Delphine Coulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Delphine Coulin
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Lorient, Bretagne
Activité principale
Distinctions
Prix Landerneau (2011), Prix Jean-Pierre Coudurier (2005), Prix de la Renaissance (2007), Prix Version Femina (2014), Prix Claude Chabrol (2014), Révélation de l'année 2014 Magazine Lire
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman

Delphine Coulin, née en [1] à Lorient, est une écrivaine et une réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se consacrer à l’écriture et au cinéma, elle a coproduit des documentaires pendant plusieurs années pour la chaîne de télévision Arte, d'abord à l'Unité Fictions avec Pierre Chevalier, puis à l'Unité Documentaires avec Thierry Garrel où elle est notamment responsable des émissions Profil (biographies, Art et Lettres), Les Foyers de Création (Histoire de l'Art, direction de collection Michel Laclotte), Comix (la première émission d'Arte consacrée à la BD), Exhibition (la première émission d'Arte consacrée à l'Art Contemporain - rédacteur en chef, Jean-Yves Jouannais).

Ses six livres ont rencontré un succès critique et public. "Les Traces", son premier roman, publié aux éditions Grasset, a été plusieurs fois primé (Prix du Premier Roman, Prix de l'ENS, Prix Jean Fourastié). "Une Seconde de Plus", un recueil de nouvelles, a reçu le Prix de la Renaissance. "Samba pour la France", qui a reçu le Prix Landerneau, a été adapté par Eric Toledano et Olivier Nakache sous le titre "Samba", avec Omar Sy, Tahar Rahim, Charlotte Gainsbourg et Izia Higelin. "Voir du Pays" a reçu le Prix Claude Chabrol, le Prix Version Femina, et il a permis à son auteure d'être élue "Révélation de l'année" par le Magazine Lire.

Ses romans sont traduits dans une dizaine de langues.

Elle a co-réalisé avec sa soeur Muriel Coulin deux longs-métrages. "17 Filles" - avec Louise Grinberg, Esther Garrel, Solène Rigot, Noémie Lvovsky, Carlo Brandt - a été sélectionné au Festival de Cannes (Semaine de la Critique) et dans de nombreux festivals à travers le monde (Los Angeles, San Francisco, New York, Bombay, Turin, Montréal...) . Il a reçu le Prix du meilleur premier film français de l'année au Festival de Deauville. "Voir du Pays" - avec Ariane Labed, Soko, Karim Leklou, Alexis Manenti, Damien Bonnard, Jérémie Laheurte - a également été sélectionné dans de nombreux festivals (Londres, San Francisco, New York (Lincoln center), Londres (Barbican Center), Jérusalem, Goa, Melbourne, Montréal...) et a été vendu dans 29 pays.

Il a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes, dans la section Un Certain Regard, où les soeurs Coulin ont obtenu le Prix du Meilleur Scénario.

Elle est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[2],[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Traces, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, coll. « Littéraire », , 262 p. (ISBN 978-2-246-67061-2)[4].
  • Une seconde de plus : nouvelles, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, , 175 p. (ISBN 978-2-246-71391-3).
    • Prix Renaissance de la nouvelle 2007[5].
  • Les mille-vies, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », , 156 p. (ISBN 978-2-02-098261-0)[6],[7].
  • Samba pour la France, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », , 305 p. (ISBN 978-2-02-102854-6). Points, 2014.
    • Prix Landernau 2011[8], Prix du roman métis des lycéens.
    • Adapté au cinéma sous le titre « Samba », réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, avec Omar Sy, Tahar Rahim et Charlotte Gainsbourg.
  • Voir du pays, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, coll. « Martine Saada », , 266 p. (ISBN 978-2-246-80863-3)[9].
    • Prix Claude Chabrol
    • Prix Version Femina
    • Révélation de l'année pour le magazine Lire
  • Une fille dans la jungle, Paris, Éditions Grasset et Fasquelle, coll. « Martine Saada », 2017, 240 p. (ISBN 978-2-246-81434-4)

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • -Souffle, court-métrage, 2001 - Prix de la Critique Française[10].
  • Roue libre, court-métrage, 2002. Réalisation et scénario[11].
  • Dix-sept filles, long-métrage, 2011. Coréalisation et scénario.
- Sélectionné à la Semaine de la critique (Festival de Cannes, 2011), aux festivals de San Francisco, Colcoa (Los Angeles), Boston, New York (Rdv with French Cinema), Washington, Cleveland, Montreal, Mumbai, Hong-Kong, Taipei, Vienne, Athènes, Göteborg, Ljubjana, Bratislava, Stuttgart, Namur, Bienne, La Réunion, Gijón, Rabat, Helsinki, Turin, Londres...
- Prix Michel D'Ornano (Deauville).
- Nommé aux Césars dans la Catégorie Meilleur Premier Film[12].
  • Voir du pays, long-métrage, 2016. Coréalisation et scénario.
- Prix du meilleur scénario, sélection Un certain regard (Festival de Cannes, 2016) - sélection officielle du festival de Cannes (Un Certain Regard), aux festivals de San Francisco, New York (Lincoln Center), Londres (Barbican Center, Dublin, Tallin, Montréal, Hof, Sao Paulo, Berne, Goteborg...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BnF Catalogue général », sur BNF (consulté le )
  2. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  3. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le )
  4. Adrienne Nizet, « Les traces », sur http://www.lechoixdeslibraires.com (consulté le ).
  5. Adrienne Nizet, « Delphine Coulin, nouvelliste improvisée », sur http://archives.lesoir.be, le soir du 8 juin 2007 (consulté le ).
  6. « Les Mille-Vies, de Delphine Coulin », sur http://www.magazine-litteraire.com, (consulté le ).
  7. Christine Ferniot, « A tour de rôle », sur http://www.lexpress.fr, lire du 1/11/2008 (consulté le ).
  8. « Delphine Coulin reçoit le prix Landerneau », sur http://www.livreshebdo.fr, (consulté le ).
  9. « Voir du pays », sur Lexpress.fr (consulté le ).
  10. « Delphine et Muriel Coulin », sur http://www.arte.tv, (consulté le ).
  11. « Roue libre », sur http://www.arte.tv, (consulté le ).
  12. « Dis-sept filles », sur http://www.premiere.fr (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]