Desperados: Wanted Dead or Alive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desperados.

Desperados
Wanted Dead or Alive
Éditeur Infogrames
Développeur Spellbound Software

Date de sortie 2001
Genre Tactique en temps réel
Mode de jeu solo
Plate-forme PC (Windows)
Média 1 CD-ROM
Contrôle souris

Desperados : Wanted Dead or Alive est un jeu vidéo de tactique en temps réel développé par Spellbound Software et sorti en 2001 sur PC. Il se déroule dans un univers de western.

Le jeu a pour suites Western Commandos : La Revanche de Cooper et Helldorado.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1881, à El Paso, une petite ville du Sud-Ouest des États-Unis près de la frontière mexicaine, une bande de desperados dévalise les trains de la célèbre compagnie de chemins de fer Twinnings & Co depuis quelques mois.

La direction de Twinnings & Co décide alors de réagir en promettant une récompense de 15 000 dollars à celui qui capturera le chef de la bande. Cependant, personne à El Paso n’ose se mesurer aux bandits, pas même le marshall, et c’est donc en toute impunité qu’ils poursuivent leurs méfaits.

Mais un chasseur de primes étranger, du nom de John Cooper, se rend auprès du sous-directeur de la Twinnings & Co pour lui annoncer qu'il entend bien le débarrasser des voleurs une fois pour toutes. Cooper rassemble un petit groupe d’anciens compères et entame une longue poursuite à travers le Sud-Ouest des États-Unis.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Principes[modifier | modifier le code]

Le jeu est un Commandos-like. Il s'agit d'un jeu d'infiltration en vue isométrique où le joueur dirige une équipe de personnages aux talents distincts qui doivent accomplir une mission précise par niveau sans se faire repérer ou tuer par leurs ennemis. Le cône de vision est présent, comme dans Commandos.

Bien qu'il s'inspire largement de Commandos, le jeu se démarque à travers plusieurs différences et innovations. Ainsi, des civils sont présents sur les cartes ; ils n'attaquent pas mais peuvent fuir et alerter les ennemis. De plus, le jeu possède un système de quick actions qui permet de faire mémoriser un ensemble d'actions à un personnage et de lui faire exécuter au moment voulu. Cette fonctionnalité permet de créer des actions simultanées pour plusieurs personnages.

Personnages[modifier | modifier le code]

L'équipe que dirige le joueur est constitué de six personnages. Initialement, seul Cooper est disponible mais les autres personnages le rejoignent progressivement dans l'aventure.

  • John Cooper
  • Samuel Williams
  • Doc McCoy
  • Kate O'Hara
  • Pablo Sanchez
  • Mia Yung

Distribution pour la version française[modifier | modifier le code]

Le jeu[modifier | modifier le code]

25 missions, dont 16 lieux, 4 revisités, et un -le dernier- se résumant à une salle en vue rapprochée dans laquelle le héros est confronté à l'ennemi. Chaque mission fait partie du scénario, y compris les tutoriels. Les 21 animations correspondent étroitement aux missions ; il est donc nécessaire de jouer les missions et voir les animations afin de suivre le fil conducteur. Le jeu se déroule principalement dans deux États des États-Unis d'Amérique : la Louisiane et le Nouveau-Mexique. Les missions comportant un astérisque (*) sont également des infiltrations.

Certaines courtes musiques du film Very Bad Things ont servi de musiques de fond au jeu (c'est le cas pour Marche funèbre).

