Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Cerium moyen2.jpg

Le Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM) regroupe près de 250 chercheurs répartis dans 18 unités de recherche au sein de l’Université de Montréal.

Créé en , il est dirigé par Frédéric Mérand depuis le .

Les directeurs scientifiques successifs ont été François Crépeau (2004-2009), Jean-Philippe Thérien (2006-2008, par intérim), Éric Montpetit (2008-2009, par intérim) et Karim Benyekhlef (2009-2012). Jean-François Lisée a été chef de la direction de 2004 à 2012.

Mission[modifier | modifier le code]

Lors de la conférence annuelle du , le directeur du CÉRIUM, Frédéric Mérand, a décrit le centre comme un « laboratoire de la mondialisation »[1].

Le Cérium a en effet pour mission de favoriser le développement des connaissances sur les questions internationales. Cette mission s’accomplit à travers des activités de recherche, de formation et de vulgarisation.  

Ses principaux axes de recherche sont la gouvernance mondiale, la paix et la sécurité ; les défis de la mondialisation et du développement économique ; la diversité, l'identité et les transferts culturels. 

Principales activités[modifier | modifier le code]

Le Cérium organise des activités variées : conférence annuelle, séminaires, cours de maître, colloques, écoles d’été. Ces activités s’adressent à la communauté universitaire ainsi qu’à toute personne et organisation intéressées par les études internationales contemporaines.

De plus, le centre produit Planète Terre, une émission web hebdomadaire d’analyse et de décryptage de l’actualité internationale.  

Équipe[modifier | modifier le code]

Le Cérium réunit une équipe multidisciplinaire de chercheurs de haut niveau spécialisés dans l’étude des questions internationales. Il accueille également des doctorants, des stagiaires postdoctoraux, des chercheurs invités et des membres associés.  

Le Cérium est géré par un conseil d’orientation, un comité scientifique et une équipe permanente. Les membres représentent la société civile dans les activités de recherche. 

Chercheurs[2][modifier | modifier le code]

  • Harith Al-Dabbagh
  • Valérie Amiraux
  • Guillermo Aureano
  • Karim Benyekhlef
  • Laurence Bherer
  • Carl Bouchard
  • Jocelyn Coulon
  • Ryoa Chung
  • Rodolphe De Koninck
  • Peter Dietsch
  • Graciela Ducatenzeiler
  • Pacale Dufour
  • Philippe Faucher
  • Marion Froger
  • Jean-François Godbout
  • Jane Jenson
  • Patricia Martin
  • Pierre Martin
  • David Meren
  • Cynthia Milton
  • Laurence Monnais
  • Françoise Montambeault
  • Jorge Pantaleon
  • Najat Rahman
  • George Ross
  • Christine Rothmayr Allison
  • Alain Saulnier
  • Robert Schwarztwald
  • Barbara Thériault
  • Jean-Philippe Thérien
  • Marie-Joëlle Zahar

Conseil d'orientation[3][modifier | modifier le code]

Président

Membres externes

Représentants de l'Université

  • Hélène David
  • Gérard Boismenu
  • Guy Lefebvre
  • Karimn Benyekhlef
  • Jane Jenson

Membres honoraires

Membres[4][modifier | modifier le code]

Unités de recherche[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]