Chrome hexavalent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les composés inorganiques
Cet article est une ébauche concernant les composés inorganiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un composé de chrome hexavalent : l'oxyde de chrome(VI)

Le chrome hexavalent ou chrome(VI) est le 6e état d'oxydation du chrome.

Où peut-on trouver du chrome(VI) ?[modifier | modifier le code]

Il est possible de trouver des concentrations élevées de chrome(VI) aussi bien dans une boisson, dans l'eau, dans l'air ou dans du cuir (meubles, vêtements et chaussures). Il faut noter toutefois qu'il s'agit surtout de produits issus du tannage et que même des marchandises « de luxe » peuvent en contenir dans des quantités plus élevées que la normale.

Les techniques de tannage les plus courantes aujourd'hui utilisent toutes des produits chimiques qui forment du chrome(VI) lors de leur mélange, ceci dans 90 % des cas de tannage.

Précautions d'utilisation[modifier | modifier le code]

Le chrome(VI) est dangereux pour la santé, principalement pour les personnes travaillant dans l'industrie de l'acier et du textile[1]. Les personnes qui fument du tabac courent aussi un risque plus important en cas d'exposition au chrome.

Le chrome(VI) a diverses conséquences sur la santé :

  • quand il est présent comme composé dans les produits en cuir, il peut provoquer des réactions allergiques, telles que des éruptions cutanées ; 0,2 % de la population européenne serait allergique au chrome hexavalent[2] ;
  • lorsqu'on le respire, il peut provoquer des irritations nasales et des saignements de nez.

Il peut aussi provoquer :

  • troubles de l'estomac et ulcères ;
  • problèmes respiratoires ;
  • système immunitaire affaibli ;
  • dommage au foie et aux reins ;
  • altération du matériel génétique ;
  • cancer du poumon ;
  • voire décès.

La Directive RoHS européenne interdit l'utilisation de plus de 0,1 % en poids de chrome hexavalent.

De nombreux cas d'intoxication au chrome hexavalent sont rapportés par le Blacksmith Institude dans l'État d'Orissa en Inde et plus particulièrement à Sukinda Valley, l'un des sites les plus pollués au monde du fait des vastes mines de chrome à ciel ouvert et de l'absence de mesure de traitement des roches souillées et des eaux contaminées[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]