Brownleeite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Général
Formule chimique MnSi
Identification
Masse formulaire[1] 83,0235 ± 0,0003 uma
Mn 66,17 %, Si 33,83 %,

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La brownleeite, ainsi nommée en l'honneur de l'astronome Donald E. Brownlee, est un minéral de formule chimique MnSi. C'est l'un des deux siliciures de manganèse connus à l'état naturel.

Ce minéral est inconnu sur Terre. Il a été découvert pour la première fois dans de la poussière issue de la queue de la comète 26P/Grigg-Skjellerup, dont l’orbite a traversé la stratosphère de la Terre en avril 2003. Un avion stratosphérique américain a permis d'en récupérer quelques poussières en avril 2003[2]. Il s'agit ainsi du premier minéral d'abord identifié à partir d'une comète[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Futura-sciences.com — Jean Étienne, Le brownleeite, un minéral inconnu dans la poussière d'une comète
  3. (en) Keiko Nakamura-Messenger, Lindsay P. Keller, Simon J. Clemett et Scott Messenger, « Brownleeite: A new manganese silicide mineral in an interplanetary dust particle », American Mineralogist, vol. 95, no 2-3,‎ , p. 221–228 (ISSN 0003-004X, DOI 10.2138/am.2010.3263, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]