Château des archevêques de Narbonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Capestang)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château des Archevêques.

Château des archevêques
de Narbonne
Image illustrative de l’article Château des archevêques de Narbonne
Façade externe
Nom local Château de Capestang
Période ou style XIVe et XVe siècles
Début construction XIVe siècle
Fin construction XIXe siècle
(bâtiments annexes)
Propriétaire initial Archevêques de Narbonne
Destination initiale Résidence d'été
Propriétaire actuel Commune de Capestang
Protection Logo monument historique Classé MH (1995)
Coordonnées 43° 19′ 42″ nord, 3° 02′ 44″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Languedoc
Région Occitanie
Département Département de l'Hérault
Commune Capestang

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château des archevêques de Narbonne

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Château des archevêques de Narbonne

Le château des archevêques de Narbonne, dit également château de Capestang, est un édifice médiéval des XIVe et XVe siècles inscrit au titre des monuments historiques.

Il se situe sur la commune de Capestang, dans le département français de l'Hérault et la région Occitanie.

Historique[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

L'ensemble du château, avec les sols, les bâtiments et les vestiges à l'intérieur de son enceinte (K 1198 au cadastre) fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Le château a été construit par les archevêques de Narbonne, peut-être entre 1347 et 1375 : il est mentionné en 1360. Il s'agissait probablement d'une maison forte défendue par une série d'arcs à mâchicoulis.

Par la suite, ont été rajoutés plusieurs bâtiments à usage agricole. Deux fenêtres gothiques éclairaient la pièce du premier étage ; elles pourraient remonter au milieu du XIVe siècle.

Dans l'enceinte médiévale se trouvent plusieurs corps de bâtiments.

C'est dans la grande salle du XIVe siècle que se trouvent le décor mural (1311-1341) et le plafond peint du XVe siècle (1436-1460).

En 2016, les peintures du plafond ont inspiré la création d'un album illustré bilingue et d'un spectacle son et lumière pour la ville de Capestang, par Christian Salès (groupe Oc) : La légende de l'étang de Capestang[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Ane du château des archevêques de Narbonne.jpg Fou du château des archevêques de Narbonne.jpg Chien du château des archevêques de Narbonne.jpg
Dames du château des archevêques de Narbonne.jpg IHS du château des archevêques de Narbonne.jpg Galanterie du château des archevêques de Narbonne.jpg
Coq du château des archevêques de Narbonne.jpg Femme dévorée du château des archevêques de Narbonne.jpg Échassier du château des archevêques de Narbonne.jpg

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Coll, La restauration de la façade sud du château de Capestang, DRAC, Montpellier, 2010
  • Marie-Laure Jalabert, Le livre vert de Pierre de la Jugie une image de la fortune des archevêques de Narbonne au XIVe siècle, Presses Universitaires de Perpignan, 2009.
  • Agnès Marin, Le château des archevêques de Narbonne à Capestang (Hérault), dans : Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, LXVI, 2006, p. 133-174
  • (fr + et + oc) Christian Salès, La légende de l'étang de Capestang : édition bilingue avec DVD, Christian Salès, , 40 p. (ISBN 979-109351-811-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00103403, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Commune de Capestang, « SPECTACLE SON ET LUMIÈRE "LA LÉGENDE DE L’ÉTANG" », Site officiel de la commune,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]