Baguer-Pican

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baguer-Pican
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Saint-Malo
Canton Dol-de-Bretagne
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Dol et de la Baie du Mont Saint-Michel
Maire
Mandat
Michel Coffre
2015-2020
Code postal 35120
Code commune 35010
Démographie
Population
municipale
1 641 hab. (2015 en augmentation de 18,91 % par rapport à 2010)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 09″ nord, 1° 41′ 57″ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 90 m
Superficie 15,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Baguer-Pican

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Baguer-Pican

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baguer-Pican

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baguer-Pican
Liens
Site web baguerpican.fr

Baguer-Pican est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne, peuplée de 1 641 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située en Bretagne, dans le nord du département d'Ille-et-Vilaine, la commune de Baguer-Pican se trouve à 52 km au nord de Rennes, la capitale bretonne. La commune se situe également à 25,8 km au sud-est de Saint-Malo, à 19 km au sud-ouest du Mont Saint-Michel, dans le département de la Manche en Normandie, et à 5,6 km de la côte de la Baie du mont Saint-Michel, située plus au nord[1].

Rose des vents Mont-Dol Cherrueix Saint-Broladre Rose des vents
Dol-de-Bretagne N Saint-Broladre
O    Baguer-Pican    E
S
Dol-de-Bretagne Épiniac La Boussac

Hameaux, écarts, lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Vaudoré.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia de Bagar en 1209, Bagar-Picquan au XIVe siècle, Bagne-Pican en 1513[2].

Baguer viendrait de l'hagionyme bagar et du breton pican [3] qui n'est en aucun cas une déformation du breton Bihan (petit).

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Baguer-Pican faisait partie du doyenné de Dol relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable Saint-Martin.

L’abbaye Notre-Dame du Tronchet a le droit de dîmer sur la paroisse[4]. Elle possède en outre le bailliage de Vaudoré qu'elle a aliéné.

La nouvelle église est bénite par Claude-Louis de Lesquen le [5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1991[6] mars 2014 Léon Couvert    
mars 2014[7] septembre 2015 Denise Mainsard SE Employée administration des ventes
septembre 2015[8] en cours Michel Coffre SE Retraité de l'Éducation nationale
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2015, la commune comptait 1 641 habitants[Note 2], en augmentation de 18,91 % par rapport à 2010 (Ille-et-Vilaine : +5,54 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 360 1 207 1 420 1 565 1 654 1 643 1 644 1 694 1 710
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 727 1 766 1 780 1 718 1 753 1 746 1 683 1 649 1 586
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 508 1 459 1 352 1 218 1 144 1 126 1 100 1 028 994
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
960 911 832 873 980 985 1 206 1 238 1 509
2015 - - - - - - - -
1 641 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Martin.
  • Église paroissiale Saint-Martin.
  • Monument commémoratif de la mort de l'abbé Joseph Morel lors de la bataille de Dol le 13 novembre 1793.
  • Fontaine Saint-Macaire.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015, légale en 2018.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances orthodromiques, ou "à vol d'oiseau", calculées via le site http://www.voldoiseau.com/
  2. « Étymologie et Histoire de baguer-morvan », infobretagne.
  3. « Étymologie et Histoire de Baguer-Pican », infobretagne
  4. Déclarations de 1685 & 1790
  5. Patrick Delon, Monseigneur de Lesquen (1770-1855) au Bignon-Guy, dans Le Pays de Dinan, 1998, p. 181.
  6. « Léon Couvert ne briguera pas un cinquième mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 juillet 2015)
  7. « Denise Mainsard, élue maire, a pris ses fonctions », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 juillet 2015)
  8. « Michel Coffre est élu maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 septembre 2015)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]