Christian Martell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Martell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Royaume-UniVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Lucien MontetVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Christian MartellVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Officier, résistantVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinctions

Christian Martell, de son vrai nom Lucien Montet, né à Saint-Étienne le et décédé le à Ouston, au Royaume-Uni, est un militaire et résistant français.

Sergent chef à l'école de perfectionnement de pilotage d'Étampes en 1937, il est affecté à l'école de l'air de Salon-de-Provence en 1939 lorsqu'éclate la guerre. Après une première tentative d'évasion en novembre 1940, il réussit à gagner Londres en mars 1942. Il accepte des missions pour le BCRA (Bureau central de renseignements et d'action des Forces françaises libres) et est parachuté en France en mai 1942 où il monte un réseau d'évasion. Puis il regagne l'Angleterre.

En janvier 1943, Christian Martell intègre le groupe de chasse Alsace (No. 341 Free French Squadron) sous le commandement de René Mouchotte, dont il commande l'escadrille Strasbourg. Il remporte sa première victoire aérienne le 25 mai 1943. En décembre 1943, il prend le commandement du groupe Alsace. Il finit la guerre avec six victoires homologuées.

Le 31 août 1945, il se tue en avion à Ouston. Il est inhumé à Paris, au cimetière du Père-Lachaise (62e division).

En janvier 1947, son nom est donné par l'armée de l'air française à l'école de chasse de Meknès (Maroc), transférée à Tours en 1961, qui deviendra par la suite le groupe d'aviation GE 314.

Tableau de chasse[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :