Clause libératoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une clause libératoire désigne, au sein d'un contrat, la clause qui impose à un club de football souhaitant acquérir un joueur encore sous contrat, de payer une somme, souvent conséquente, au club d'origine pour s'offrir les services du joueur avant terme. L'enjeu de cette clause est double, d'une part il dissuade par son montant élevé les clubs concurrents et d'autre part il lève toute velléité aux joueurs de ne pas aller au bout de leur engagement contractuel.

En 2016, les trois plus grosses clauses libératoires sont celles des joueurs madrilènes Gareth Bale (1,2 milliard d'euros), Cristiano Ronaldo (1 milliard d'euros) et James Rodríguez (500 millions d'euros)[1].

En 2017, le Paris Saint-Germain a levé la clause libératoire du footballeur brésilien Neymar pour 222 millions d'euros auprès du FC Barcelone[2], faisant de Neymar le joueur de football le plus cher de l'histoire loin devant le transfert de Paul Pogba en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Football’s ten biggest release clauses revealed as Gareth Bale tops list with staggering £900m buyout fee », sur The Sun, (consulté le 27 mars 2017)
  2. « Avec Neymar, le PSG prépare le casse du siècle », sur Le Monde, (consulté le 3 août 2017)