Boris Volynov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boris Volynov
Boris Volynov, membre de la première équipe de cosmonautes a été décoré de l'Ordre de l'Amitié
Boris Volynov, membre de la première équipe de cosmonautes a été décoré de l'Ordre de l'Amitié

Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Sélection 1er groupe militaire (TsPK-1), 1960
Naissance (82 ans)
Irkoutsk, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Durée cumulée des missions 52 j 7 h 18 min
Mission(s) Soyouz 5
Soyouz 21
Saliout 5

Boris Valientinovitch Volynov (en russe : Борис Валентинович Волынов) est un cosmonaute soviétique[1], né le .

Il est considéré comme le premier spationaute juif[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa scolarité se déroule à l'école no 1 de Prokopievsk de l'oblast de Kemerovo. Diplômé de l'école d'aviation militaire no 24 de Pavlodar en 1953, puis, de la Haute école militaire d'aviation Kachin de Volgograd (en russe : Качинское высшее военное авиационное училище лётчиков) en 1956, Volynov a servi dans les forces de défense anti-aérienne de la Fédération de Russie, pilotait le chasseur MiG-17. Au mois de mars 1960 il a intégré le corps des cosmonautes et suivi les entrainements au vol sur le vaisseau spatial habité Vostok. En 1982, il devient pilote d'essais expérimental et pilote instructeur. Entre 1983 et 1990, il dirige l'unité des cosmonautes. Il prend sa retraite au mois de mai 1990.

Avec sa famille, Boris Volynov depuis trente ans habite la Cité des étoiles.

Vols réalisés[modifier | modifier le code]

  • 15 janvier 1969 : Il vole à bord de Soyouz 5 en tant que commandant. Il est parti avec Yevgeny Khrunov et Aleksei Yeliseyev au décollage, il revient seul le 18 janvier 1969, ses deux coéquipiers ont rejoint Soyouz 4 lors d'une sortie orbitale. La rentrée est dramatique : le largage du module de service échoue et le vaisseau effectue une rentrée balistique, l'écoutille tournée vers l'avant. Alors que Volynov enregistre calmement ses remarques pour faciliter l'enquête après une mission qui, pense-t-il, va lui être fatale, le module de service se désintègre sous la chaleur et le vaisseau reprend sa position normale bouclier thermique tourné vers l'avant. En se déployant, le parachute se met en torche avant de s'ouvrir normalement mais le vaisseau effectue un atterrissage si dur que les sangles qui retiennent le pilote sur sa couchette se rompent : projeté contre la cloison de la cabine, il se casse plusieurs dents.
  • 6 juillet 1976 : il passe plus de 49 jours à bord de la station Saliout 5, qu'il rejoint à bord de Soyouz 21, lors du séjour inaugural. Il atterrit le 24 août 1976.

Titres et décorations[modifier | modifier le code]

Principaux titres et décorations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citoyen soviétique de nationalité « russe (mère juive) », selon sa biographie sur le site www.warheroes.ru
  2. D'après le site www.jewishvirtuallibrary.org. Consulté le 10 mars 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :