Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal

Article soupçonné de non-pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal
Logo de l'organisation
Situation
Création
Type Association étudiante
Siège Montréal Quebec, Canada
Organisation
Membres 40 000 membres
Secrétaire général Radia Sentissi

Site web faecum.qc.ca

La Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal (FAÉCUM, prononcé /fe.kum/[1]), fondée en 1976, a pour but de défendre les différents intérêts des étudiants et des étudiantes de l'Université de Montréal. Elle représente plus de 40 000 étudiants et étudiantes par le biais de ses 84 associations étudiantes membres.

Elle œuvre dans plusieurs sphères d'activités. Au niveau académique, la FAÉCUM promeut auprès de l'administration de l'Université de Montréal des revendications afin de favoriser un enseignement accessible et de qualité. Elle soutient également les étudiants dans leurs démarches face aux intervenants universitaires. Sur le plan socio-politique, la Fédération se préoccupe de toute question sociale se rapportant à la vie des étudiants universitaires (financement de l'éducation, politiques gouvernementales, etc.). Au niveau de la vie étudiante, la FAÉCUM organise un grand nombre d'activités afin d'améliorer la vie sur le campus de l'Université de Montréal. Elle offre aussi plusieurs services à ses membres.

Historique[modifier | modifier le code]

Structure[modifier | modifier le code]

La FAÉCUM fonctionne selon une structure fédérative. Elle représente l'ensemble de ses membres par le biais des associations étudiantes.

La FAÉCUM possède deux types de membres : les membres à titre individuel et les associations membres. Les membres à titre individuel, en vertu du principe de la formule Rand, sont obligés d'être membres de la Fédération et de payer leur cotisation[2]. En revanche, les associations membres peuvent se désinscrire de la Fédération. Leurs membres continuent de payer à la FAÉCUM, mais l'association étudiante ne peut plus en retirer les bénéfices (droit de vote lors des instances, services et conseils à l’association, etc.). En raison du caractère symbolique de la désinscription, seules quelques associations étudiantes ne sont pas affiliées à la FAÉCUM[3].

Congrès[modifier | modifier le code]

C'est l'instance suprême de la Fédération où siège l'ensemble des délégués représentant les associations étudiantes. Chaque association étudiante membre peut envoyer un nombre de personnes déléguées équivalent à une grille de proportionnalité selon le nombre de membres composant l'association. Le congrès a autorité sur l’ensemble des instances de la FAÉCUM.

Le congrès doit entériner les positions prises par le conseil central et les politiques votés par le conseil d'administration. Il est responsable de l’élection des membres du bureau exécutif, du conseil d'administration, de même que la nomination de la présidence et de la vice-présidence du conseil central.

Le congrès annuel se déroule à la fin du mois de mars de chaque année. Les délégués des associations étudiantes sont appelés à faire le bilan de l'année, adopter des orientations de travail pour l'année suivante et élire les personnes mentionnées ci-dessus. De plus, les dossiers d'importance de la FAÉCUM sont souvent amenés à être discutés en congrès.

Présidence

Poste

2018-2019

2017-2018

2016-2017

2015-2016

2014-2015

2013-2014

2012-2013

2011-2012

2010-2011

2009-2010

Présidence Annie-Claude Vanier Alex S. Halme Marie-Philip Leduc Jean-François Harvey Mathieu Lepitre Alex S. Halme Vincent Ranger
Vice présidence Nicolas

St-Onge

Noémi Roy Joanie Martineau Geneviève Harvey Philippe Cambron Mathieu Lepitre Louis-Alexandre Cazal Jocelyn Caron

Conseil central[modifier | modifier le code]

Le Conseil central (CC) est l'instance décisionnelle responsable du discours et de la planification des actions politiques de la FAÉCUM[4]. Un représentant de chaque association membre y siège. Se réunissant généralement une fois aux trois semaines, c'est l'endroit où les grands débats politiques de la FAÉCUM prennent place entre les Congrès. Les différents conseils discutent, au préalable, des documents et débats qui auront lieu en Conseil central.

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration supervise la gestion et administre les affaires de la FAÉCUM[5]. Il agit dans trois domaines : la gestion des ressources humaines, la supervision financière, la gestion des services.

