Michel Deverne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Deverne)
Aller à : navigation, rechercher
Michel Deverne
Deverne.png

Michel Deverne .

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MontmorencyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Œuvres réputées

Michel Deverne (né le 8 août 1927 dans le département de la Seine et mort le à Montmorency[1]), est un artiste plasticien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

1947 École nationale supérieure des arts décoratifs. École Nationale Supérieure des beaux-arts.

1953 Exposition particulière à Dakar.

À partir de 1976 il est professeur à l'école nationale supérieure des beaux-arts, Paris Tolbiac.

1983 Médaille d'argent des arts plastiques, décernée par l'académie d'architecture.

Michel Deverne a consacré son activité de plasticien à l'art dans l'architecture et dans la cité. Il est un des acteurs du mouvement de l'art cinétique. Utilisant notamment l'aluminium, le béton, il réalise de nombreuses sculptures en France et à l'étranger. Les mosaïques-reliefs sont mises en place dans beaucoup d'endroits publics.

Il meurt le à l'âge de 84 ans, dans l'incendie de sa maison de Montmorency[1].

Réalisations publiques[modifier | modifier le code]

  • Paris - rue de Tilsit - place de l'Étoile - deux bas-reliefs
  • Paris - Ministère des Affaires Étrangères - collages
  • Avignon - Grand place de la poste centrale - Groupe de compagnies d'assurances - Sculpture acier Corten
  • Martinique - Fort de France - I.E.D.O.M. (Institut d'Émission des Départements d'Outre-mer) - trois mosaïques - compositions sérigraphiques
  • Paris R.T.L rue Bayard - relief inox
  • New-York Délégation française auprès de l'ONU - collage
  • Mexico Ambassade de France à Mexico - deux tapisseries
  • Colombes façades d'immeubles - mosaïques
  • Tokyo Banque BNP relief acier inoxydable
  • Lille Cité hospitalière de Lille, JM Valentin architecte
  • Pechiney-Ugine, siège social à Paris
  • Paris La Défense : "La grande mosaïque" qui couvre 2 300 m2 et qui est considérée comme étant le plus grand ouvrage jamais réalisé dans cette technique.
  • La Garenne-Colombes : Fontaine de la place de Belgique. (Démolie pour le passage du Tramway T2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]