Chianina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chianina
{{#if:
Taureau chianina
Taureau chianina
Région d’origine
Région Toscane en Italie
Caractéristiques
Taille Grande
Robe Unie blanche
Autre
Diffusion Régionale
Utilisation Bouchère

La chianina est une race bovine italienne. Très ancienne race de travail, elle a été reconvertie avec succès dans la production de viande.

Origine[modifier | modifier le code]

Géographique[modifier | modifier le code]

Troupeau de Chianine

Elle est originaire du centre de l'Italie :Ombrie, Latium, Toscane. Elle tire son nom du Val di Chiana

Historique[modifier | modifier le code]

C'est une race très ancienne, connue depuis la fin de l'Antiquité. Déjà, les Étrusques puis les Romains utilisaient dans cette région, des bovins blancs pour sacrifier à leurs Dieux ; des sculptures de tête de taureau sur des monuments antiques de la région, ressemblent beaucoup à la morphologie d'une chianina[1].

Ses caractéristiques de taille et stature ont été sélectionnées par l'institut zootechnique de l'université de Florence, avant que ce travail ne soit repris par l'association des éleveurs. Associée aux races marchigiana et romagnola, elle est à la base d'une demande de reconnaissance en indication géographique protégée « Vitellone bianco dell' Appennino centrale », veau blanc de l'Apennin central[1].

Elle a été introduite en Amérique du nord au début des années 1970 sous forme de paillettes de semence pour contourner une interdiction d'importation de bovins à cause de zoonoses[2].

Morphologie[modifier | modifier le code]

La robe est blanche porcelaine chez les deux sexes. On admet chez les mâles quelques nuances gris-acier sur le train postérieur. Les veaux sont froment (blonds) jusqu'à six mois. Les muqueuses, mufle, bouche, organes sexuels sont sombres. Les cornes sont courtes à pointe noire, portées sur une tête courte à front large chez le mâle et à tête plus fine et allongée chez la vache. Le cou est court à fanon presque absent. Le tronc cylindrique est allongé et large, de la poitrine à la croupe. Les pattes sont longues mais solides, terminés par des onglons durs. Sous le pelage clair, la peau est sombre, permettant une bonne tolérance aux climats ensoleillés[3].

C'est la plus grande race de bovin domestique du monde. La vache fait 150 à 160 centimètre au garrot, et pèse 800-1 000 kilogrammes, alors que le taureau mesure 160 à 175 centimètre, et pèse 1 150 à 1 280 kilogrammes. Les vaches de plus de 160 centimètres et les taureaux de plus de 180 centimètres ne sont pas rares, et des extrêmes sont référencés à 190 cm[2]. Le record en poids a été obtenu en 1955 par le taureau Donetto, qui pesait alors 1 740 kilogrammes[2].

Aptitudes[modifier | modifier le code]

C'est une race bouchère anciennement de trait. Elle fournit une viande tendre qui a fait la renommée du bistecca alla fiorentina (steak à la florentine).

C'est une race rustique, résistante aux maladies, aux parasites et aux intempéries. Elle est capable de valoriser des pâturages médiocres. Elle a une bonne longévité mais est peu précoce.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) « Le origini », Site officiel de la race chianina (consulté le 26 janvier 2017)
  2. a, b et c (en) Marleen Felius, « Chianina cattle », Site « cattlenetwork.net »,‎ (consulté le 26 janvier 2017)
  3. (it) « Le charatteristiche », Site officiel de la race chianina (consulté le 12 février 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]