Chris Farlowe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer. (mai 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia. La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sources, etc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Découvrez comment faire pour le « wikifier ». Les raisons de la pose de ce bandeau sont sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Chris Farlowe 2008

Chris Farlowe, de son vrai nom John Henry Deighton, est chanteur de rock britannique, né le 13 octobre 1940 à Islington, au Nord de Londres. Il est populaire dans les années 1960 et les années 1970. Il connait son plus grand succès avec la chanson Out of Time (1966).

Carrière[modifier | modifier le code]

Chris Farlowe commence sa carrière en 1957 dans un groupe de skiffle. Il rejoint ensuite le groupe Thunderbirds de 1963 à 1968. Ce groupe aura accueuilli des musiciens comme Albert Lee à la guitare, Dave Greenslade aux claviers du futur groupe Greenslade, l'organiste Pete Soley du Crazy World of Arthur Brown, Ian Hague futur batteur du Mark Leeman Five et The Nice, ainsi que Carl Palmer futur Crazy World of Arthur Brown, Atomic Rooster et ELP. Andrew Loog Oldham le remarque et l'engage pour son label Immediate. Il reprend plusieurs chansons des Rolling Stones, dont Out of Time, qu'il classe numéro un des ventes en Grande-Bretagne en 1966. Il sombre progressivement dans un oubli, avant de s'orienter vers le jazz. Il collabore notamment avec les groupes Colosseum et Atomic Rooster.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 14 Things To Think About - 1966

Think/ My colouring book/ Lipstick traces/ Summertime/ That's no big thing/ Don' play that song/ Looking for you/ It's all over now, baby blue/ I just don't know what to do with myself/ Rockin' pneumonia/ Why don't you change your ways/ My girl Josephine/ Yesterday/ Don't just look at me

  • The Art of Chris Farlowe - 1966

What becomes of a broken heart/ We're doing fine/ Life is but nothing/ Paint it black/ Cuttin' in/ Out of time/ You're so good for me/ It was easier to hurt her/ I'm free/ I've been loving you too long/ Reach out I'll be there/ Ride on baby

  • The Best of Chris Farlowe" volume 1" - 1967

Out of time/ The last goodbye/ Ride on baby/ My way of giving/ Think/(I can't get no) Satisfaction/ Handbags and gladrags/ Reach out I'll be there/ Moanin'/ Yesterday's papers/ Dawn/ Paint it black

  • The Last Goodbye" - 1967

The last goodbye/Think/In the midnight hour/Mr Pitful/(I can't get no) Satisfaction/Whp can I turn to?/You're so good for me/Dawn/Looking for you/It was easier to hurt her/Don't just look at me/April was the month/Handbags and gladrags/Life is but nothing

The Art of Chris Farlowe 1966[modifier | modifier le code]

Cet album de Chris Farlowe distribué par les disques Immediate et sorti en 1966, renferme certains grands noms de la musique rock, dont Albert Lee à la guitare, Pete Solley à l'orgue, piano et piano électrique, Ricky Chapman à la basse et Carl Palmer à la batterie, que l'on retrouva plus tard avec le Crazy World of Arthur Brown, Atomic Rooster et bien sûr Emerson, Lake & Palmer. Andy White est aussi à la batterie et aux percussions sur une chanson Out of time, celui-là même qui joua sur la première version de la chanson Love me do des Beatles, à la demande de George Martin. Il y a sur cet album de Farlowe des pièces des Rolling Stones, soit Paint it, Black, Out of time, I'm free et Ride on, baby. Ainsi que le classique Reach out (I'll be there), du tandem Dozier-Holland

Liens externes[modifier | modifier le code]