Castel di Lama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Castel di Lama
Noms
Nom italien Castel di Lama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Ascoli Piceno 
Code postal 63030
Code ISTAT 044011
Code cadastral C093
Préfixe tel. 0736
Démographie
Gentilé Lamensi
Population 8 635 hab. (31-10-2017[1])
Densité 786 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 52′ 00″ nord, 13° 42′ 00″ est
Superficie 1 098 ha = 10,98 km2
Divers
Saint patron Saint Athanase
Fête patronale
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Marches
Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Castel di Lama
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castel di Lama
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castel di Lama
Liens
Site web www.comune.casteldilama.ap.it

Castel di Lama est une commune italienne d'environ 8 600 habitants, située dans la province d'Ascoli Piceno, dans la région Marches, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans les Marches,à proximité d'Ascoli Piceno.

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

-carnaval -fête "zona franca"

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Giancarlo Vannicola PCI (1988-1991)  
Domenico Re PSI (1992-1994)  
Patrizia Rossini    
Francesco Ruggieri    
en cours Giuseppe Dinardo   Commissaire préfectoral[N 1]

Hameaux[modifier | modifier le code]

Villa S. Antonio, Villa Chiarini, Villa Cese

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Appignano del Tronto, Ascoli Piceno, Castorano, Offida



Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nommé par la préfète Rita Stentella à la suite de la démission simultanée de sept conseillers municipaux[2].

Références[modifier | modifier le code]