Château du Repaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaurepaire.

Château du Repaire
Image illustrative de l’article Château du Repaire
Le château vu du bourg de Rougnac
Période ou style Médiéval
Début construction XIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Protection  Inscrit MH (1997)
Coordonnées 45° 32′ 27″ nord, 0° 21′ 56″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Angoumois
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Rougnac

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Repaire

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Château du Repaire

Du château du Repaire est situé dans la vallée de la Manore sur la commune de Rougnac en Charente. L'accès se fait par une digue qui retient un étang.

Historique[modifier | modifier le code]

Les propriétaires de ce château médiéval dont la construction a débuté au XIIe siècle sont connus depuis le règne de Louis IX. Le château actuel qui a succédé à un château primitif est attesté appartenir à Hélie Arnaud en 1238. Par mariages et héritages ce sera Jean de Birac en 1454, puis les Raymond, les Ranconnet, les Galard de Béarn qui deviendront seigneurs du Repaire (ils ont donné la branche Galard du Repaire) et le possèderont jusqu'à la Révolution[2].

Les terres qui couvraient plus de 1 000 ha ne font plus que 160 ha et à la Révolution le château est déjà en mauvais état.

Par héritage, il passe alors aux Vassoigne, cousins des Galard, puis par mariage aux Roffignac qui le possédaient encore au début du XXe siècle[2].

Proche de la ligne de démarcation, il fut le siège de la Kommandantur durant la Seconde Guerre mondiale.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est situé au bord d'un étang ce qui rend le site pittoresque[2].

L'entrée se fait par un pont dormant et un châtelet d'entrée du XVe siècle sur une terrasse bordée d'arcades du XVIIe siècle. Il y a une imposante tour ronde avec créneaux et mâchicoulis, et une tour d'escalier[2]. La tour du XVIe siècle a son linteau orné des trois blasons des Raymond, Ranconnet et Galard de Béarn. Le logis en partie du XVe siècle, réaménagé au XVIIIe siècle, comporte une grande cave voûtée. Une échauguette surplombe les douves. Le logis comporte encore ses dallages de tomettes anciennes et ses plafonds d'époque.

Une partie, le châtelet d'entrée, l'aile ouest des communs, le logis, la terrasse et la tour a été inscrite monument historique le 14 avril 1997[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur Géoportail
  2. a b c et d Robert Dexant, Châteaux de Charente, Paris, Nouvelles Éditions latines, , 30 p., p. 23
  3. « Château du Repaire », notice no PA16000006, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux, manoirs et logis : La Charente, éditions Patrimoine et Médias, , 499 p. (ISBN 2-910137-05-8), p. 271
  • Jean-Paul Gaillard, Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Paris, librairie Bruno Sepulchre, (réimpr. 2005), 893 p., p. 601-603

Liens externes[modifier | modifier le code]