Camaïeu (gravure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camaïeu.

Le camaïeu est un procédé particulier à la gravure sur bois et à la lithographie.

Technique[modifier | modifier le code]

Plusieurs planches sont gravées et se superposent à l'impression, aussi bien pour la gravure sur bois que pour la lithographie.

Historique[modifier | modifier le code]

« Il fut à l'origine[1] réalisé avec deux seules planches, l'une pour le trait, l'autre pour la teinte, nommée “rentrée”, ce qui, avec les réserves en blanc, donnait trois tons[2]. »

Parmi les artistes ayant utilisé cette technique, on trouve Cranach, Hans Baldung et Hugo de Carpi, lequel travaillait avec quatre et cinq planches.

En lithographie, ce sont Godefroy Engelmann et ses élèves qui, à partir de 1818, exploitèrent le procédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À partir du XVIe siècle.
  2. André Béguin, Dictionnaire technique de l'estampe.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Béguin, Dictionnaire technique de l'estampe, Bruxelles, 1977.
  • R. Chelet, Manuel de lithographie, Paris, 1933.
  • H. Colas, La Gravure sur bois, Paris, 1952.
  • Maria Cristina Paoluzzi, La Gravure, Solar, 2004, 191 p. (ISBN 978-2263037290).
  • Jean-Michel Papillon, Traité historique et pratique de la gravure en bois, Paris, 1766.
  • M. P. Verneuil, Le Procédé de gravure en trois couleurs, Paris, 1908.

Article connexe[modifier | modifier le code]