Clara Direz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Clara Direz
Image illustrative de l’article Clara Direz
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2010 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance (23 ans)
Lieu de naissance Sallanches
Taille 1,65 m
Poids de forme 54 kg
Club C.S. Les Saisies

Clara Direz, née le à Sallanches en Haute-Savoie, est une skieuse alpine française licenciée aux Saisies. Skieuse orientée vers les épreuves dites techniques (slalom et slalom géant), elle est championne olympique de la jeunesse de slalom géant en 2012 à Innsbruck.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début internationaux[modifier | modifier le code]

2010-2011[modifier | modifier le code]

Clara Direz participe à ses premières compétitions FIS en novembre 2010 à Val Thorens (31e en slalom géant et 41e en slalom), elle a alors 15 ans. Le mois suivant elle intègre son premier top 10 dans cette catégorie lors d'un slalom à Serre Chevalier (7e) puis dans la foulée (une semaine après) prend ses premiers départs de Coupe d'Europe à Limone Piemonte les 19 et 20 décembre 2010 pour deux slaloms géants dont elle se classe 51e et 27e. Le 31 janvier 2011, deux mois après son premier départ en FIS, elle signe son premier podium dans la catégorie : 2e d'un super G à Tignes. Elle réitère quelques jours plus tard dans la même station : 3e d'un second super G puis 2e d'un super combiné, soit trois podiums en quatre jours. À la fin de cette première saison international elle participe également à ces premiers championnats nationaux senior (avec comme meilleure performance une 12e place en super G)[1].

2011-2012[modifier | modifier le code]

Dès le début de sa deuxième saison internationale elle remporte une première victoire FIS le 1er décembre 2011 dans un slalom géant à Tignes[2]. D'autres podiums suivront au cours de la saison — dont une victoire en super-G[2] — mais le rendez-vous le plus important de sa saison[a] a lieu à Innsbruck du 14 au 21 janvier : elle participe au premier Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver. Après des 4e et 6e places en super G et super combiné, elle remporte la médaille de bronze lors de l'épreuve par équipe, puis le titre olympique en slalom géant[b] le lendemain.

La tournée européenne[modifier | modifier le code]

2012-2013[modifier | modifier le code]

Clara Direz débute la saison 2012-2013 comme titulaire en coupe d'Europe[5] où elle marque des points dans quatre disciplines dont 209 en slalom géant (pour une 12e place finale au classement de la discipline[6]). C'est également au cours de cette saison qu'elle monte pour la première fois sur un podium européen en finissant 3e du slalom géant de Courchevel le 19 décembre 2012[7],[5]. Elle établit par la même occasion son record de points en coupe d'Europe : 213 au toal (pour une 44e place au classement général[6]).

2013-2014[modifier | modifier le code]

Clara Direz débute la saison 2013-2014 avec l'équipe de France A. D'abord à Sölden pour le slalom géant d'ouverture de la saison (45e[8] avant d'aller disputer l'étape finlandaise se coupe d'Europe à Levi. Le 21 novembre 2013 elle y chute lors d'un entraînement en vue du slalom géant, chute qui se solde par une rupture du ligament latéral interne du genou droit[9]. Elle effectue son retour à la compétition dix semaines plus tard[10]. Dix jours plus tard elle participe au championnat du monde juniors de Jasná mais sort dès la première manche du géant[11].

2014-2015[modifier | modifier le code]

Elle redémarre la saison suivante sur les circuits européens et FIS, sans être sélectionnée une seule fois pour une épreuve de coupe du monde[12]. Aux championnats du monde junior de Hafjell elle signe ses meilleurs résultats (aux mondiaux juniors) en géant (13e contre une 15e place en2010) et slalom (22e pour sa première participation dans la discipline), mais sans égaler sa 9e place obtenue en super-G en 2012[13]. En fin de saison lors des championnats de France de Serre Chevalier elle termine deux foix au pied du podium, en slalom et slalom géant[12].

2015-2016[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2015-2016, Clara Direz renoue avec la coupe du monde : elle prend le départs de l'intégralité (hors finale de Saint-Moritz) des huit géants de la saison régulière, et termine deux fois dans les points : 24e des étapes autrichiennes de Lienz et Flachau[14],[15]. Ces premiers points en coupe du Monde débouchent sur un premier classement mondial : avec ses 14 points elle termine la saison à la 42e place du classement de slalom géant, et à la 102e place du classement général[16].
Elle renoue également avec un podium européen en terminant deuxième d'un slalom géant à Borovets[17]. Ce bon résultat contribue à sa 11e place au classement de coupe d'Europe de géant (avec 193 points)[6].

2016-2017[modifier | modifier le code]

Clara Direz démarre la saison 2016-2017 avec le status de titulaire en équipe de France pour les épreuves de slalom géant. En parallèle elle continue de concourir dans les catégories inférieures. Ainsi le 8 décembre 2016 elle remporte sa première course sur le circuit européen : le slalom géant de Kvitfjell[18]. Néanmoins elle ne marque aucun point lors des sept premiers géants mondiaux de la saison[19]. En parallèle elle continue à participer à la tournée européenne. Et c'est lors d'un slalom de coupe d'Europe à Göstling en Autriche, mi-février, qu'elle se blesse gravement au genou (rupture du ligament croisé antérieur droit et fissure méniscale) mettant ainsi un terme prématuré à sa saison[20] pour laquelle elle ne marque donc aucun point de coupe du Monde[16].

