Château Aubéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château Aubéry
Image illustrative de l’article Château Aubéry
Ruine du château Aubéry
Nom local Maison Rivail
Période ou style Art déco
Début construction 1928
Fin construction 1930
Propriétaire initial Eugène Aubéry
Propriétaire actuel Ville de Ducos (Martinique)
Protection  Inscrit MH (1992)
Coordonnées 14° 36′ 28″ nord, 60° 57′ 19″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Martinique
Région Martinique
Département Martinique
Commune Le Lamentin (Martinique)

Géolocalisation sur la carte : Martinique

(Voir situation sur carte : Martinique)
Château Aubéry

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Château Aubéry

Le château Aubéry (anciennement appelé Maison Rivail) est une construction du début du XXe siècle, propriété d'Eugène Aubéry (1879-1942).

Il est situé à la Martinique, dans la localité de Croix Rivail, au Lamentin sur les parcelles 10, 11 et 12 de la section N de contenances respectives de 1 ha 58 a 23 ca, de 2 ha 87 a 61 ca et de 55 a 36 ca (soit une superficie totale de 5 ha 1 a 20 ca)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1896, l'usine du Lareinty acquiert l'habitation (propriété) où sera construit la Maison Rivail de 1928 à 1930.

La famille Aubéry s'installe dès 1931 dans le château où la mosaïque du perron est marquée aux initiales du propriétaire AE. Eugène Aubéry est impliqué dans l'assassinat d'André Aliker, le 12 janvier 1934, dont il est le probable commanditaire[2]. En 1942, à la mort du propriétaire de l'usine du Lareinty, sa femme et ses 8 enfants quitte la Maison Rivail.

Elle devient plus tard la propriété du Conseil général de la Martinique. En 1956, le château héberge l'École Normale, puis l'école d'agriculture[3].

Abandonnée depuis, le château Aubéry est vendu un franc symbolique à la commune de Ducos.

L'édifice est protégé au titre des Monuments historiques (arrêté d'inscription en date du 31/12/1992)[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Les travaux ont été menés sous la direction de l'architecte Germain Olivier[5] et l'entrepreneur italien Volpi.

Le château est de style Art déco. La construction a de nombreux témoignages de cette époque : ferronnerie[6], baignoire, décor en staff, carrelage.

En 1931, le domaine est composé d'un grand jardin, d'un verger, d'une maison en ciment armé, d'une dépendance, de bâtiments à usage de garage, cuisine et poulailler.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Direction des affaires culturelles de Martinique - Conservation des Monuments historiques »
  2. affaire Aliker
  3. Georges É. Mauvois, Chateau Aubéry, Fort-de-France, keditions, , 162 p. (ISBN 9782952706025, OCLC 758877038)
  4. « PA00105980 », notice no , base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Autres réalisations de Germain Olivier »
  6. Marc Botlan, Danielle Bégot, Jeanne Cazassus-Bérard, photographies de Jean-Baptiste Barret, 101 Monuments historiques de Martinique, Paris, HC édition, , 128 p. (ISBN 978-2-35720-205-4)