Montalto delle Marche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montalto delle Marche
Montalto delle Marche
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Marches Marches 
Province Ascoli Piceno 
Maire Daniel Matricardi
2019
Code postal 63068
Code ISTAT 044032
Code cadastral F415
Préfixe tel. 0736
Démographie
Gentilé montaltesi
Population 1 991 hab. (30-11-2019)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 59′ 00″ nord, 13° 36′ 00″ est
Altitude Min. 512 m
Max. 512 m
Superficie 3 400 ha = 34 km2
Divers
Saint patron San Vito
Fête patronale 15 juin
Localisation
Localisation de Montalto delle Marche
Géolocalisation sur la carte : Marches
Voir sur la carte administrative des Marches
City locator 14.svg
Montalto delle Marche
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Montalto delle Marche
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Montalto delle Marche
Liens
Site web http://www.provincia.ap.it/Montalto_Marche

Montalto delle Marche est une commune italienne d'environ 2 000 habitants, située dans la province d'Ascoli Piceno, dans la région Marches, en Italie centrale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Montalto delle Marche est situé dans la zone collinaire entre la côte Adriatique et la chaîne des Sibillini.

La composition urbaine est structurée autour d'un village central (Montalto) et trois hameaux: Porchia, Patrignone et une agglomération urbaine en C.da Lago (Valdaso).

Les hameaux de Porchia et Patrignone, autrefois des municipalités autonomes, sont des villages d'origine médiévale avec des murs d'enceinte et des bourgs fortifiés.

La fortification centrale de Montalto présente trois portes d'entrée bien conservées, ainsi que l'ensemble du village médiéval, qui se compose de trois zones principales: le Cassero, la Peracchia et Piazza Umberto I.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de Montalto était déjà habité à l'époque préhistorique: dans le Musée Archéologique sont conservés nombreuses pièces du néolithique (6 000 av. J-C) et des populations des Appenninis (2 500 av. J.-C.), ainsi que des Picentins (VIIe siècle av. J.-C.), et de l'époque romaine.

Au début du XIVe siècle, les communautés locales s'organisaient dans les Communes libres de Montalto, Patrignone et Porchia.

Entré dans l'orbite du Presidato Farfense, Montalto élit indépendamment son Podestà à partir de 1418.

En 1586, en suivant la volonté du pape Sixte V (originaire de Montalto), la ville dévient le siège du Presidato (Etat de Montalto) qui comprenait 13 communes. De plus, à la demande du pape, une Monnaie est fondée (Zecca di Sisto V).

En 1798, lors de la Campagne d'Italie, la population de Montalto se soulève contre l'armée française, et Monseigneur Castiglioni (futur pape Pie VII, à l'époque évêque de Montalto) est arrêté et déporté à Mantoue.

Avec la restauration de 1816, Montalto devient la capitale du district qui comprend les villes de Amandola, Offida, Ripatransone et San Benedetto del Tronto.

L'Etat de Montalto sera définitivement supprimé en 1816, avec la fin des Etats Pontificaux et l'unification de l'Italie.

Parmi les "noms illustres" des habitants de Montalto:

Économie[modifier | modifier le code]

Evolution démographique[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Cathédrale de Montalto delle Marche
  • Église de Sant'Agostino
  • Palais Sacconi
  • Palais des Paradisi, avec église de Saint Pierre
  • Palais Pasqualini
  • Palais du Gouverneur de l'État de Montalto (aujourd'hui hôtel de ville)
  • Église de Sancta Maria in Viminatu (Patrignone )
  • Église de Sainte Lucie (Porchia )
  • Oratoire de la Madone de Reggio (Beata Vergine della Ghiara)
  • Église de la Madonna Tonna
  • Église de l'Annunziata

Culture[modifier | modifier le code]

Sur tout le territoire, de nombreux musées et archives témoignent de la richesse culturale de la ville de Montalto et de sa longue histoire:

Archives historiques[modifier | modifier le code]

Contenants des anciens documents, intégralement restaurés, dont le "Breve Recordationis" (1170), le "Castrum Vetustior" (1320) et les manuscrits de Felice Peretti. A l'intérieur, une bibliothèque historiques.

