Christian Bohr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Bohr
Description de cette image, également commentée ci-après
Christian Bohr
Nom de naissance Christian Harald Lauritz Peter Emil Bohr
Naissance
Copenhague (Danemark)
Décès (à 55 ans)
Copenhague (Danemark)
Nationalité danoise
Domaines physiologie
Institutions Professeur à l'Université de Copenhague
Diplôme médecine, doctorat de physiologie
Formation Université de Leipzig

Christian Harald Lauritz Peter Emil Bohr (Copenhague, 14 février 1855-Copenhague, 3 février 1911), est un médecin et physiologiste danois, père de Niels et Harald Bohr et grand-père de Aage Niels Bohr.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1877, à l'âge de 22 ans, il publie son premier article scientifique, Om salicylsyrens indflydelse på kødfordøjelsen (Sur l'acide salicylique et de son influence sur la digestion de la viande). Diplômé de médecine en 1880, il est élève de Carl Ludwig à l'Université de Leipzig et obtient un doctorat de physiologie. En 1886, il est nommé professeur de physiologie à l'Université de Copenhague[1].

En 1891, il est le premier à caractériser l'espace mort (en)[2] et en 1903 décrit le phénomène aujourd'hui nommé effet Bohr.

Décédé en 1911, il est inhumé au cimetière Assistens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Studier over Mælk med særligt Hensyn til de i samme suspenderede Fedtkugler, 1880
  • Experimentale Untersuchungen über die Sauerstoffaufnahme des Blutfarbstoffes, 1885
  • Om Salicylsyrens Indflgdelse paa Kødfordøjelsen hos Hunde, 1885
  • Offprints on Medical Subjects Not Catalogued Separately, 1886
  • Sur les combinaisons de l'hémoglobine avec oxygène, 1890
  • Undersøgelser Over Stedet for Iltforbrug Og Kulsyredannelse i Den Dyriske Organisme, 1897
  • Fysiologi: 1899-1900, 1910

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karl Albert Hasselbalch, Christian Bohr: 1855-1911, 1911
  • L.S. Fredericia, Christian Bohr, in Meisen, V. Prominent Danish Scientists through the Ages, University Library of Copenhagen 450th Anniversary, Levin & Munksgaard, Copenhague, 1932, p. 173–176
  • Richard Rhodes, The Making of the Atomic Bomb, New York: Simon & Schuster, 1986
  • Hiram Baddeley, Physics and the Human Body, 2008, p. 75 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Stig Stenholm, The Quest for Reality: Bohr and Wittgenstein, 2011, p. 48 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Rhodes, The Making of the Atomic Bomb, New York, Simon & Schuster, (ISBN 0-671-44133-7)
  2. (en) Robert A. Klocke, « Dead space : Simplicity to complexity », Journal of Applied Physiology, vol. 100, no 1,‎ , p. 1–2 (PMID 16357075, DOI 10.1152/classicessays.00037.2005, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]