Conduit thoracique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thorax et une partie de l'abdomen ouverts, sans poumons et cœur. Le conduit thoracique est le conduit blanc situé légèrement sur la gauche de la colonne vertébrale, le canal lymphatique droit est celui s'abouchant dans la veine subclavière droite, en haut à gauche de l'illustration.

Le conduit thoracique est en anatomie une partie importante du système lymphatique, il est le vaisseau lymphatique le plus large.

Le conduit thoracique récupère la majorité de la lymphe du corps (à l'exception du bras droit, de la partie droite du thorax, du cou et de la tête qui sont drainés par le canal lymphatique droit rejoignant la veine sous-clavière droite) qui l'amène dans le sang au niveau de la veine sous-clavière gauche, près de la jonction avec la veine jugulaire gauche.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

En moyenne, le conduit thoracique d'un organisme humain adulte mesure de 38 à 45 cm pour un diamètre de 5 mm. Il part de l'abdomen, au niveau de la seconde vertèbre lombaire, et remonte jusqu'à la base du cou. Il est en fait la réunion des troncs lombaires droit et gauche et du tronc intestinal. À ce niveau il forme un renflement appelé citerne de chyle.

Il s'étend verticalement dans le thorax, le long de la face avant de la colonne vertébrale, légèrement sur sa gauche. Au niveau du cou, il décrit un arc de cercle dirigé vers l'arrière, et s'abouche dans la veine sous-clavière gauche à quelques millimètres de la jonction avec la veine jugulaire gauche, où deux valves empêchent le reflux de sang dans le conduit thoracique.

Le conduit thoracique et l'aorte traversent le diaphragme par le même orifice.

Notes et références[modifier | modifier le code]