Veine azygos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue latérale droite du médiastin, montrant la veine azygos
Vue postérieure du thorax, montrant la veine azygos
Vue antérieure des veines du tronc, montrant la veine azygos et ses branches.

La veine azygos (du grec αζυγος « qui n'est pas pair »), anciennement grande veine azygos, est une veine du thorax qui est formée à partir de deux veines issues de l'abdomen, longe la colonne vertébrale et se jette dans la veine cave supérieure. Elle draine principalement la paroi postérieure du thorax. Elle constitue une anastomose entre les systèmes caves inférieur et supérieur.

Description[modifier | modifier le code]

La veine azygos est une veine du thorax composée d'une partie verticale et d'une partie courbée. Elle mesure 20 à 25 cm chez l'adulte et comporte une paire de valvules au niveau de sa partie courbée.

Origine[modifier | modifier le code]

La veine azygos est formée par la réunion de deux racines veineuses, latérale et médiale. La racine latérale de la veine azygos est issue de l'union de la veine lombaire ascendante droite et de la douzième veine intercostale, au niveau du bord médial du muscle carré des lombes droit, sous l'extrémité postérieure de la douzième côte et au-dessus du ligament arqué latéral droit du diaphragme. La racine médiale de la veine azygos est issue dans l'abdomen de la face postérieure de la veine cave inférieure et passe dans le thorax entre les faisceaux principal et accessoire du pilier droit du diaphragme.

Ces deux racines se réunissent au niveau du onzième espace intercostal droit pour former la veine azygos.

Trajet[modifier | modifier le code]

La veine azygos a un trajet ascendant en avant de la colonne vertébrale, se rapprochant et s'éloigant de la ligne médiane tout en restant à droite de celle-ci. Au niveau de la quatrième vertèbre thoracique, elle s'incurve vers l'avant, formant l'arc de la veine azygos, et s'ouvre dans la veine cave supérieure.

Rapports[modifier | modifier le code]

Dans sa portion ascendante, la veine azygos est en rapport, médialement, avec le conduit thoracique ; latéralement, avec la plèvre médiastinale droite ; en arrière, avec la colonne vertébrale et les artères intercostales ; et en avant, avec l'œsophage par l'intermédiaire d'un récessus pleural, puis la racine du poumon droit.

L'arc de la veine azygos est en rapport, médialement, avec l'œsophage, le nerf vague droit et la trachée ; latéralement, avec la plèvre droite ; en dessous, avec la bronche principale droite et l'artère pulmonaire droite ; et au dessus, avec les nœuds lymphatiques paratrachéaux droits.

Branches collatérales[modifier | modifier le code]

La veine azygos reçoit des veines bronchiques droites, œsophagiennes, péricardiques et intercostales postérieures droites, ainsi que la veine intercostale supérieure droite, la veine hémi-azygos (anciennement petite veine azygos inférieure) et la veine hémi-azygos accessoire (anciennement petite veine azygos supérieure).

Physiologie[modifier | modifier le code]

La veine azygos constitue une anastomose entre les systèmes caves inférieur et supérieur, soit via sa racine latérale par l'intermédiaire des veines lombaires, soit via sa racine médiale. En cas d'obstruction de la veine cave inférieure, la veine azygos peut fonctionner comme voie de suppléance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :