Castets (cépage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Castets N
Castets (cépage)
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité ...
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Potentiel alcoolique ...
Potentiel aromatique ...

Le Castets N[1],[N 1] est un cépage de cuve noir français.

Origine et répartition[modifier | modifier le code]

Grappe de Castets.

Il appartient à la famille des Carmenets. Découvert ou introduit en Gironde, du côté de Saint-Macaire vers 1870 par Nicouleau, il est diffusé par un certain Castets[2]. Il va être planté en parcelle dans le vignoble de Bordeaux et en mélange avec le fer servadou (confusion entre les deux cépages) dans les autres vignobles du sud-ouest.

Il n'a été diffusé que dans la partie nord de la Garonne, en Dordogne, Lot-et-Garonne, Lot, Tarn-et-Garonne, Tarn et Aveyron. Il est aujourd'hui en voie de disparition. Entre 1958 et 1994, il est passé de 57 à 1 ha[3]. Il n'est plus classé recommandé que dans l'Aveyron.

Étymologie et synonymie[modifier | modifier le code]

Il porte le nom de M. Castets qui l'a multiplié et diffusé. Il porte aussi les noms d'engrunat (égrené) dans le Gers ou machouquet (touffe pour un cépage près du sol) en Girond.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Bourgeonnement cotonneux à pointe rosée.
  • Jeunes feuilles bronzées.
  • Feuilles adultes orbiculaires avec sinus pétiolaire en U ou en lyre et à bords peu recouvrants, dents convexes, limbe bullé.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

  • Culturales: Vigoureux mais peu fertile, il nécessite une taille longue. Son port est dressé.
  • Sensibilité: Il craint peu la pourriture grise et le mildiou, beaucoup plus l'oïdium.
  • Technologiques: Il donne des vins très colorés, assez alcooloisés mais peu acides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
Références
  1. Code d'identification des cépages préconisé par le World Information and Early Warning System
  2. Guy Lavignac "Cépages du sud-ouest, 2000 ans d'histoire", Éditions du Rouergue, 2001, (ISBN 2-84156-289-1)
  3. Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Lavignac, "Cépages du sud-ouest, 2000 ans d'histoire", Éditions du Rouergue, 2001 (ISBN 2-84156-289-1).
  • Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.
  • Joseph Daurel, Les raisins de cuve de la Gironde et du Sud-Ouest de la France : description et synonymie, Bordeaux, Féret & Fils / Catros-Gérand, , 42 p. (OCLC 495246851, lire en ligne), p. 21.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Fiche du castets Site internet de la Vigne et du Vin.