Chancelier (université)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chancelier (homonymie).

Le chancelier d'une université est un dignitaire honoraire qui occupe principalement des fonctions de représentation et qui est nommé pour un mandat d'une durée limitée et renouvelable. Ce terme est surtout utilisé au Canada, à Hong Kong, en Inde, en Irlande, aux États-Unis, en Australie ou aux Philippines.

Dans d'autres pays, le principal responsable d'une université porte le nom de président, principal, recteur ou provost.

Dans de nombreux pays du Commonwealth, le chancelier a un rôle principalement honorifique. C'est alors le vice-chancelier qui est vraiment le responsable de l'université.

Australie[modifier | modifier le code]

Canada, Hong Kong et Écosse[modifier | modifier le code]

Les universités canadiennes, écossaises et de Hong Kong sont dirigées par des chanceliers mais dans les faits, c'est le principal de l'université qui est responsable des affaires courantes de l'institution. Ce dernier porte parfois le titre de vice-chancelier. Au Canada, le principal peut également s'appeler président ou recteur.

Canada[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, le recteur d'académie représente dans les universités de sa circonscription le ministre chargé de l'enseignement supérieur avec le titre de chancelier des universités.

Inde[modifier | modifier le code]

Irlande[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Le chancelier (kanclerz) d'un établissement d'enseignement supérieur et de recherche est en Pologne la plus haute autorité dirigeant les services de l'administration de celui-ci, sous l'autorité du recteur qui le nomme après avis du sénat académique (pl) de l'établissement. Il est le supérieur des personnels non académiques. Il propose au recteur la nomination du questeur, qui est son adjoint et joue le rôle de chef de la comptabilité.