Le conseil d'administration est composé de huit administrateurs élus par le congrès et de trois membres du bureau exécutif (les personnes élues au poste de secrétariat général, de coordination aux affaires universitaires et de coordination aux finances et services). Des huit administrateurs élus par le congrès, au minimum trois doivent provenir de membres de la FAÉCUM étudiant en premier cycle et trois de membres étudiant en cycles supérieurs.

Conseils[modifier | modifier le code]

La FAÉCUM possède quatre conseils consultatifs : le conseil des affaires socio-politiques (CASP), le conseil des affaires académiques (CAA), le conseil de vie étudiante (CVE) et le conseil des études supérieures (CES).

Ces conseils discutent des dossiers entre les rencontres du Conseil central. Ils doivent recommander les avis, mémoires et positions à ce dernier. Les quatre conseils servent aussi à réunir autour d'une même table les délégués des associations étudiantes travaillant sur des champs spécifiques.

Bureau exécutif[modifier | modifier le code]

Le bureau exécutif est responsable de la gestion quotidienne de la Fédération et de l’application des mandats qu’il reçoit des différentes instances de la Fédération[6]. Il s'occupe de l'ensemble des sphères d'activités de la Fédération (académique, socio-politique, services aux étudiants, socioculturelle, etc.). Il est composé de neuf personnes élues par le Congrès. Les officiers œuvrent à temps plein pour la FAÉCUM et sont élus du 1er mai au 30 avril de chaque année.

Poste 2022-2023 2021-2022 2020-2021 2019-2020 2018-2019 2017-2018 2016-2017 2015-2016 2014-2015 2013-2014 2012-2013 2011-2012 2010-2011 2009-2010 2008-2009 2007-2008
Secrétariat général Radia Sentissi Marie-Hélène Rivest Sandrine Desforges Matis Allali Simon Forest Andréanne St-Gelais Nicolas Lavallée Vincent Fournier Gosselin Tiago Silva Mireille Mercier-Roy Stéfanie Tougas Marc-André Ross Nicolas Descroix Francis Hogue Julie Bouchard
Coordination aux affaires universitaires Audréanne Matte-Landry Catherine Dionne Alexandra Gariépy Charles Bélanger Marie-Jeanne Bernier Jessica Bérard Annie-Claude Vanier Andréanne St-Gelais Joanie Martineau Francis Bouchard Mychel Pineault Maude Marquis-Bissonnette Mathieu Lepitre Éloi Lafontaine-Beaumier Nicolas Descroix Vincent Ranger
Coordination aux affaires externes Étienne Paré Meriem Khatem Claire De Muns Dartevelle William Blaney Francis Prévost Matis Allali Simon Telles Marie D. Gauthier Nicolas Lavallée Vincent Fournier Gosselin Jean-François Harvey Mireille Mercier-Roy Dorothée Charest Belzile* Maxime Clément Jonathan Lafontaine Jocelyn Caron
Coordination aux finances et services Ariane St-Jean Alix Brun-Berthet Félix Hébert Camille Désilets Camille Fortier-Martineau Simon Forest Loïck St-Pierre Joliane Bolduc Joanie Martineau Karelle Dupuis Marie-Ève Dostie Véronique Levert-Boyer Kevin Bélanger
Coordination aux affaires académiques de premier cycle Alexis Cyr Kétura Daméus Éloïse Johnson Samuel Poitras Antoine Bertrand-Huneault Nicolas St-Onge Catherine Grondin Annie-Claude Vanier Rodolphe Parent Yan Bertrand Robin Mercier-Villeneuve Philippe Cambron Maude Larente Xavier Fabian Mountagha Sow Eric Peters
Coordination aux affaires académiques de cycles supérieurs Alecsandre Sauvé-Lacoursière Rafaëlle Pons Alexandra Gariépy Martin St-Pierre Andrée-Anne Lefebvre Mathieu Jackson* puis Jessica Bérard Frédérique-Emannuelle Lessard Julie Bélanger Maud Laporte-Roy Dominique Baril-Tremblay Delphine Bouilly Pascal Lamblin* Louis-François Brodeur Maxime Desmarais-Tremblay
Coordination à la recherche universitaire Laura Ginoux Alexis Ferland Jonathan Desroches Asma Bouikni Philippe Lebel Nicolas Bérubé Simon Blackburn (vacant) Olivier Paré-Labrosse* Paul Khuong Laurent Karim Béland* puis Paul Khuong Walid Romani David Paradis
Coordination à la vie de campus Jani Boyer Lambert Gagnon Catherine Dionne Francis Morin Maxime Paquet Simon Laporte Noémi Roy Michael Ondrick Kevin Lespérance Sébastien Leclerc-Toupin Tiago Silva Véronique Laframboise Jeahn-Gabriel Neveu Anne-Catherine Carrier Jean-Daniel Daigle Jean Grégoire
Coordination aux affaires associatives Charlotte St-Pierre Radia Sentissi Marjorie Vinet Arielle Blanchet Sandrine Desforges Roxane Talbot Benoit Dumas Camille Chabot-Martin Étienne Racine Karine Laperrière Marie-Philip Leduc Julien Nepveu-Villeneuve Stéfanie Tougas Marc-André Ross Nicolas Veilleux Francis Hogue
Coordination aux affaires administratives et au développement Vacant Héloïse Vaillancourt Marie-Hélène Rivest Antoine Bertrand-Huneault

