Claude Dumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumont.
Claude Dumont
Fonctions
Sénateur de Sétif-Batna
Groupe politique Union centriste
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Douai
Date de décès (à 56 ans)
Nationalité Française
Parti politique RPF
Profession Administrateur de sociétés

Claude Dumont, né le à Douai et décédé le , est un résistant et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est membre du BCRA. Il est déporté à Mauthausen[1]. Il est ensuite, d'après Pierre Péan, « de tous les combats gaullistes »[2]; il fonde le service d'ordre du RPF avec Dominique Ponchardier et Pierre Debizet.

En , il cofonde avec Jacques Soustelle l’Union pour le salut et renouveau de l'Algérie française (USRAF), qui regroupe les partisans les plus déterminés de l'Algérie française[3].

Alors sénateur du département de Sétif et Batna, il rencontre le général Salan le à Tipasa[3]. Il rejoint l'OAS.

Il s'exile ensuite en Belgique[4].

Mandats[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Lehmann, La Cendre et la Braise, SDE, 2013.
  2. Pierre Péan, L'Homme de l'ombre : éléments d'enquête autour de Jacques Foccart, l'homme le plus mystérieux et le plus puissant de la Ve République, éditions Fayard, 1990, (ISBN 2-213-02631-9).
  3. a et b Georges Fleury, Histoire secrète de l'OAS, éditions Grasset, 2002, (ISBN 2-246-60451-6)
  4. Anne-Marie Duranton-Crabol, Le temps de l'OAS, Complexe, 1995.

Liens externes[modifier | modifier le code]