Eudialyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eudialyte
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Eudialyte
Un échantillon d'eudialyte
Général
Classe de Strunz
Formule chimique Na4(Ca,Ce,Fe,Mn)2ZrSi6O17(OHCl)2
Identification
Système cristallin Trigonal
Échelle de Mohs 5 à 5,5
Propriétés chimiques
Masse volumique 2,8 à 3 g/cm³

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'eudialyte, du grec εὑ (« bien ») et διαλυτός (« dissoluble »), est un minéral rare du groupe des silicates (sous-groupe des cyclosilicates), décrit par Friedrich Strohmeyer en 1818 à partir d'un exemplaire issu de la côte sud-ouest du Groenland.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un silicate de sodium, calcium et zirconium, de formule chimique Na4(Ca,Ce,Fe,Mn)2ZrSi6O17(OHCl)2. Sa dureté est de 5 à 5,5 et sa masse volumique de 2,8 à 3 g·cm-3. Il est soluble dans les acides, d'où son nom, et faiblement radioactif.

Localisation[modifier | modifier le code]

Ce minéral rare se trouve au Mont Saint-Hilaire au Canada, en Arkansas, au Groenland, dans certaines parties septentrionales de la Norvège et dans la péninsule de Kola au nord de la Russie (notamment dans le gisement des monts Khibiny et dans le massif du Lovozero).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]