise par la fachosphère puis par Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, on peut faire dire à quelqu'un le contraire de ce qu'il pense et prétendre que c'est sourcé pour le mettre sur Wikipédia (qui devient à son tour une source pour d'autres médias)... Pierre73 (discuter) 7 novembre 2016 à 22:17 (CET)
oui, merci pour le lien. On a maintenant une source secondaire ! On pourrait presque se payer le luxe d'écrire un texte pour démonter l'intox...--Prométhée26 (discuter) 14 décembre 2016 à 14:20 (CET)

Une intox, vraiment ?[modifier le code]

Je me permets de copier ici quelques remarques que j'ai faites sur la page Discussion:Massacre de Khan Cheikhoun du 4 avril 2017. Il y a sans doute du double emploi avec ce qui précède, mais je pense qu'il y a aussi quelques éléments qui me sont propres.

L'affaire a été provoquée par un article du Monde en date du 13 décembre 2012, où il est question de la Conférence internationale des amis de la Syrie (ou des "Amis du peuple syrien") qui s'est tenue le 12 décembre 2012 à Marrakech. L'article du Monde cite des propos de Laurent Fabius "présent à Marrakech", sans dire dans quelles circonstances précises il les a tenus. (D'après d'autres sources, il a fait une conférence de presse à l'issue de la réunion.) Je copie ce que le Monde dit du "bon boulot". La position américaine dont il est question est le fait de considérer Al-Nosra comme organisation terroriste. Je ne place pas le texte du Monde entre guillemets, mais pour le délimiter, je le décale :
M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que "tous les Arabes étaient vent debout" contre la position américaine, "parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot". "C'était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne", a ajouté le ministre.
L'accès à cet article du Monde est payant, mais on peut lire le passage en question dans la vidéo "Laurent Fabius et Al Nosra - Le bureau de vérif' - C Politique", mise en ligne le 24 octobre 2016 par l'émission C Politique.
Dans cette vidéo, Maxime Darquier montre ce passage de l'article du Monde et triomphe : quand Fabius parlait de bon boulot, ce n'était pas son opinion à lui, il ne faisait que citer l'opinion des Arabes et du président de la Coalition nationale. En fait, si on peut en juger par les citations du Monde, la façon dont Fabius s'exprime conviendrait tout aussi bien s'il avait pensé lui aussi qu'Al-Nosra faisait du bon boulot et on peut même soutenir qu'elle conviendrait mieux si telle avait été sa pensée. Supposez que vous soyez à la place de Fabius et que vous considériez Al-Nosra comme une organisation terroriste infréquentable. Si vous mentionnez les Arabes et le président de la Coalition nationale qui trouvent qu'Al-Nosra fait du bon boulot et qu'il ne faut donc pas lui mettre de bâtons dans les roues, allez-vous dire : "Les Arabes et le président de la Coalition nationale trouvent qu'il ne faut pas mettre de bâtons dans les roues d'Al-Nosra parce qu'elle fait du bon boulot" ? N'allez-vous pas dire plutôt : "Les Arabes et le président de la Coalition nationale trouvent qu'il ne faut pas mettre de bâtons dans les roues d'Al-Nosra parce que, selon eux, elle fait du bon boulot" ? Et n'allez-vous pas, au même moment, tenir à marquer fermement votre opposition à cette indulgence envers des terroristes ?
D'ailleurs, un article du Monde du 21 mars 2017, auquel Tan Khaerr renvoie, reconnaît que les propos de Fabius tels que rapportés par le Monde du 13 décembre 2012 n'interdisaient pas de penser que "bon boulot" exprimait la pensée de Fabius : "Si l’on retient cette seule citation, on peut s’interroger sur la position de Laurent Fabius. Lorsqu’il évoque le 'bon boulot' du Front Al-Nosra, reprend-il ce qualificatif à son compte, ou bien se contente-t-il de le replacer dans la ligne qu’il évoque, à savoir celles des Arabes, 'vent debout' contre la position américaine? On notera tout de même qu’il parle bien, selon ce verbatim, de 'cette ligne', sans se l’approprier. "
