Parti du travail (Lituanie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Darbo Partija)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti du travail.
Parti du travail
(lt) Darbo partija
Image illustrative de l'article Parti du travail (Lituanie)
Logo officiel
Présentation
Président Viktoras Uspaskich
Fondation 2003
Idéologie Centrisme,
Social-libéralisme
Affiliation européenne Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (parti)
Couleurs bleu, blanc
Site web http://www.darbopartija.lt/
Représentation
Députés
29 / 141
Députés européens
2 / 11

Le Parti du travail (Darbo partija) est un parti politique lituanien centriste[1], considéré par certains comme populiste.

Lors des législatives de 2008, en coalition avec le parti Jeunesse, il remporte 111 149 voix (8,99 %) et 10 députés.

Quatre ans auparavant, selon un sondage réalisé par l’institut Spinter à la mi-septembre 2004, soit peu avant les législatives, le parti dirigé par Viktoras Uspaskich recueillerait 26,2 % des intentions de vote : il a finalement obtenu davantage, soit la majorité relative (28,4 %) au Seimas aux élections d'octobre 2004.

Il est membre du Parti démocrate européen, puis de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe[2]. Il a envoyé cinq députés au Parlement européen lors des élections européennes de juin 2004, après avoir obtenu 363 996 voix et 30,16 % des votes exprimés. Cinq ans plus tard, il est en fort recul, n'obtenant plus qu'un seul député et 8,56 % des voix.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Parti du travail est créé le , lors d'un premier congrès réunissant 1 000 membres à Vilnius. Viktoras Uspaskich (d'origine russe) y est élu président du parti tandis que Viktoras Muntianas, maire de la région de Kėdainiai et Žilvinas Padaiga, professeur et vice-recteur de l'université de médecine de Kaunas deviennent vice-présidents. Le parti est officiellement enregistré par les autorités le .

Le 10 février 2004, après de nombreux meetings du président du parti, des sections locales sont organisées à travers toute la Lituanie et le parti comprend 5 000 membres.

Le premier congrès officiel est organisé le 20 mars 2004. Antanas Bosas, docteur ès-sciences sociales, est désigné comme 3e vice-président et les candidats aux élections au Parlement européen y sont présentés.

En mai 2015, le député européen Valentinas Mazuronis quitte le parti Ordre et justice et rejoint le Parti du travail[3].

Présidents[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Année Élus
2007 111
2011 165
2015 148

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Députés Votes  % Rang Gouvernement
2004
39 / 141
340 035 28,4 1er Brazauskas II (2004-2006), Opposition (2006-2008)
2008
10 / 141
111 149 9,0 5e Opposition
2012
29 / 141
255 290 20,2 1er Butkevičius

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Députés Votes  % Rang Groupe
2004
5 / 13
363 931 30,2 1er ADLE
2009
1 / 12
48 368 9,3 4e ADLE
2014
1 / 11
146 607 12,8 5e ADLE

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Partis politiques en Lituanie » (consulté le 13 septembre 2012)
  2. (lt) « Darbo partija tapo Europos liberalų demokratų ir reformų partijos nare », Delfi,‎ (lire en ligne)
  3. (lt) « V. Mazuronis ketina palikti euroskeptikus Europos Parlamente », sur Bernardinai.lt,‎ (consulté en 1er} juin 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]