Denis Godefroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Denis Godefroy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Théodore Godefroy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Denis Godefroy (1615-1681), historien, archiviste et conseiller du roi de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Godefroy, fils aîné de Théodore Godefroy, succède à son père comme historiographe de la France.

Spécialiste de la guerre de Cent Ans et historiographe du règne de Charles VII de France, de Charles VIII de France et de Jeanne d'Arc. Ouvrages ré-édités de ces chroniques qui furent publiées par lui.

Il devint conseiller du roi Louis XIV.

Colbert lui confia le soin et l'étude des dossiers concernant les Pays-Bas conservé aux archives de Lille, où il vécut une grande partie de sa vie. Il devient le responsable du dépôt de la chambre des comptes de Lille, par lettre patente royale du . Par commission du , il fut nommé garde des archives de la Chambre des Comptes. Un tel choix permis la bonne conservation et la prospérité de l'un des dépôts diplomatiques les plus importants de l'Europe[1].

Denis Godefroy dressa l’inventaire des titres et documents historiques. Il déposa les documents aux archives de la bibliothèque du roi. Il les tria en plusieurs catégories[2] :

  1. Titres relatifs à la souveraineté de la France sur la Flandre et l’Artois ;
  2. Titres des rois de France, leurs mères, enfants, frères, oncles et neveux ;
  3. Les Bulles pontificales ;
  4. Titres des empereurs chrétiens de Constantinople et d’Allemagne, rois de Hongrie, Bohême, Suède, Sicile, Castille, Navarre, Aragon, Portugal et ducs de Venise ;
  5. Titres des rois d’Angleterre, Écosse, Danemark, maison d’Autriche ;
  6. Titres évêques et du chapitre de Liège.

Cette charge de conservateur des archives royales fut transmises à sa descendance. Son fils Jean Godefroy le  ; puis le par son petit-fils Jean-Baptiste-Achille Godefroy nommé également la même année procureur du roi. Le , lettre patente à Denis Joseph Godefroy qui émigra en 1791.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nord dépt, Annuaire statistique [afterw.] Annuaire du département du Nord. An xi-1890, , 474 p. (lire en ligne), p. 22.
  2. Champollion-Figeac (M., Jacques-Joseph), Documents historiques inédits tirés des collections manuscrites de la Bibliothèque royale, , 688 p. (lire en ligne), p. 115.