Château de Roubion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Roubion
Image illustrative de l’article Château de Roubion
Rempart fermant l'accès ouest du village et vestiges derrière
Période ou style médiéval
Début construction XIIe siècle
Propriétaire initial seigneurs de Beuil
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1941)[1]
Coordonnées 44° 05′ 37″ nord, 7° 03′ 06″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Provence
Département Alpes-Maritimes
Commune Roubion
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Roubion
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Château de Roubion
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Château de Roubion

Le château de Roubion est un château médiéval édifié au XIIe siècle.

Il est situé sur un rocher dit « la barre de Castel » surplombant le village de Roubion dans les Alpes-Maritimes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est cité à la fin du XIIe siècle.

Le château appartenait au XIIIe siècle aux frères Guillaume et Raimond Rostaing, co-seigneurs de Beuil. Ils exerçaient la justice dans la seigneurie de Roubion.

Après le mariage d'Astruge de Beuil avec Andaron Grimaldi, le château est entré dans le patrimoine de la famille Grimaldi de Bueil.

Le château a été incendié ainsi que le village qui est mis à sac par les troupes françaises du marquis de Vins, en 1691, pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg[2]. Il en reste la base des quatre tours et des vestiges des murs de l'enceinte[3].

Il est inscrit aux monuments historiques par arrêté du [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château (vestiges) », notice no PA00080827, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Louis Bueil, Un village du comté au temps de la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Roubion de 1691 à 1696, p. 10-15, Nice Historique, année 1949, no 36 Texte
  3. Georges Barbier, Châteaux et places fortes du comté de Beuil, p. 178, Nice-Historique, année 1994, no 11 Texte

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, p. 992, Éditions Publitotal, Strasbourg, 1979

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]