Agglomération lausannoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Agglomération lausannoise
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
Districts Lausanne, Ouest lausannois, Morges, Lavaux-Oron, Gros-de-Vaud
Communes 65
Démographie
Population 403 110 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 16″ nord, 6° 37′ 52″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Agglomération lausannoise

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Agglomération lausannoise

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Agglomération lausannoise
Liens
Site web www.lausanneregion.ch

L'agglomération lausannoise comprend l'ensemble des communes qui constituent l'aire urbaine de la ville de Lausanne, chef-lieu du canton de Vaud en Suisse, et de ses alentours.

Structure[modifier | modifier le code]

Plan des communes de l’agglomération lausannoise en 2012. En foncé, les communes faisant aussi partie du PALM. En orange, Lausanne.

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a délimité l'agglomération en 2000. Selon cette définition, elle compte 65 communes, avec par date de rattachement (les villes, soit les communes de plus de 10 000 habitants[1] sont ici en gras tandis que les communes ayant adhéré au projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM) sont en italique) :

Démographie[modifier | modifier le code]

L'agglomération lausannoise compte 403 110 habitants (en 2015)[2]. Cela représente 51,40 % de la population du canton. C'est la plus grande agglomération du canton. Elle est suivie de l'agglomération de la Riviera vaudoise Vevey-Montreux-Villeneuve (Rivelac), de l'agglomération Nyon-Gland (cette dernière étant rattachée à l'agglomération genevoise) et de l'agglomération d'Yverdon.

On y compte aussi près de 60 % des emplois du canton[3].

Projets[modifier | modifier le code]

Projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM)[modifier | modifier le code]

Le projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM) a débuté en 2008 et devrait se terminer en 2023[4]. Ce projet a pour but de densifier l'agglomération, évitant ainsi un étalement urbain trop important. Il est axé sur :

  • l'urbanisation et le développement durable ;
  • l'amélioration de l'offre en matière de transports publics ;
  • la création d'espaces de détente ;
  • la diminution de l'étalement urbain et de l'emprise sur le milieu naturel ;
  • la réduction des nuisances.

Les principales villes de l'agglomération sont Morges, Renens, Pully et Lausanne. Le PALM divise ainsi l'agglomération en 5 secteurs :

  • Lausanne ;
  • Ouest lausannois ;
  • Est lausannois ;
  • Nord lausannois ;
  • Région Morges.

27 communes de l'espace urbain lausannois se sont engagées dans ce projet. Ce sont celles en italique dans la liste ci-dessus[4].

Métropole Lémanique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Métropole lémanique.

Le projet de Métropole Lémanique a été entériné en 2011 par un accord entre les cantons de Vaud et de Genève, dans le but de développer et de promouvoir le pole économique et de formation que représente l'arc lémanique. Cet accord porte sur la mobilité, l’accueil des fédérations sportives et organisations internationales, la promotion du pôle d’excellence dans le domaine de la santé ainsi que la formation et la recherche[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les niveaux géographiques de la Suisse, Recensement fédéral de la population 2000, p. 149, OFS, Neuchâtel 2005, Auteur(s): Martin Schuler, Pierre Dessemontet, Dominique Joye, (ISBN 3-303-00300-9)
  2. Statistique Vaud, « Population résidante dans l'agglomération lausannoise, 1980-2013 »
  3. http://www.regionmorges.ch/index.php?cid=46
  4. a et b http://www.lausanne-morges.ch/index.php?cid=15
  5. « Métropole Lémanique »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]