Dame Ise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ise.
image illustrant un écrivain image illustrant japonais
Cet article est une ébauche concernant un écrivain japonais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ise no miyasudokoro
Description de cette image, également commentée ci-après

Ise

Naissance
Japon
Décès
Japon
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture japonais
Genres
Ise, peinture de Kanō Tannyū, 1648.

Dame Ise (伊勢 ou 伊勢の御息所 Ise no miyasudokoro 875938) est une poétesse waka de la cour, membre des Trente-six grands poètes.

Ses poèmes sont emblématiques du changement de style de l'époque et 22[1],[2] d'entre eux sont inclus dans le Kokin wakashū.

On ne doit pas la confondre avec Ise no Taiu, une poétesse homonyme du XIe siècle.

Elle devient l'amante du prince Atsuyoshi et une concubine de l'empereur Uda. Elle a un fils de ce dernier, le prince Yuki-Akari [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 2001 Waka - Ise
  2. Other Women's Voices - Ise
  3. Woman poets of Japan, 1977, Kenneth Rexroth, Ikuko Atsumi, ISBN 0-8112-0820-6; previously published as The Burning Heart by The Seabury Press, page 141.