Darwinia (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darwinia.
Darwinia
Éditeur Introversion Software, Pinnacle Software, Valve Corporation (Steam)
Développeur Introversion Software
Concepteur Chris Delay

Date de sortie 2005
Version 1.5.11
Genre jeu de stratégie en temps réel / action
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, Linux, Mac OS X, Xbox Live Arcade
Média CD, téléchargement, Steam
Langue Français
Contrôle clavier, souris, manette

Évaluation ESRB : E ?
PEGI : 7+ ?

Darwinia est le second jeu vidéo développé par Introversion Software, les créateurs de Uplink. Il s'agit d'un jeu de stratégie en temps réel et d'un jeu d'action similaire à Cannon Fodder, avec des graphismes inspirés des machines d'arcade et informatiques des années 1980.

Le graphisme, en 3D à gros polygones texturés en aplats de couleur ou en dégradés est très stylisé et évoque l'esthétique du film Tron de Steven Lisberger ou du jeu vidéo Rez.

Univers[modifier | modifier le code]

Darwinia se déroule dans un monde virtuel, nommé Darwinia, conçu par le Dr Sepulveda, envahi par un virus. Votre tâche est de le détruire pour sauver le monde de Darwinia. Les habitants de ce monde sont les Darwiniens, des petits bonshommes verts pixelisés. Ils sont indépendants et ne reçoivent d'ordres que des officiers.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le jeu a reçu trois trophées lors de l'Independent Games Festival 2006 : le Grand prix Seumas McNally, le Prix de l'innovation en Arts visuels et le Prix de l'Excellence technique[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

Multiwinia est une version orientée multijoueur sortie en 2008. Une compilation intitulée Darwinia+ intègre cette seconde version[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Killy, Test du jeu Darwinia, 8 septembre 2006, Jeuxvideo.com.
  2. (en) The 8th Independent Games Festival Finalists, site de l'Independent Games Festival.
  3. Darwinia+, Jeuxvideo.com. Consulté le 17 février 2018.

Lien externe[modifier | modifier le code]