Comité international des slavistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Comité international des slavistes (en russe : Междунаро́дный комите́т слави́стов, МКС) réunit des spécialistes des pays slaves et non slaves, organisés en comités nationaux. Institué à Belgrade en 1955, il assure la tenue tous les cinq ans du Congrès international des slavistes, principal lieu de rencontre, d’échanges et de travail des enseignants et chercheurs en études slaves. D’abord essentiellement philologique et littéraire, cette discipline s’est élargie pour toucher à tous les domaines de l’histoire, de la langue, des littératures et des cultures slaves, ainsi que de leur interaction avec les autres cultures.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Seconde Guerre mondiale, le Congrès international des slavistes-philologues s’était réuni à deux reprises, à Prague (1929) et à Varsovie (1934). La troisième réunion, à Belgrade, en septembre 1939, avait été ajournée.

Après la fin du conflit, les contacts se renouent à la faveur de la réunion de Leningrad (1946), mais le congrès prévu à Moscou en 1948 est annulé, à cause de la rupture entre l’URSS et la Yougoslavie ; il est néanmoins comptabilisé comme IIIe Congrès international des slavistes (le Congrès de Belgrade 1939 est aussi mentionné comme IIIe Congrès). La réconciliation survenue à Belgrade en 1955 dans le cadre du Dégèl Khrouchtchévien, permet la reprise des congrès qui se tiendront tous les cinq ans à partir de 1958.

En 2008, ils étaient au nombre de 35 (Allemagne, Australie et Nouvelle Zélande, Autriche, Biélorussie, Belgique, Bulgarie, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis d’Amérique, Finlande, France, Grande Bretagne, Grèce, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Japon, Macédoine, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Ukraine. Le Comité international des slavistes fait partie des organisations éducatives reconnues par l’UNESCO.

Les Congrès[modifier | modifier le code]

Les trois premiers congrès ont été tenus avant la fondation du Comité international des slavistes

Le Comité international des slavistes tient également des réunions annuelles des comités nationaux.

Les commissions du Comité international des slavistes[modifier | modifier le code]

La réunion à Belgrade en 1955 a créé des commissions au sein du Comité international, d’abord au nombre de sept :

  • Atlas linguistique panslave
  • Dictionnaire du vieux slave
  • Histoire de la slavistique
  • Onomastique
  • Poétique et stylistique
  • Terminologie
  • Bibliographie

Se sont ajoutées ensuite :

  • Phonétique et phonologie
  • Formation des mots slaves
  • Lexicologie et lexicographie
  • Cultures slaves médiévales
  • Relations balto-slaves, folklore
  • Textologie de la linguistique et des études littéraires
  • Sociolinguistique
  • Phraséologie
  • Stylistique
  • Médialinguistique

Des commissions ad hoc se forment à l’occasion de chaque Congrès pour tenir un panel spécifique.

Le Comité français des slavistes[modifier | modifier le code]

Les Comités nationaux des slavistes sont une des composantes du Comité international des slavistes. Le Comité français des slavistes est formé au sein de l’Institut d’études slaves, Association française des slavistes, fondée en 1919 et reconnue d’utilité publique en 1925. André Mazon, président de l’Institut d’études slaves à partir de 1937, a été vice-président du Comité international des slavistes de 1958 à sa mort, en 1967. Le Comité français des slavistes sélectionne les membres de la délégation française au Congrès international des slavistes. Toutefois, des slavistes français peuvent aussi s’inscrire en dehors de leur délégation dans le cadre d’un panel. La Revue des études slaves, éditée par l’Institut d’études slaves, publie les communications de la délégation française dans sa première livraison chaque année où est organisé un Congrès international des slavistes[17].

Depuis 2014, le Comité français des slavistes est dirigé par Natalia Bernitskaia[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Veyrenc Jacques, « Histoire de la slavistique française », Beiträge zur Geschichte der Slawistik der Slawistik in nichtslawischen Ländern,‎ , p. 261 (lire en ligne)
  2. « Liste des membres du II Congrès International des Slavistes [Texte imprimé] : philologues slaves 23-30 septembre 1934 - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  3. « [Troisième] 3e congrès international des slavistes (philologues slaves) 2, Communications et rapports [Texte imprimé] - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  4. a b et c (ru) Бернштейн С. Б., « Общеславянский лингвистический атлас (ОЛА) : Критические заметки », Вопросы языкознания, no 6,‎ , p. 5-16 (lire en ligne)
  5. « Вопросы к участникам IV Международного съезда славистов [Texte imprimé] = Questions proposées aux participants du IV congrès international des slavistes : - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  6. « Communications présentées par les slavisants de Belgique [Texte imprimé] / [au] Vème Congrès International de Slavistique, Sofia, Septembre 1963 - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  7. « Communications de la délégation française et de la délégation suisse du VIe congrès international des slavistes, Prague, 7-13 août 1968 / Congrès international des slavistes - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  8. « Communications de la délégation française [Texte imprimé] / 7e Congrès international des slavistes, Varsovie, 21-27 août 1973 - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  9. « Canadian contributions to the VIII International Congress of Slavists, Zagreb - Ljubljana, 1978 [Texte imprimé] : tradition and innovation in Slavic literatures, linguistics and stylistics / edited by Z. Folejewski, E...[et al.] - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  10. « Canadian contributions to the IX international congress of slavists (Kiev 1983) [Texte imprimé] - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  11. « American contributions to the Tenth International Congress of Slavists : Sofia, September 1988 : Literature / edited by Jane Gary Harris - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  12. « Dutch contributions to the Eleventh International Congress of Slavists, Bratislava, August 30-September 9, 1993 / edited by Willem G. Weststeijn - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  13. « Contributi italiani al XII Congresso internazionale degli slavisti (Cracow, 1998) / @International Congress of Slavists - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  14. « Contributions suisses au XIIIe Congrès Mondial des Slavistes à Ljubljana, août 2003 [Texte imprimé] = = Schweizerische Beiträge zum XIII. Internationalen Slavistenkongress in Ljubljana, August 2003 : / edité par Patrick Seriot / herausgegeben von Patrick Seriot - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  15. « Communications de la Délégation française / 14e Congrès international des slavistes, Ohrid, Macédoine, 10-16 septembre 2008 ; sous la direction d'Antonia Bernard - Sudoc », sur www.sudoc.fr (consulté le 18 septembre 2017)
  16. Jobert, Véronique, 1945- et International Congress of Slavists. 15 2013 Minsk., Mosaïque slave : communications de la délégation française au Congrès international des slavistes, Minsk, 20-27 août 2013, Paris, Inst. d'Études Slaves u.a., , 339 p. (ISBN 978-2-7204-0517-4, OCLC 855553316, lire en ligne)
  17. (en) Brogi Bercoff, Giovanna., Gonneau, Pierre. et Miklas, Heinz., Contribution a l'histoire de la slavistique dans les pays non slaves = Beiträge zur Geschichte der Slawistik in den nichtslawischen Ländern = К истории славистики в неславянских странах, Vienne, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften,‎ , 571 p. (ISBN 3-7001-3506-8, lire en ligne)
  18. Curriculum vitae officiel sur la page de Paris-Sorbonne