Les dénonciateurs d'une "intox" (Maxime Darquier dans la vidéo déjà mentionnée, et Libération, Libération du 21 mars 2017 : "Les intox du grand débat de la présidentielle") allèguent à l'appui de leur thèse le passage que voici de la conférence de presse que Fabius a tenue à l'issue de la réunion (Maxime Darquier n'en cite qu'une phrase, je cite d'après Libération) :
«Il y a eu une discussion sur ce sujet, vous avez raison. Parce qu’il y a des groupes divers. Et il y a en particulier un groupe qui a des positions militaires qui sont importantes, mais les Américains ont estimé que ce groupe, compte tenu de ses orientations, devait être mis sur la liste des terroristes. D’autres pays, je pense à un certain nombre de pays arabes ont dit que cela ne leur paraissait pas pertinent. Et le président de la coalition a dit que, bien évidemment, on pouvait avoir des visions différentes sur ce sujet mais que, lorsqu’un groupe menait une action qui était efficace et utile au service des Syriens et contre Bachar Al-Assad, c’était très difficile de le récuser en tant que tel. En ce qui concerne la France, nous allons examiner cette question de manière approfondie parce que c’est une question que l’on ne peut pas éluder. »
Pas un seul mot de Fabius pour condamner Al-Nosra. Il cite brièvement la position des Américains et beaucoup plus longuement celle des gens qui trouvent que la position des Américains est contestable et qu'Al-Nosra "mène une action qui est efficace et utile au service des Syriens". Il envisage d'examiner sérieusement la position de ceux qui volent au secours d'Al-Nosra.
Maxime Darquier et Libération font ensuite un petit historique de l' "intox". Maxime Darquier cite un article publié le 13 décembre 2012 par Réseau Voltaire (que Darquier présente comme "site adepte des théories du complot") et intitulé "Laurent Fabius prend la défense d'Al-Qaida". Cet article de Réseau Voltaire se fonde sur l'article du Monde paru le même jour. Darquier qualifie le titre de Réseau Voltaire de "gros mensonge" (alors que, comme on l'a vu, Le Monde reconnaîtra en 2017 que les propos de Fabius, tels que rapportés par Le Monde en 2012, n'excluaient pas que Fabius ait pris à son compte l'appréciation "bon boulot"). Darquier cite ensuite, comme propageant "l'intox", Égalité et Réconciliation, qu'il qualifie de site d'extrême droite, puis La gauche m'a tuer, qu'il ne qualifie pas, mais qui est lui aussi couramment qualifié de site complotiste et d'extrême droite. Darquier ne cite aucun autre média ayant véhiculé "l'intox". Donc uniquement des sites complotistes ou d'extrême droite. Or, dans l'article de Libération en date du 21 mars 2017, on lit, après une citation du passage du Monde du 13 décembre 2012 : "Ce n’est donc pas Laurent Fabius qui a affirmé que le Front al-Nusra faisait du bon boulot, il ne faisait que rapporter la position des pays arabes. Immédiatement, ses propos ont été interprétés de travers par des médias classiques, puis récupérés par des sites comme Egalité et Réconciliation, La Gauche m’a tuer." Et on notera la nuance que met Libération : les médias classiques "interprètent de travers", mais les sites "comme Egalité et Réconciliation, La Gauche m’a tuer", eux, "récupèrent".