* Ont démissionné avant la fin de leur mandat.

Comités participatifs[modifier | modifier le code]

Il existe aussi deux comités participatifs à la FAÉCUM, soit la COALICAF et le comité responsabilités sociales et environnementales. Ces comités sont chargés, avec un budget alloué par la Fédération, d'œuvrer dans leur domaine respectif.

Comité responsabilités sociales et environnementales[7][modifier | modifier le code]

Le comité responsabilités sociales et environnementales est né en mars 2012 de la fusion des comités UniVertCité, SCRUTÉ (Surveillance pour la consommation responsable universitaire et les transactions éthiques) et Projet Campus Durable. Le comité environnemental étudiant UniVertCité regroupait des étudiants membres de la FAÉCUM voulant promouvoir le respect de l'environnement ainsi que les principes du développement durable. Le comité SCRUTÉ avait pour mission de développer la consommation responsable et de militer pour l'investissement éthique à l'Université de Montréal. Le projet campus durable (PCD) à l’Université de Montréal s’inscrivait dans un mouvement pancanadien visant à intégrer les principes de développement durable dans l’ensemble des activités des universités.

L'objectif du comité responsabilités sociales et environnementales regroupe ainsi tous les objectifs des comités précédents. Le comité possède trois volets: fédératif, associatif et institutionnel. Le volet fédératif implique de conseiller le Bureau exécutif de la FAÉCUM pour ses politiques et ses discours. Le volet associatif contribue à l'élaboration d'outils en lien au développement durable à l'intention des associations étudiantes et des membres. Le volet institutionnel concerne l'Université de Montréal et l'analyse de sa performance en développement durable.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éric Bédard, Histoire de la FAÉCUM : 1976-1994, Montréal, Fédération des associations étudiantes du campus de l'université de Montréal, .
  • Denis Gravel, Histoire de la FAÉCUM (1976-2006) : Une fédération en marche, Montréal, Archiv-Histo, (ISBN 2-920480-95-2).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Chabot-Martin, « La FAÉCUM en bref », Quartier Libre, 13 janvier 2016
  2. En 2008, la cotisation était de 10,50 $ pour tous les étudiants inscrits aux sessions d'automne et d'hiver et 10,25 $ pour la session d'été
  3. Il s'agit de l'Association des cycles supérieurs de sociologie de l'Université de Montréal et de l'Association des étudiant-e-s diplômé-e-s du département d'histoire de l'Université de Montréal (AEDDHUM).
  4. FAÉCUM. 2006. Règlements généraux. FAÉCUM: Montréal, p. 26.
  5. FAÉCUM. 2006. Règlements généraux. FAÉCUM : Montréal, p. 35.
  6. FAÉCUM. 2006. Règlements généraux. FAÉCUM: Montréal, p. 86.
  7. « FAÉCUM | Services | Développement durable », sur www.faecum.qc.ca (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]