Colchiques dans les prés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colchiques dans les prés (dont le titre initial est Automne) est une chanson populaire française du XXe siècle. Les deux auteurs — Jacqueline Debatte pour les paroles et son amie Francine Cockenpot pour la mélodie —, toutes deux cheffes scouts, créent cette ritournelle vers 1942/1943 à destination des jeunes des camps de scoutisme.

Postérité[modifier | modifier le code]

La chanson devient un classique de 1945 aux années 1970 grâce à sa reprise par des artistes comme Jacques Douai, Francis Cabrel, Dorothée et Nana Mouskouri entre autres.

Le groupe de rock progressif Sandrose interprète cette chanson en version anglaise en 1971.

Elle a aussi été reprise en version jazz-funk par le groupe Cortex en 1975 sur l'album Troupeau Bleu ; en version jazz par Georges Arvanitas en 1969 sur l'album Georges Arvanitas Trio in concert, puis par Jean-Michel Pilc Trio en 2002 sur l'album Welcome Home. Eddy Louiss en a fait en 1996 une version dans son album Flomela.

La version créée par Alain Mion et Cortex a été samplée depuis par des rappers américains dont Madlib.

Vincent Malone a détourné la chanson sous le titre Coliques dans les prés où il propose une utilisation spéciale des « feuilles d'automne qui, emportées par le vent, tombent en tourbillonnant… »

En 2000, l'écrivain Serge Quadruppani emprunte son titre à la chanson pour nommer son livre.

En 2013, Anna Bendahan enregistre cette chanson dans une version pop moderne.

Le thème[modifier | modifier le code]

Une espèce de colchique, Colchique des Pyrénées (Colchicum montanum).

Les colchiques (Colchicum) sont des plantes herbacées vivaces de la famille des Liliaceae. La plupart des espèces fleurissent lors de la fin de saison estivale dans les zones ouvertes comme les pâturages, les clairières ou bien les prés. C'est ceci que décrit la première partie des paroles de la chanson :

Colchiques dans les prés
Fleurissent, fleurissent
Colchiques dans les prés
C'est la fin de l'été

Notes et références[modifier | modifier le code]