2017-2018[modifier | modifier le code]

Neuf mois après sa blessure, Clara Direz fait son retour à la compétition à Killington pour le second slalom géant de la saison, et sera au départ de l'ensemble des (cinq) suivants de la saison, dont le géant de Lienz où elle marque ces seuls points de la saison en finissant 28e[21]. Elle termine sa saison avec une troisième place au slalom géant des championnats de France de Châtel[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver[modifier | modifier le code]

Édition/Epreuve Super G Géant Slalom Super-Combiné Équipe
Drapeau : Autriche Innsbruck 2012 4e Médaille d'or, Jeux olympiques Or 6e ab. Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Édition/Epreuve Descente Super G Géant Slalom
Drapeau : Italie Roccaraso 2012 - 9e 15e -
Drapeau : Canada Québec 2013 31e 19e ab. -
Drapeau : Slovaquie Jasná 2014 - - ab. -
Drapeau : Norvège Hafjell 2015 - - 13e 22e
Drapeau : Russie Sotchi 2016 - - ab. -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe du monde de ski alpin.
  • Meilleur classement au général : 102e en 2016 avec 14 points
  • Meilleur classement de slalom géant : 42e en 2016 avec 14 points
  • Meilleur résultat sur une épreuve de Coupe du monde de slalom géant: 24e en 2015 et 2016

Classements[modifier | modifier le code]

Classements de Clara Direz en Coupe du monde par saison
Saison / Épreuve Général Descente Slalom Géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2016 102e 14 - - - - 42e 14 - - - -
2018 128e 3 - - - - 54e 3 - - - -

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Aujourd’hui, j’ai vécu une expérience extraordinaire et j’y penserai toujours comme la plus belle chose que j’ai accomplie dans ma vie »[3].
  2. Devant sa co-médaillée de la veille, Estelle Alphand[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DIREZ Clara - Season 2011 », sur fis-ski.com (consulté le 21 décembre 2016)
  2. a et b (en) « DIREZ Clara - Season 2012 », sur fis-ski.com (consulté le 21 décembre 2016)
  3. « Slalom géant : Clara Direz savoure le moment de sa vie », sur olympic.org, (consulté le 21 décembre 2016)
  4. Mirko Hominal, « JOJ 2012 : Un doublé historique pour Clara Direz et Estelle Alphand », sur ski-nordique.net,
  5. a et b (en) « DIREZ Clara - Season 2013 », sur fis-ski.com (consulté le 25 décembre 2016)
  6. a b et c (en) « DIREZ Clara - EC Standings », sur fis-ski.com (consulté le 21 décembre 2016)
  7. « Première victoire pour Clara Direz sur le circuit continental », sur ledauphine.com, (consulté le 21 décembre 2016)
  8. (en) « AUDI FIS SKI WORLD CUP 2013/14 Sölden (AUT) » [PDF], sur fis-ski.com (consulté le 25 décembre 2016)
  9. E.B., « Clara Direz touchée au genou », sur ledauphine.com, (consulté le 21 décembre 2016)
  10. G.C., « Reprise de la compétition pour Clara Direz », sur ledauphine.com, (consulté le 21 décembre 2016)
  11. « Toujours pas de médailles françaises à Jasna », sur ledauphine.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  12. a et b (en) « DIREZ Clara - Season 2015 », sur fis-ski.com (consulté le 25 décembre 2016)
  13. (en) « DIREZ Clara - FIS junior world ski championships », sur fis-ski.com (consulté le 25 décembre 2016)
  14. (en) « DIREZ Clara - Season 2016 », sur fis-ski.com (consulté le 25 décembre 2016)
  15. Nicolas Sbarra, « Lienz : Lara Gut gagne son 2e slalom géant de la saison et prend le large sur Lindsey Vonn », sur europort.fr, (consulté le 25 décembre 2016)
  16. a et b (en) « DIREZ Clara - WC Standings », sur fis-ski.com (consulté le 21 décembre 2016)
  17. « Borovets (géant) : podium pour Direz », sur ledauphine.com, (consulté le 21 décembre 2016)
  18. « Première victoire pour Clara Direz sur le circuit continental », sur ledauphine.com, (consulté le 25 décembre 2016)
  19. (en) « Clara Direz | Biography | WC 2017 », sur fis-ski.com, (consulté le 12 mai 2018)
  20. « Saison terminée pour Clara Direz », sur ledauphine.com/skichrono, (consulté le 12 mai 2018)
  21. Marie Mahé, « Ski alpin – Slalom géant de Lienz (F) : Brignone s’impose au bout du suspense, Worley au pied du podium », sur sport365.fr, (consulté le 12 mai 2018)
  22. « Tessa Worley championne de France de géant à Châtel », sur ledauphine.com/skichrono, (consulté le 12 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]