Champ des Tombes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Champ des Tombes
Image illustrative de l’article Champ des Tombes
Hémicycle mégalithique
Présentation
Nom local Les Tombes
Type indéterminé
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1966)
Caractéristiques
Matériaux granite
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 32″ nord, 1° 41′ 06″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Commune Saint-Broladre
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Champ des Tombes
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Champ des Tombes
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Champ des Tombes

Le Champ des Tombes est une construction mégalithique de type indéterminé situé à Saint-Broladre dans le département français d'Ille-et-Vilaine.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé au lieu-dit Vaujour. Bien que classé au titre des monuments historiques en 1966[1], l'extension de la carrière voisine entraine son démontage en 1977 puis sa reconstruction à proximité en 1998 grâce au relevé entrepris par Jean L'Helgouach[2].

Description[modifier | modifier le code]

P. Bézier dans son Inventaire des Monuments mégalithiques du département d'Ille-et-Vilaine de 1883 mentionne par erreur le monument sur la commune limitrophe de Baguer-Pican. Six pierres délimitaient le pourtour d'un hémicycle d'un diamètre de 7 m et deux autres pierres complétaient l'ensemble. Des huit pierres qui le constituaient encore au début du XXe siècle, une a été broyée et une autre a disparu[2].


Pierre État Longueur Largeur Épaisseur Caractéristiques
no 1 debout 1,25 m 0,80 m 0,55 m juxtaposée avec la pierre no 2
no 2 debout m 1,20 m 0,40 m
no 3 couchée 2,25 m 0,80 m contiguë à la pierre no 1
no 4 couchée 1,70 m 0,75 m contiguë à la pierre no 1
no 5 couchée 1,90 m 0,50 m contiguë à la pierre no 2
no 6 couchée 1,55 m m contiguë à la pierre no 2
Données : Les mégalithes du département d'Ille-et-Vilaine[2]

D'après Jean L'Helgouach, il pourrait s'agir des ruines d'une enceinte mégalithique ou de celles de la chambre sépulcrale d'un dolmen[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]