Les défenseurs de Fabius (Maxime Darquier, LCI, 4 avril 2017 : "Au gouvernement, on penserait qu"'Al-Nosra fait du bon boulot" : retour sur une intox tenace") allèguent encore une interview que Fabius a donnée, quelques jours (Darquier précise : quatre jours) après la réunion du 12 décembre 2012, à TV5Monde, RFI et Le Monde. (Voir la vidéo de l'interview sur Daily Motion.) D'après Darquier, Fabius, dans cette interview, "va même jusqu'à attaquer frontalement les djihadistes d'Al-Nosra". En fait d'attaque frontale, Fabius, après que l'intervieweur a dit que les gens d'Al-Nosra sont des radicaux, se dit d'accord sur cette qualification, puis déclare un peu plus loin : "Il faut faire extrêmement attention, je suis en train d'étudier tout cela parce que des rapports nous indiquent qu'ils ont un lien avec Al-Qaida. Que deviennent leurs armes ? Est-ce qu'on va les retrouver où ? Au Mali ? Ailleurs ? Donc il faut faire très attention à cela."
Donc Fabius n'a toujours pas rejeté fermement l'idée de donner des armes à Al-Nosra, il examine, mais en nous priant de croire qu'il est très prudent. Et pour apprécier le poids de ce qu'il concède contre Al-Nosra, il faut se rappeler que trois jours avant, Réseau Voltaire avait dénoncé comme scandaleux le fait d'aider Al-Nosra.
Il reste évidemment une question. Maxime Darquier, dans la vidéo, dit avoir écouté dans son intégralité un enregistrement (sonore, apparemment) de la conférence de presse tenue par Fabius à l'issue de la réunion du 12 décembre 2012. Or ni lui ni personne ne cite littéralement et complètement les propos "bon boulot" et "vent debout" que mentionnait le Monde du 13 décembre 2012 et dont il serait étonnant que ce ne soit pas durant la conférence de presse qu'ils aient été prononcés. L'article du Monde en date du 21 mars 2017 donne une explication : il s'agit de "propos non enregistrés". Curieux, non ? Ce que le Monde du 13 décembre 2012 avait considéré comme le plus caractéristique a été passé au bleu.
Sur ce site, on trouve le texte de la conférence de presse ("Conférence de presse de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, sur l'opposition syrienne, à Marrakech (Maroc) le 12 décembre 2012"). Le texte, tel qu'il est donné, se termine par un passage déjà cité et que je reproduis ici :
"Il y a eu une discussion sur ce sujet, vous avez raison. Parce qu'il y a des groupes divers. Et il y a en particulier un groupe qui a des positions militaires qui sont importantes, mais les Américains ont estimé que ce groupe, compte tenu de ses orientations, devait être mis sur la liste des terroristes. D'autres pays, je pense à un certain nombre de pays arabes, ont dit que cela ne leur paraissait pas pertinent. Et le président de la coalition a dit que, bien évidemment, on pouvait avoir des visions différentes sur ce sujet mais que, lorsqu'un groupe menait une action qui était efficace et utile au service des Syriens et contre Bachar Al-Assad, c'était très difficile de le récuser en tant que tel. En ce qui concerne la France, nous allons examiner cette question de manière approfondie parce que c'est une question que l'on ne peut pas éluder."
Il n'y a plus ensuite qu'un signe d'omission : (...). Donc on a fait une coupure, justement à l'endroit où Fabius parle d'Al-Nosra. Quand le Monde du 21 mars dit que les propos "bon boulot" et "vent debout" n'ont pas été enregistrés, il faut peut-être entendre qu'ils ont été coupés ? Et quand l'auraient-ils été ? Après la réaction de Réseau Voltaire ?
Le site qui donne ce texte de la conférence de presse indique comme source : http://www.diplomatie.gouv.fr, le 13 décembre 2012. J'ai essayé de trouver le texte sur ce site officiel de la diplomatie française à l'aide de sa fonction de recherche, pour voir si là aussi, il y a une trace de coupure, mais je ne suis pas parvenu à l'obtenir parmi les résultats de recherche. Si vous y parvenez mieux que moi, ce serait gentil d'indiquer l'url du document. Marvoir (discuter) 14 novembre 2017 à 15:16 (CET)

