Croc-Blanc 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croc-Blanc (homonymie).
Croc-Blanc 2 : Le Mythe du loup
Titre original White Fang 2: Myth of the White Wolf
Réalisation Ken Olin
Scénario David Fallon
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Drame
Durée 102 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Croc-Blanc 2 : Le Mythe du loup (White Fang 2) est un film américain réalisé par Ken Olin, sorti en 1994. C'est la suite du film Croc-Blanc sorti en 1991.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Henry Casey (Scott Bairstow) a repris la concession de son ami Jack Conroy, ce dernier étant rentré à San Fransisco. Un jour, alors qu'il devait ramener sa production d'or à Dawson City, il rencontre une tribu d'indiens qui ont besoin de son aide. En effet, ils ont eu une vision de Croc-Blanc trouvant le troupeau de caribous dans les montagnes, les sauvant de la famine. D'abord réticent, Henry, accompagné du loup Croc-Blanc, les aidera, et découvrira en même temps la machination menée par le révérend Leland Drury (Alfred Molina), ainsi que l'amour auprès d'une Indienne.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Croc-Blanc 2 : Le Mythe du loup
  • Titre original : White Fang 2: Myth of the White Wolf
  • Réalisation : Ken Olin
  • Scénario : David Fallon
  • Musique : John Debney
  • Photographie : Hiro Narita
  • Montage : Elba Sanchez-Short
  • Décors : Michael S. Bolton
  • Production : Preston Fischer
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue : anglais
  • Genre : Aventure, Drame
  • Durée : 102 minutes
  • Format : Couleur
  • Date de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Une erreur apparait au début du film. À la fin du générique de début, apparait l'inscription "Alaska 1906", alors que l'histoire se déroule au Klondike dans le Yukon au Canada.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Roger Ebert, « White Fang Reviews », Chicago Sun-Times, (consulté le 12 octobre 2010)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]