Musée Archéologique de Montalto[modifier | modifier le code]

Installé dans le "Palazzo dei Presidi", construit par le pape Sixte V comme siège du gouvernement de l'Etat de Montalto.

Musée de la prison[modifier | modifier le code]

Situé à l'intérieur des anciennes prisons du Presidato Sistino.

Musée épiscopal Sixtine[modifier | modifier le code]

Situé dans le séminaire épiscopal, les archives du Chapitre conservent les précieux documents de l'ancien diocèse de Montalto.

Galerie d'Art Civique[modifier | modifier le code]

Située au dernier étage de l'Hôtel de Ville, contient des peintures et des oeuvres historique de la communauté de Montalto. Parmi les plus intéressantes: le mobilier et les vêtements des magistrats (appelés Prieurs en 1500), l'argent de la Monnaie de Montalto (dit "quattrini"), des peintures sacrés et une série de portraits dont ceux du pape Sixte V et de sa sœur Camilla Peretti. Enfin, une porte de la ville du XVIIe siècle en bois sculpté, appelée Porta dei Leoni.

Musée ethnographique "l'eau, la terre, la toile"[modifier | modifier le code]

Installé au sous-sol du bâtiment municipal, le musée offre une architecture évocatrice, avec des voûtes royales, des arcades, un ancien puits d'eau ainsi que, sous terre, un petit labyrinthe de grottes aux voûtes croisées de tunnels voûtés.

Événements et associations[modifier | modifier le code]

La Notte delle Streghe e dei Folletti[modifier | modifier le code]

Depuis 1991, la "Notte delle Streghe e dei Folletti" (la nuit des sorcières et des elfes) est l'événement caractéristique de la période estivale. Il a lieu chaque année, les 12-13-14 août. A l'intérieur du bourg médiéval de Montalto, sorcières, elfes et gobelins revivent avec les enfants trois nuits de magie, entre les ruelles et les places de la ville, jusqu'à ce que la méchante sorcière brûle dans la place principale.

MyClan[modifier | modifier le code]

Club de jeunes, fondé en 2010, organise nombreux événements (tournois sportifs, expositions, concerts, soirées à thème...), ainsi que la fête patronale de San Vito (15 Juin) et la "Casserata", une kermesse culinaire qui se tient chaque année le troisième week-end de Juillet.

Chœur "La Cordata"[modifier | modifier le code]

"La Cordata" est un cœur d'inspiration alpine et populaire, composé uniquement de voix masculines, crée en 1984 lors d'une randonné dans les Monts Sibyllins (dans l'Ermitage de St Leonardo, à la présence de Père Pietro Lavini).

Au fur et à mesure de sa préparation musicale, il a participé à plus de 365 concerts importants et critiques de chorales dans diverses villes italiennes et étrangères, recevant les acclamations unanimes du public et des critiques du monde entier, avec des jugements positifs de commissions d'écoute et d'illustres musiciens. Le chœur est dirigé depuis sa fondation par M ° Patrizio Paci, alpin lors de son service militaire à Trente, où il mûrit sa passion pour les chants de montagne.

Depuis 1988, "La Cordata" organise le "Festival degli Appennini", un concert annuel accueillant le meilleur des chorales populaires et de montagne.

Administration[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
27 mai 2019 En cours Daniel Matricardi Montalto Viva Maire
26 mai 2014 26 mai 2019 Raffaele Tassotti Montalto Viva Maire

Hameaux[modifier | modifier le code]

Patrignone et Porchia

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carassai, Castignano, Cossignano, Monte Rinaldo, Montedinove, Montelparo, Ortezzano

Jumelage[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

L'équipe principale est le "F.C. Montalto 1979". Les couleurs du club sont le jaune et le rouge, et le stade est le "Campo Sportivo Comunale Funari".

Le hameau de Porchia est représenté par l'équipe "Atletico Porchia".

Tennis[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, le club de tennis "Il Salice" a été ouvert au public, avec un court en terre rouge qui a vu grandir les amateurs de ce sport dans le territoire de Montalto.

Motocross[modifier | modifier le code]

Une piste de motocross "Lugugnano Cross Park" est très active dans le district de Lugugnano, depuis 2001. Le LMT Racing Team est l'équipe residente, qui pratique competitions régionaux et nationaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]