Conseil constitutionnel[modifier le code]

Laurent Fabius n'a pas démissionné : Stéphane Le Foll dans le point presse du Conseil des ministres qui se déroule en ce moment (voir en direct sur Dailymotion) vient de déclarer qu'il resterait ministre des Affaires étrangères jusqu'au jour de sa prise de fonction au Conseil constitutionnel, si les Assemblées auditionnées (la semaine prochaine) confirme la nomination selon les règles en vigueur. Donc, ce n'est pas la peine de mettre une hypothétique date de fin de fonction avant la parution au Journal officiel d'un décret relatif à la cessation des fonctions d'un membre du Gouvernement comme il est de coutume.

Cordialement, Brice-Royal (discuter) 10 février 2016 à 12:46 (CET)

Entièrement d'accord. — Hégésippe (discuter) [opérateur] 10 février 2016 à 13:53 (CET)
même si je suis d'accord sur le reste (toujours en fonction jusqu’à preuve du contraire, pas pût du CC, etc..) il a quand même annoncé son départ du gouvernement.--Lefringant (discuter) 10 février 2016 à 13:56 (CET)
Et il y a un communiqué de l'Elysée. Donc juste avec ça (annonce de son départ du ministère + communiqué officiel où on lit « Le président de la République envisage de nommer M. Laurent Fabius président du Conseil constitutionnel. ») cela fait deux sources exploitables, et deux lignes valables en bas du RI et de la section concernée dans le corps du texte. La suite au prochain épisode Jmex (♫) 10 février 2016 à 14:25 (CET)
Je préfère votre version Jmex qui ne fait pas l'erreur de mettre une date de fin de fonction dans l'infobox et dans les différents paragraphes. Merci pour les liens, je cherchais justement le communiqué de l'Elysée pour confirmer les propos tenus par le Porte-Parole du Gouvernement lors de la conférence de presse. Cordialement, Brice-Royal (discuter) 10 février 2016 à 14:58 (CET)
Je trouve dommage de mettre comme premier ministre uniquement Jean-Marc Ayrault quand manifestement ce dernier n'a pas été le seul premier ministre, mais 1 des 2 premiers ministres sous lequels Laurent Fabuis a officié en tant que ministre des affaires étrangères... Soit on précise correctement l'information dans l'infobox (comme je l'avais fait d'ailleurs) soit on ne met rien, mais pas un truc entre les deux qui donne qu'une information très partielle. --Fanchb29 (discuter) 11 février 2016 à 17:09 (CET)

Bilan négatif ?[modifier le code]

Je veux bien que le bilan de LF au ministère des Affaires étrangères soit négatif, mais ce n'est pas une raison sur la wp francophone, 1/de faire dire aux sources ce qu'elles ne disent pas, 2/de dire "la plupart des médias" quand on en utilise que trois. 3/de traiter tout ça dans un premier temps sur le thème "la diplomatie française affaiblie par son passage" sans attribuer les points de vue. 4/de faire dire ça à Christophe Ayad du Monde alors qu'il ne le dit pas. 5/de parler de "parole inaudible sur le Mali" alors que le même Ayad explique que c'est la chasse gardée de Hollande. Bref une volonté manifeste de faire avancer son POV au mépris de la plus élémentaire règle de neutralité. Pour vérifier ce que je dis ici, il suffit de consulter l'historique de l'article et/ou, par exemple, de regarder la vidéo du Monde mise en source. Merci. Jmex (♫) 11 février 2016 à 17:15 (CET)

« Entre le plan et le marché, il y a le socialisme »[modifier le code]

Pour aller dans le sens de l'adresse IP 82.67.59.100 (u · d · b), qui vient de retirer de l'article la citation, en notant son caractère apocryphe, on peut ajouter que, dans l'ouvrage de Jean-Yves Lhomeau et Marie-France Lavarini, Une histoire abracadabrantesque : Abécédaire de la Ve République (Calmann-Lévy, 2009), elle fait l'objet de trois paragraphes

  • qui invoquent un sourçage (non précis, cependant) par Le Monde, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) et l'essai de Jean-Michel Helvig, L'Homme qui voulait être président (R. Laffont, 2006),
  • et qui disent que la phrase réelle de Laurent Fabius au congrès de Metz, aurait été très différente : « On nous dit [qu’]entre le marché et le rationnement il n’y a rien, si, Michel Rocard, il y a le socialisme. ».

J'ai pu y accéder, sur Google LIvres, avec une simple requête groupant les mots lavarini plan marché socialisme fabius.

Hégésippe (Büro) [opérateur] 3 janvier 2017 à 12:24 (CET)

Le Qatar[modifier le code]

Bonjour Notification Celette :, j'ai vu que vous aviez ajouté le paragraphe suivant « En janvier 2015, il nie que le Qatar puisse financer le terrorisme, alors que les informations des services de renseignements français affirment l'inverse. Le magazine Magazine dénonce une « hypocrisie », estimant que Laurent Fabius « connaît trop bien le soutien historique que la pétromonarchie assure à la France sur le plan régional et accessoirement espère toujours, entre deux investissements en France, que le généreux émirat commandera quelques avions Rafale » ». J'ai quelques doutes sur sa pertinence, puisqu'il présente le "financement du terrorisme" par le Qatar comme un fait avéré. Hors déjà il n'est pas précisé de quel "terrorisme" on parle, ni même de quel "terrorisme islamiste". La source fait référence à supposé soutien du Qatar aux groupes djihadistes maliens (mais aussi aux rebelles indépendantistes touaregs du MNLA...) en 2012, mais ce fait n'est pas avéré, pas plus que les accusations de la DRM. Les accusations viennent du Canard enchaîné et elles n'ont aucunement été confirmées 1 2 3 4. Il conviendrait de mettre plus de conditionnel là-dedans. Cordialement. Tan Khaerr (discuter) 15 novembre 2017 à 19:57 (CET)

