Master of Philosophy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande ainsi que dans certains autres pays anglo-saxons, le Master of Philosophy (plus souvent abrégé M.Phil.) désigne un diplôme universitaire du second cycle sanctionnant un travail de recherche et la rédaction d'une thèse ou mémoire (M.Phil. thesis).

Ce diplôme, orienté vers la recherche et passé généralement après un Bachelor, se poursuit en principe par un Ph.D.. Dans certains cas, lorsqu'on n'arrive pas au terme de son doctorat, le M.Phil peut être délivré en substitution au diplôme initialement préparé.
Ce diplôme, que certaines universités délivrent en un an, peut être considéré comme équivalent à l'ancien Diplôme d'études approfondies (DEA) français (avant la réforme LMD).

Aux Pays-Bas, le M.Phil. est un diplôme de recherche décerné par certains départements des universités (pour la plupart dans le domaine des arts, sciences sociales, archéologie, philosophie et théologie). La sélection pour ce type de diplôme est très élevée et principalement réservée aux étudiants visant une carrière universitaire. Après ce diplôme, les étudiants poursuivent normalement par un Ph.D.. Les leçons sont données en anglais, beaucoup d'étudiants qui suivent la formation viennent de l'étranger.

En Belgique, seule la Katholieke Universiteit Leuven a une telle formation, dans la philosophie. C'est une ManaMa (Master na Master, Master après Master) et dure un an. Comme dans les autres pays, la formation est une préparation pour un doctorat.

Certaines universités américaines décernent également des Master of Philosophy. Dans ces universités, le diplôme est décerné aux étudiants en doctorat ayant suivi les cours nécessaires mais n'ayant pas encore soutenu leur thèse. De nombreux étudiants ne considèrent ce diplôme que comme une formalité et, pour des économies de temps et d'argent, ne viennent pas réclamer ce diplôme.