Comunanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Comunanza
Comunanza
panorama de la Ville - Chemin franciscain de la Marche d'Ancône
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Ascoli Piceno 
Code postal 63044
Code ISTAT 044015
Code cadastral C935
Préfixe tel. 0736
Démographie
Gentilé comunanzesi
Population 3 028 hab. (31-12-2019[1])
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 57′ 00″ nord, 13° 25′ 00″ est
Superficie 5 400 ha = 54 km2
Divers
Saint patron Santa Caterina
Localisation
Localisation de Comunanza
Localisation dans la province d'Ascoli Piceno.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Comunanza
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Comunanza
Géolocalisation sur la carte : Marches
Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Comunanza
Liens
Site web site officiel

Comunanza est une commune italienne d'environ 3 020 habitants, située dans la province d'Ascoli Piceno, dans la région des Marches, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est situé dans le district des monts Sibyllins, près des Apennins de l’Ombrie et des Marches, et est traversé par le fleuve Aso.

Il a une superficie de 54,4 km²

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Pont romain du lieu-dit Gerosa

Les campagnes de recherche menées par l’Université de Pise entre 2014 et 2015 ont cependant révélé que, dans la zone aujourd’hui occupée par Comunanza, située sur la rive gauche du fleuve Aso, se trouvait l’ancienne et importante ville de Novana.

Dans la zone urbaine de Comunanza et sur le territoire municipal, d’importants vestiges de l’époque romaine ont été découvertsnen 2019. Ont également été identifiés un four romain dans le hameau Colle Terme, une nécropole romaine dans le hameau Santa Maria, des restes d’objets en céramique, ainsi que des restes de murs en opus caementicium, un cadre de temple et un fragment d’édicule en calcaire dans le centre historique. Dans le hameau Gerosa se trouve un pont d’époque romaine à dos d’âne, qui unit les deux rives du fleuve Aso le long du tracé de l’ancienne Via Salaria Gallica.

Novana prit d’abord la dignité de forum, puis fut élevée à praefectura et enfin à municipium, c’est-à-dire le principal centre administratif de l’Ager Novanensis[7], inséré dans la Regio V Picenum de l’Italie romaine.

L’Ager Novanensis apparaissait délimité au nord par le cours du fleuve Tennacola, au nord-est par le fleuve Tenna, au sud-est par le fossé de l’Enfer (qui sépare actuellement les territoires de Montefalcone Appennino et de Santa Vittoria in Matenano)enfin, au sud par la rivière Aso et à l’ouest par les monts Sibillini (Tetrica ou Tetricus Mons). Le territoire de Novare comprenait donc des zones appartenant aujourd’hui aux communes de Comunanza, Amandola, Montefalcone Appennino, Montefortino, Montemonaco, Monte San Martino, Sarnano et Smerillo[36].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalité liées à la Commune[modifier | modifier le code]

Antonio Amorosi (Comunanza, 1 – Rome, ) est un peintre italien du baroque tardif (rococo) qui a été actif à Ascoli Piceno et à Rome.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Amandola, Force (Italie), Montefalcone Appennino, Montefortino, Montegallo, Montemonaco, Palmiano, Roccafluvione

Notes et références[modifier | modifier le code]