Re-bonjour Notification Celette :, je préviens que si je n'ai pas de réponse je me permettrai de retirer ce paragraphe qui ne me semble pas pertinent. Cordialement. Tan Khaerr (discuter) 20 novembre 2017 à 12:25 (CET)
Bonsoir Notification Tan Khaerr :. Pardonnez-moi, je reçois sans doute trop de notifs mais je n'avais tout simplement pas vu votre premier message... J'ai apporté plus de conditionnel au paragraphe en notant bien que nous ne sommes pas là pour dire que la DRM a raison ou tort mais qu'elle affirme cela. Cordialement, Celette (discuter) 21 novembre 2017 à 01:53 (CET)

Révocation de mes ajouts sur le "bon boulot"[modifier le code]

Tan Khaerr, vous avez révoqué la totalité de ma modification de tout à l'heure en alléguant qu'elle n'est pas neutre.
Mon premier ajout consistait à faire suivre ce passage :

"Au cours de ce conflit, Laurent Fabius est également accusé d'avoir déclaré que le Front al-Nosra faisait du « bon boulot » en Syrie. Cette accusation a été relayée par certains responsables politiques — comme Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan et François Asselineau — et par des sites d'extrême droite et/ou conspirationnistes — comme Égalité et Réconciliation, le Réseau Voltaire, Medias-presse.info, ou le blog les-crises.fr d'Olivier Berruyer"

par les mots : ", mais aussi, dans un premier temps, par des médias classiques[1]." avec la référence

  1. Cédric Mathiot et Pauline Moullot, « Les intox du grand débat de la présidentielle  », Libération, 21 mars 2017, en ligne.

Pourriez-vous dire en quoi cet ajout n'est pas neutre ? Marvoir (discuter) 15 novembre 2017 à 20:38 (CET)

Non neutre pour l'ensemble, on n'a pas à donner une place aussi disproportionnée pour un sujet aussi mineur, un petit paragraphe suffit ; quant aux "médias classiques", lequels? L'article de Libé n'y fait qu'une allusion rapide. Tan Khaerr (discuter) 15 novembre 2017 à 21:12 (CET)
Puisque vous avez une si bonne opinion des médias tels que Libération, vous êtes mal placé pour refuser de les suivre quand ils n'accréditent pas que seuls des médias "complotistes" ou "d'extrême droite" ont interprété l'article du Monde du 13 décembre 2012 comme attribuant à Fabius l'opinion qu'Al-Nosra faisait du "bon boulot". C'est bien la première fois que je vous vois récuser une source secondaire « de qualité » parce qu'elle ne permet pas de remonter aux sources primaires. Et quand vous dites "on n'a pas à donner une place aussi disproportionnée pour un sujet aussi mineur", je suis étonné de vous voir appeler mineur un sujet sur lequel tant de médias sont montés au créneau, et parfois à plusieurs reprises, pour faire une réputation d'intoxicateurs à des organes de presse et à des hommes politiques. La place proportionnée, c'est la place nécessaire pour faire un exposé honnête. Marvoir (discuter) 16 novembre 2017 à 11:16 (CET) P.S. Pas étonnant que Libération ne fasse qu'une allusion rapide aux médias "classiques" qui ont interprété l'affaire comme l'ont fait les médias et les personnes "complotistes" ou "d'extrême droite", puisque ça se passe dans une offensive des médias "classiques" contre les autres. Prévoyant que quelqu'un pourrait leur objecter cette interprétation "erronée" de certains médias classiques, Libération s'est senti obligé d'y parer, mais en en disant le moins possible pour ne pas donner des armes contre le camp du bien. Marvoir (discuter) 16 novembre 2017 à 11:25 (CET)
« Un sujet sur lequel tant de médias sont montés au créneau » ; les médias de la fachosphère, certainement ; d'extrême-gauche parfois aussi ; mais les médias "classiques" quasiment pas. Tan Khaerr (discuter) 16 novembre 2017 à 14:30 (CET)
Vous semblez m'avoir mal lu. J'ai écrit : « un sujet sur lequel tant de médias sont montés au créneau, et parfois à plusieurs reprises, pour faire une réputation d'intoxicateurs à des organes de presse et à des hommes politiques. » Les médias montés au créneau dont je parlais, ce sont ceux qui ont dépensé tant d'énergie pour soutenir que Fabius était victime d'une intox. Marvoir (discuter) 16 novembre 2017 à 14:52 (CET)