Bradley Roland Will

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bradley Roland Will
Bradley roland will.jpg

Brad Will à Oaxaca le 25 octobre 2006, deux jours avant sa mort

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Naropa University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Bradley Roland Will, né le à Evanston, Illinois, et mort le à Oaxaca, Mexique, est un militant américain affilié à Indymedia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brad Will tournait des films documentaires. Au début du mois d'octobre 2006 il se rend au Mexique, avec un visa de tourisme, pour couvrir les événements d'Oaxaca liés à la grève des enseignants.

Le 27 octobre 2006, alors qu'il filme près d'une barricade montée par les protestataires, des hommes armés en civil tirent en direction des manifestants[1]. Brad est touché par deux coups de feu et sa mort sera constatée peu après alors qu'on l'a mis à l'écart[2]. Deux protestataires, Esteban Zurita López et l'enseignant Emilio Alonso Fabián, seront également tués, alors que plusieurs autres sont blessés[1].

Une organisation médiatique locale prétend que l'ancien maire, Pedro Carmona, membre du Parti révolutionnaire institutionnel, est celui qui a tué Brad Will[3].

Neuf hommes soupçonnés de l'assassinat de Brad Will sont arrêtés en octobre 2008. Huit seront libérés sous caution après 24 heures, dont Octavio Perez Perez, accusé d'avoir couvert le meurtre[4]. Le neuvième, Juan Manuel Martinez Moreno, est, lui, directement accusé du meurtre[4]. Membre de l'Assemblée populaire des peuples d'Oaxaca (APPO), Moreno est secrétaire de la régie des sports de la municipalité Santa Lucia del Camino[5]. Selon la population locale, qui conteste cette version officielle[6],[7], et selon l'APPO[2], tout comme la famille de Brad Will[8], les tireurs auraient agi à la solde du gouverneur local, Ulises Ruiz Ortiz.

La dernière vidéo de Brad Will est constituée d'images de son assassinat. Ses amis à New York ont fondé une association, Friends of Brad Will[9] après son décès. Cette association a notamment organisé une manifestation regroupant 200 personnes au consulat mexicain de New York le 30 octobre, pour protester face aux évènements. Le représentant démocrate du 16e district de New York (Bronx), José Serrano, a saisi Condoleezza Rice en mai 2007 sur cette question[10]. L'APPO organise des commémorations pour la mémoire de Brad Will tous les ans.

Le sous-commandant Marcos a commenté sa disparition en parlant de « compañero » pour lui qui l'avait accompagné durant le tour du Mexique que fut l'opération La Otra Campaña[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]