Dahlem-Dorf (métro de Berlin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

U-Bahn.svg Dahlem-Dorf
Image illustrative de l’article Dahlem-Dorf (métro de Berlin)
Le bâtiment d'entrée.
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Drapeau de Berlin Berlin
Arrondissement Steglitz-Zehlendorf
Quartier Dahlem
Coordonnées
géographiques
52° 27′ 25″ nord, 13° 17′ 22″ est
Géolocalisation sur la carte : Berlin
(Voir situation sur carte : Berlin)
Dahlem-Dorf
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
en tranchée
Voies 2
Quais 1 (central)
Bouches 1
Accessibilité oui
Zone B
Historique
Construction 1912-1913
Mise en service
Architecte(s) Friedrich Hennings
Wilhelm Hennings
Gestion et exploitation
Exploitant Berliner Verkehrsbetriebe
Code de la station Dd
Ligne(s) Berlin U3.svg
Ligne 3

Dahlem-Dorf est une station de la ligne 3 du métro de Berlin, située dans le quartier de Dahlem.

Situation[modifier | modifier le code]

La station se situe dans la Königin-Luise-Straße en face du domaine de Dahlem, un ancien manoir et actuel musée agricole. À proximité se trouvent plusieurs instituts de l'université libre de Berlin et les musées de Dahlem. Le quai central se situe dans une tranchée ouverte à quelques mètres au-dessous du niveau de la route.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le hall d'entrée.
Des sièges sur le quai.

La station est créée dans le cadre de la construction de la ligne du métro de Berlin réliant les stations de Wittenbergplatz et Thielplatz pour permettre l'accès à la banlieue sud-ouest alors rurale. La station conçue par les architects Friedrich et Wilhelm Hennings est construite de 1912 à 1913. À la demande de l'empereur Guillaume II, elle s'adapte à l'environnement et prend l'aspect d'une ferme du nord, une maison à colombages au toit de chaume. Le hall d'entrée possède un plafond à caissons, des céramiques bleues et un sol en mosaïque.

Après un incendie le , la station est reconstruite selon les plans historiques. On conserve le carrelage bleue. Dans le même temps, on installe un ascenseur et l'accès aux personnes handicapées. En 1984, deux ensembles de personnages qui servent de bancs en bois, œuvres du sculpteur berlinois Wolf van Roy (1944-2012), sont installés en référence au musée ethnologique de Berlin. En 1987, la station est élue plus belle station de métro d'Europe au Japon.

En 1990, la station est classée monument historique[1].

Le 28 avril 2012, vers 2 heures du matin, un incendie détruit 80 m² du toit de chaume. Le trafic est interrompu à la station pendant plusieurs jours[2]. La restauration de la toiture est réalisée en juillet 2013, pour des raisons de sécurité on remplace le chaume par une réplique en plastique.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La station est accessible aux personnes à mobilité réduite disposant d'un ascenseur au bout sud du quai.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est en correspondance avec les lignes d'autobus no M11 et X83 de la BVG.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]