Titre Lieu Ambiance Genre de mission
1 Un vieil ami Ville (Opelousas, Louisiane) Jour, fête Tutoriel
2 Southern Comfort Clayton's ranch Jour, exploitation des Noirs Sauvetage
3 Signaux de fumée Chemin rocailleux près d’une rivière Nuit Tutoriel
4 Pendez-le haut et court ! Ville (Jennings, Louisiane) Jour, pendaison Sauvetage *
5 La case de Doc McCoy Marais (Swamp) Nuit Tutoriel
6 Coup de poker Ville portuaire (Bâton-Rouge, Louisiane) Soir, tournoi de poker Sauvetage *
7 Les armes d’une femme Ville (Opelousas, Louisiane) Jour Tutoriel
8 Dans la gueule du loup Hacienda isolée Jour Infiltration
9 Comme un voleur dans la nuit Bord du fleuve River Cross (Río Grande, Nouveau-Mexique) Nuit Infiltration
10 Le nid d’aigle Forteresse au pied d'une montagne Jour Capture *
11 Traquenard au col du Serpent Crevasse (Snake Pass) Jour Contre-attaque
12 En fuite Ville (El Paso, Texas) Jour Rassemblement, fuite *
13 Les murs de Fortezza Prison (Fortezza) Nuit Libération *
14 Un homme nommé Grizzly Forteresse au pied d'une montagne Nuit Tutoriel
15 Danse avec le diable Ville (Socorro, Nouveau-Mexique) Jour Infiltration
16 Pour une poignée de dollars Ville (Socorro, Nouveau-Mexique) Soir Pillage d'une banque *
17 Pas de quartier Repaire en montagne Nuit Contre-attaque
18 Le Bon, la Brute, le Truand et les autres… Ville (Grants, Nouveau-Mexique) Jour Passage *
19 Pour quelques dollars de moins Mine (Silver Creek) Jour Infiltration
20 Little China Girl Repaire en forêt Jour Tutoriel
21 Entre deux fronts Ville (Grants, Nouveau-Mexique) Soir Infiltration
22 Du grabuge à Deadstone Ville fantôme (Deadstone) Jour, pluie Sauvetage *
23 Aux portes de l'enfer Pied d'une montagne (Red Rock) Jour Infiltration
24 Marche funèbre Grotte (Red Rock) Infiltration
25 Inferno Bureau d'El Diablo (Red Rock) Action, vitesse

La démonstration est inédite dans la version complète.

Titre Lieu Ambiance Genre de mission
Demo (Santa Clara) Ville (Santa Clara, Nouveau-Mexique) Jour, terreur (ville aux mains de brigands) Libération (du shérif comme de la ville)

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Desperados
Média Pays Notes
Computer Gaming World US 4/5[1]
Gamekult FR 7/10[2]
GameSpot US 68 %[3]
Gen4 FR 16/20[4]
Jeuxvideo.com FR 16/20[5]
Joystick FR 91 %[6]
PC Gamer UK GB 86 %[7]

Suite[modifier | modifier le code]

Une deuxième volet de ce jeu existe : Desperados 2, intitulée Western Commandos : La Revanche de Cooper en France. Ce second volet et néanmoins plus axé sur l'action et possède, en plus d'une vue isométrique zoomable et rotative, une vue entièrement à la troisième personne (c'est-à-dire une vue panoramique comme à la première personne, à l'exception que le joueur voit le personnage en plan approché, généralement 3/4 de dos).

Ce deuxième volet se nomme Western Commandos en France, contrairement aux autres pays dans lesquels le jeu s'appelle logiquement Desperados 2, à la suite d'un procès de la brasserie Fischer de Schiltigheim, non loin de Kehl où a été développé le jeu, produisant la bière Desperados.

Cette suite est elle-même suivie par l'add-on Helldorado.

Nordic Games[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2013, Nordic Games rachète Desperados et Silver à Atari.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Kapalka, « A Fistful of Puzzles », Computer Gaming World, no 207,‎ , p. 95 (ISSN 0744-6667).
  2. David Le Roux, « Test : Desperados », sur Gamekult, .
  3. (en) Scott Osborne, « Desperados : Wanted Dead or Alive Review », sur GameSpot, .
  4. Loic Claveau, « Duels au soleil », Gen4, no 145,‎ , p. 87-92 (ISSN 1624-1088).
  5. Romendil, « Test : Desperados », sur Jeuxvideo.com, .
  6. Ackboo, « Desperados », Joystick, no 126,‎ , p. 74-79 (ISSN 1145-4806).
  7. (en) Chris Buxton, « Desperados: Wanted Dead or Alive: Butch », PC Gamer UK, no 96,‎ , p. 64-67 (ISSN 1351-3540).

Voir aussi[modifier | modifier le code]