Croisettes (métro de Lausanne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croisette.

Croisettes
Une rame sur le quai de départ de la station.
Une rame sur le quai de départ de la station.
Localisation
Pays Suisse
Ville Épalinges
Adresse route de Berne, route de la Croix-Blanche et chemin des Croisettes.
Coordonnées
géographiques
46° 32′ 36″ nord, 6° 39′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Lausanne

(Voir situation sur carte : Lausanne)
Croisettes
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Bouches 2
Accessibilité Oui
Zone 12 (Mobilis)
Transit annuel 1,308 millions (2012)
Historique
Construction 2004-2008
Mise en service
Architecte(s) CCHE Architectes
Gestion et exploitation
Propriétaire TL
Exploitant TL
Code de la station CRO
Ligne(s) (M) (M2)
Correspondances
Bus TL 45 46 62 64
CarPostal 435
Ligne (M2)

Croisettes est une station de métro de la ligne M2 du métro de Lausanne, dont elle est le terminus nord, située au croisement de la route de Berne, de la route de la Croix-Blanche et du chemin des Croisettes, à Épalinges, au nord de l'agglomération lausannoise, dans le canton de Vaud. Elle dessert les quartiers résidentiels du sud de la commune et le Biopôle.

Mise en service en 2008, elle a été conçue par le cabinet d'architecte CCHE Architectes.

C'est une station, équipée d'un ascenseur, qui est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Situation sur le réseau[modifier | modifier le code]

Établie à 711 mètres d'altitude, la station terminus Croisettes est établie au point kilométrique (PK) 5,911 de la ligne M2 du métro de Lausanne, après la station Vennes (direction Ouchy-Olympique)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme toute la partie nord de la ligne, les travaux de construction de la station débutent en 2004[2] et elle est mise en service le , lors de l'ouverture à l'exploitation de la ligne M2[3]. Son nom a pour origine la localité des Croisettes où elle est située. Elle est réalisée par le cabinet d'architecture CCHE Architectes[4], qui a dessiné une station souterraine bien que des ouvertures permettent d'y faire entrer la lumière naturelle, intégrée à un bâtiment accueillant notamment l'Institut universitaire romand de santé au travail (IST) et divers commerces.

En 2012, elle était la septième station la plus fréquentée de la ligne, avec 1,308 millions de voyageurs ayant transité par la station[5].

À une échéance indéterminée, la station sera dotée d'un nouveau tiroir de rebroussement, estimé à 13 millions de francs, afin d'augmenter le nombre de rames en circulation sur la ligne[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La station compte deux accès, de part et d'autre du bâtiment et parallèles à la route de Berne, et compte un ascenseur donnant directement accès au quai de départ. Elle dispose de deux quais, équipés de portes palières, encadrant les deux voies.

Desserte[modifier | modifier le code]

La station Croisettes est desservie tous les jours de la semaine, la ligne fonctionnant de h 15 à h 45 du matin (h du matin les vendredis et samedis soirs) environ, par l'ensemble des circulations qui parcourent l'intégralité de la ligne. Les fréquences varient entre 4 et 7,5 minutes selon le jour de la semaine[7]. La station est fermée en dehors des heures de service de la ligne.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est un important pôle multimodal pour le nord lausannois, le métro permettant un accès rapide au centre-ville de Lausanne. Ainsi, des correspondances sont possibles avec les lignes de bus des TL 45, 46, passantes, 62 et 64, ces dernières y effectuant leur terminus. La ligne 435 de CarPostal marque aussi son terminus ici.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Badoux et Filipo Gaj, « Le Projet m2 : Présentation générale », dans Société Suisse de Mécanique des Sols et des Roches, Construction de tunnels à Lausanne m2, Tridel, Glion (Rapport), (lire en ligne [PDF]), Tableau de synthèse génie civil
  2. « Chronologie de la mise en service du nouveau métro », sur http://www.20min.ch, (consulté le 7 janvier 2017).
  3. (en) « Lausanne Metro m2, Switzerland », sur http://www.railway-technology.com (consulté le 8 janvier 2017).
  4. « CCHE - Stations du M2 », sur http://cche.ch (consulté le 19 avril 2017).
  5. Renaud Bournoud, Mehdi-Stéphane Prin, « Le M2 doit gérer sa crise de croissance », sur http://transport.epfl.ch, 24 heures, (consulté le 27 avril 2017).
  6. Renaud Bournoud, « Le métro M3 est financé pour aller jusqu’à la Blécherette », sur https://www.24heures.ch, (consulté le 18 janvier 2018)
  7. tl, « Croisettes - direction Ouchy-Olympique » [PDF], sur http://www.t-l.ch/, (consulté le 23 avril 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]