Carlo Bugatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bugatti (homonymie).
Carlo Bugatti
Description de l'image Bugatti Molsheim 016.jpg.
Naissance
Milan
Décès (à 84 ans)
Molsheim
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Pays de résidence Italie, puis France
Profession
Formation
Ascendants
Giovanni Luigi Bugatti
Conjoint
Thérèsa Lorioli
Descendants
Famille

Carlo Bugatti ( à Milan - à Molsheim) est un artiste, ébéniste, décorateur, créateur et fabricant de mobilier, de modèles d'orfèvrerie, d'instruments de musique italien, avec une prédilection pour l'Art nouveau. Il est le père de Deanice Bugatti, Ettore Bugatti (1881-1947) fondateur de Bugatti, et de Rembrandt Bugatti (1884-1916) sculpteur animalier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Giovanni Luigi Bugatti (sculpteur et architecte renommé en Italie), il naît en 1856 en Italie. Il commence sa carrière artistique à Milan vers 1880, après avoir suivi les cours de l'Académie des beaux-arts de Brera en 1875, puis de l'Académie des beaux-arts de Paris.

En 1880 il commence une carrière d'artisan d'art ébéniste créateur de meuble d'art à Milan, et obtient ses premiers succès en France en 1888, puis accède à la notoriété artistique avec une médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1900 à Paris, ainsi qu'un grand prix du jury pour son salon de jeu et de conversation, lors de la première exposition internationale d'art décoratif moderne de 1902.

Il s'installe à Paris en 1904, puis se retire à Pierrefonds (Oise) en 1910, commune dont il devient maire durant la Première Guerre mondiale. En 1935, âgé de 79 ans, il se retire avec son épouse Térésa auprès de sa famille en Alsace, et s'installe dans un appartement de la remise nord du site industriel Bugatti de Molsheim de son fils Ettore Bugatti. Il passe les derniers mois entre son appartement, l'usine Bugatti à Molsheim où il fréquente les ouvriers et la villa de « la Hardtmühle » où vit Ettore et sa famille. Il meurt en avril 1940, à l'hôpital de Molsheim, et repose dans le caveau familiale Bugatti du cimetière de Dorlisheim.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Aubert, Les Bugatti (splendeurs et passions d'une dynastie 1880-1947), J.C.Lattès, , 280 p. (ISBN 9-782709-600828)
  • Bugatti. 100 ans d'innovation et d'excellence, I.D. L'Édition, , 216 p. (ISBN 978-2-915626-50-6)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]