Uplink (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Uplink.
Uplink
Hacker Elite
Éditeur
Développeur Introversion Software
Concepteur Chris Delay, Mark Morris, Thomas Arundel

Date de sortie 1er octobre 2001 (France)
Version 1.55 (Windows)

1.54 (Linux)

Genre Réflexion, Stratégie et Simulation de hacking
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, Mac OS, Linux
Média Cd-Rom, Steam
Langue Anglais
Contrôle Clavier et Souris

Évaluation
  • PEGI : Déconseillé aux - de 12 ans
  • ESRB : Everyone (E)
Configuration minimum - PC
Système d’exploitation Windows, Linux, Mac OS
Processeur Pentium II 800 Mhz
Mémoire vive 32 Mo
Carte graphique 16 Mo supportant OpenGL (Uplink 1.55)
Espace disque 45 Mo

Uplink est un jeu vidéo de hacking sorti en 2001 développé par la société britannique Introversion Software pour Windows et Linux, puis porté sur Mac OS par Contraband et Ambrosia SoftWare.

Il a été réédité sous le titre Uplink: Hacker Elite aux États-Unis, et porte désormais ce nom suite à la distribution par la société Strategy First[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne un hacker de l'an 2010, et travaillant pour une mystérieuse société : Uplink Corporation. Son métier est d'attaquer des multinationales ; il y gagne de l'argent, des logiciels, du matériel en travaillant pour divers clients. Mais un jour, le joueur reçoit un courrier d'un agent Uplink décédé travaillant pour Andromeda Research Corporation (ARC)...

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Uplink est une simulation extrêmement stylisée et assez minimaliste. Les hackers du jeu sont dignes d'acteurs de films de hacking tels que Traque sur Internet, Johnny Mnemonic ou WarGames. Les références à certains de ces films sont présentes dans le jeu. Malgré cela, ce jeu reste selon beaucoup de gens irréaliste et exagéré, le thème du hacking dans les jeux vidéo restant assez controversé...

Communauté[modifier | modifier le code]

Une communauté a développé forum et add-ons (mods : thèmes, ordinateurs, images, sons). Introversion a, dès le début, distribué (sous licence) le code-source du jeu avec d'autres outils sur le Uplink Developper CD. Ceci a mené à la distribution de nouvelles apparences du jeu, comme le mod FBI, qui ajoute le serveur du FBI dans le jeu, ainsi que de nouveaux systèmes de sécurité, de nouvelles missions. Introversion a laissé le développement ultérieur du jeu à la communauté des développeurs (possédant le CD adéquat).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Introversion Software, « Uplink: Hacker Elite » (consulté le 2 mars 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]